AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.42 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Loches, Indre-et-Loire , le 22/12/1942
Biographie :

Jean-Pierre Girard est un auteur français connu pour ses prétendues facultés de psychokinèse et divers phénomènes paranormaux dont il serait l'auteur.

Pupille de l'Assistance Publique, il affirme que des facultés paranormales se seraient manifestées en lui à l'âge de 7 ans, après qu'il eut été frappé par la foudre.

À 17 ans il est ouvrier-qualifié à l'usine Safety à Fondettes près de Tours. À 19 ans, il s'engage militaire d'active dans le 6e régiment de Dragons cantonné à Neustadt an der Weinstraße en RFA où il dit expérimenter son premier phénomène de psychokinèse. Après 4 ans d'engagement, il quitte l'armée et travaille pour la DASS, d'abord dans un Foyer de l'enfance puis dans un IMP.

Il devient ensuite délégué sanitaire pour le laboratoire vétérinaire Chauveau-Dixneuf, puis démarre une carrière dans l'industrie pharmaceutique d'abord en tant que délégué médical, puis comme chargé des protocoles d’expérimentation de molécules nouvelles en milieu hospitalier et enfin, devient adjoint de direction (Roussel-Diamant, Searle Lab, Lederlé, Fournier, Ethical, filiale groupe Delagrange), créateur de franchise sous la marque OGIR (énergies renouvelables).

Il a été également vice-président de la société d'innovation Multiro S.A., vice-président de la société Definnov, président de sa société de recherche et d'innovation BETA (Bureau Européen de Technologie Avancée). Dans le cadre de ces activités, il a déposé plusieurs brevets pour l'industrie.

Il réalise ses premières démonstrations en public à 33 ans, tout d'abord devant des comités privés parfois composés d'observateurs du monde du spectacle et des médias. En 1974, sa rencontre avec François de Closets l'incite à soumettre ses facultés à des laboratoires de recherche, en France et à l'étranger.

Jean-Pierre Girard affirme dans le livre autobiographique "Agir sur la matière" (2005) avoir été contacté par la CIA et le KGB.

site officiel: http://www.girard.fr/
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jean-Pierre Girard raconte son parcours et nous explique comment il réussit à modifier la matière et le vivant avec la seule force de son esprit (courbure et modification de barres d'acier, modification de structures vivantes, etc.) Il nous explique que cette puissance de l'esprit est potentiellement en chacun de nous, et que nos pensées peuvent créer et modifier notre réalité et notre avenir.


Citations et extraits (2) Ajouter une citation
colimasson   13 mars 2014
Encyclopédie de l'au-delà de Jean-Pierre Girard
Exemples de synchronicité :



Le 25 novembre 1911, Sir Edmond Berry Godfrey était assassiné dans son cottage des faubourgs de Londres, à Greenberry-Hill. Les trois assassins s’appelaient respectivement Green, Berry et Hill…



Mais l’une des plus extraordinaires séries de coïncidences est celle relative aux assassinats de deux présidents des USA, Lincoln et Kennedy, à un siècle d’écart, et ses prolongements à notre époque, comme vous pourrez en juger par cet enchaînement de coïncidences étranges :



Abraham Lincoln fut élu président des USA en 1860, J.F. Kennedy en 1960.

Tous les deux furent assassinés un vendredi, tous deux tués près de leur épouse, tous deux tués par derrière et d’une balle dans la tête.

Le garde du corps de Lincoln s’appelait Kennedy et celui de Kennedy s’appelait Lincoln.

La secrétaire de Lincoln s’appelait Kennedy et lui déconseilla fortement d’aller au théâtre Ford où il fut abattu dans la loge « Kennedy » ; la secrétaire de Kennedy s’appelait Lincoln et lui déconseilla de se rendre à Dallas. La voiture dans laquelle pris place Kennedy était une Lincoln fabriquée par Ford.



Booth abattit Lincoln dans un théâtre puis se réfugia dans un entrepôt. Oswald tira depuis un entrepôt puis se réfugia dans un théâtre.

Booth, assassin présumé de Lincoln, naquit en 1839 et Oswald, assassin présumé de Kennedy, naquit en 1939. Ces deux assassins présumés furent tués tous deux par des « vengeurs » sans avoir été jugés.

Andrews Johnson, successeur de Lincoln, naquit en 1808 et décéda exactement dix ans après Lincoln.



Lyndon Johnson, successeur de Kennedy, naquit en 1908 et décéda exactement dix ans après Kennedy. Ces successeurs de Lincoln et Kennedy portaient tous les deux le patronyme Johnson et tous deux étaient des démocrates du sud.



Enfin les deux victimes, leurs deux successeurs et leurs deux assassins présumés ont, respectivement, le même nombre de lettres dans leur nom.

On peut encore y ajouter pour déterminer l’axe de cette extraordinaire symétrie, qu’il s’est écoulé un laps de temps de 36 151 jours entre les deux assassinats ; le milieu tombe le 28 juin 1914. Et que se passe-t-il ce jour-là ? C’est le jour où fut assassiné l’archiduc François-Ferdinand d’Autriche à Sarajevo, attentat qui préluda à la première guerre mondiale.



Encore des similitudes stupéfiantes :



L’archiduc François-Ferdinand est lui aussi tué d’une balle à la tête et par derrière. Cette balle est tirée par Gavrilo Princip, bizarrement surnommé Rudy comme l’assassin du présumé assassin Lee Harvey Oswald. Et l’archiduc était, lui aussi, accompagné de son épouse, Sophie de Hohenberg qui décédera aussi d’une balle dans la poitrine. Le couple avait pris place dans une Lincoln conduite par un chauffeur irlandais nommé Kennedy.



La bombe dont se débarrassa l’archiduc en la jetant dans la rue fit dix-huit morts. En ce qui concerne le trajet de la voiture, c’est troublant mais elle partit elle aussi d’un entrepôt (celui de la gare) et aboutit devant les marches du théâtre. En raison de son jeune âge, Gavrilo Princip ne fut jamais jugé mais, emprisonné, il fut retrouvé mort dans sa cellule en 1918, lui aussi tué par un « vengeur ». La photo célèbre de l’arrestation de Gavrilo Princip a été prise par le photographe américain Lee Johnson. Nous aurions encore beaucoup d’exemples à vous soumettre ; l’histoire en fourmille toutes plus étonnantes les unes que les autres.

+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          81

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
26 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur