AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.39 /5 (sur 31 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Clermont-Ferrand , le 18 /10/ 1939
Biographie :

Pseudonyme Guy Scovel Né à Clermont-Ferrand (Puy-de-Dôme). Service militaire de novembre 1959 à novembre 1961.
En 1966, crée à Clermont-Ferrand le ciné-club "L'idée et l’Écran" puis, en juillet 1968, entreprend la reprogrammation du cinéma Rio qu’il animera jusqu’en 1976.
Crée le club "Promotion du Fantastique" en 1970 et organise avec celui-ci en 1972, le premier Festival de la Science-Fiction de Clermont-Fd qui sera suivi, en mars 1974, de la Première Convention Française de Science-Fiction (intitulée Premier Congrès de la Science-Fiction Française).
L'année suivante, collabore étroitement à la réalisation de la seconde "Convention Française" qui se déroule à Angoulême et en 1976, à celle de Limoges. En 1976, organise le Deuxième Festival de la Science-Fiction de Clermont-Fd au cinéma Rio, puis prend en charge le cinéma "Le Studio" où il organise en 1977 le Troisième (et dernier) Festival de la Science-Fiction de Clermont-Fd.
En 1982, à l'occasion de l'ouverture de la bibliothèque municipale de Clermont-Fd/Croix-de-Neyrat, organise une exposition de science-fiction.
En 1988, organise un Festival International de l'Imaginaire à la Maison des Congrès de Clermont-Fd.
A été membre du jury du Festival du Court-Métrage de Clermont-Ferrand. Animation de stages d’initiation à la science-fiction à Clermont-Ferrand et dans les bibliothèques départementales de prêt (Nevers, Dijon). Président-fondateur du Grand Prix de la Science-Fiction Française (créé en 1974) devenu, depuis 1988 Grand Prix de l'Imaginaire.
Depuis 2001, délivre des cours sur les littératures de l'imaginaire dans le cadre de l'IUP Métiers du Livre et Multisupport à l'Université Blaise Pascal de Clermont-Ferrand.
+ Voir plus
Source : Site officiel de l'auteur
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

L'imaginaire au féminin - Salon entre les Mondes 2019


Citations et extraits (7) Ajouter une citation
gill   18 mars 2013
Shéol de Jean-Pierre Fontana
Lorsqu'il quitta frère Théosophe, Art trouva la ville telle qu'il s'attendait à la découvrir. Évidemment, il y avait eu les nombreux films destinés à faciliter sa réincorporation, mais il ressentait en outre une curieuse sensation de "déjà vu".

Les couloirs métalliques, l'enfilade des portes numérotées, les grilles des boutiques, l'éclairage froid, le plafond à hauteur variable, quelque fois si bas qu'il fallait se courber, d'autre fois tellement haut qu'on ne parvenait plus à le distinguer dans l'éclairage violent des carrefours.

Les gens vaquaient à leurs occupations, le visage fermé et indifférent.

Tous avaient une démarche étrange. Une certaine mélancolie se discernait dans leurs yeux ternes. La tenue de travail, d'un gris sombre, accentuait encore le malaise qui avait pris Art à la gorge.

Il se souvenait des rues animées et chaleureuses, avec leurs passants bruyants et colorés, leur musique presque joyeuse faite d'exclamations, de rires et de chants.

Rien ici n'inspirait le désir de vivre, ni même celui de mourir. Il se souvenait....

(extrait de "Méné, Tékel, Parsin" - ("Compté, pesé, divisé") - première partie du volume paru dans la collection "Présence du futur" en 1976)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
HermantM   07 avril 2016
Souvenirs de demain de Jean-Pierre Fontana
Jeune homme, sache que l'on arrive pas à mon âge sans avoir maintes fois considéré que le monde que nous voyons, que nous observons et que nous analysons n'est pas le seul qui nous entoure. Il existe, sois-en persuadé, un autre monde tout aussi réel, et bien plus dangereux, qui n'est ni visible, ni palpable, ni observable, mais dont nous ressentons parfois la présence et qui ne se prive pas de s'introduire dans le nôtre si nous ne pouvons pas, nous mêmes, y accéder avant notre propre mort.

(Extrait du Pied Jadois)
Commenter  J’apprécie          80
finitysend   22 août 2012
Shéol de Jean-Pierre Fontana
À présent , Art se tenait dans le sas . L'entrée venait d'en être verrouillée . À l'intérieur , il y avait juste assez d'air pour qu' Art puisse se préparer à affronter les conditions épouvantables de la surface planétaire . Avec calme , fataliste , il enfila la combinaison qui devait lui assurer deux journées d'oxygène . Deux petites journées de survie .
Commenter  J’apprécie          80
LiliGalipette   24 avril 2017
La jaune de Jean-Pierre Fontana
« Les victimes, pour la plupart, n’avaient guère que le temps de vomir avant de rendre l’âme. » (p. 27)
Commenter  J’apprécie          60
Lenocherdeslivres   23 juillet 2018
Shéol de Jean-Pierre Fontana
Art sut qu'il était tout à la fois en dehors et en dedans de lui-même.
Commenter  J’apprécie          40
levri   13 novembre 2020
La geste du Halaguen de Jean-Pierre Fontana
Ayaelle ne répondit pas. Le halaguen tourna la tête dans sa direction. Ce qu'il découvrit le glaça d'horreur. Là-haut, sur le roc, la jeune princesse luttait contre une chose étrange, noire, aux reflets métalliques, dont les membres emprisonnaient ses bras et ses jambes. La frayeur l'avait empêchée d'appeler jusque là. Mais lorsqu'elle vit Sigan accourir, elle hurla :

- Non ! Non, Silgan ! Ils sont trop nombreux …

Il ne tint aucun compte de l'avertissement. Ayaelle était en danger. Cette seule pensée lui était insupportable.

Il faillit tomber. Une corde s'était brusquement tendue à ses pieds. Il s'arrêta en cherchant à deviner la nature de la menace. Une clameur féroce monta des rocs. Au même instant, une horde de guerriers hirsutes, vêtus de peaux, le cerna en le menaçant de longs sabres à lame dentelée. Sigan recula pour se donner du champ, puis, tirant l'estramaçon, il entama un formidable moulinet et marcha contre ses adversaires en poussant son cri de guerre :

- BA - GES - TON !

Une tête tomba, deux hommes gémirent avant de s'écrouler, des sabres furent brisés. L'étau se rompit sous cette formidable charge.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
LiliGalipette   24 avril 2017
La jaune de Jean-Pierre Fontana
« À présent, un cadavre de plus sur le macadam déjà surchargé de viande froide, ça ne se sentait pas plus mauvais. » (p. 62)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Science-fiction, fantastique ou fantasy ?

Pour commencer, revoyons les bases ! Qu'est qu'un récit de science-fiction ?

Une histoire où tout reçoit une explication rationnelle
Une histoire qui parle de science
Une histoire qui se déroule dans l'espace

6 questions
16 lecteurs ont répondu
Thèmes : science-fiction , fantastique , fantasyCréer un quiz sur cet auteur