AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.06 /5 (sur 15 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 16/03/1940
Biographie :

Jean-Pierre Péroncel-Hugoz est un journaliste, grand reporter et écrivain français. Il est né le 16 mars 1940.

Indépendamment de sa carrière dans la presse, essentiellement dans les colonnes du Monde, quotidien auquel il a collaboré à partir de 1969, notamment comme correspondant au Caire et à Alger, Jean-Pierre Péroncel-Hugoz est également écrivain, spécialisé dans les récits de voyage et la connaissance du monde arabo-musulman.
En 1983, il publie un essai, Le Radeau de Mahomet, dans lequel il dénonce ce qui, selon ses vues, constituerait un « danger islamiste », dont les manifestations les plus visibles auraient été, à l'époque, la révolution islamique en Iran et l'expansion des Frères musulmans en Égypte.
Établi au Maroc, Jean-Pierre Péroncel-Hugoz, qui se définit comme « islamophile », y mène une activité éditoriale, dirigeant la collection « Bibliothèque arabo-berbère » aux éditions Eddif, à Casablanca. Cette collection à vocation « orientaliste » inclut notamment, dans son catalogue, des rééditions d'auteurs tels qu'Aly Mazaheri, Malek Chebel, Pierre Loti, Wacif Boutros-Ghali (ministre égyptien des Affaires étrangères, dans les années 1920, apparenté au futur secrétaire général de l'ONU), ou encore le maréchal Lyautey.
Il a également participé, aux côtés d'Abdelkrim Bahloul et de Charlotte Guigue, à l'écriture du scénario du film Le Soleil assassiné, réalisé par Albdelkrim Bahloul, sorti en 2004, film retraçant la vie du poète et écrivain Jean Sénac entre l'indépendance de l'Algérie en 1962 et son assassinat à Alger le 30 août 1973. Jean-Pierre Péroncel-Hugoz avait précédemment consacré un petit livre à Jean Sénac, en 1983.
+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (3) Ajouter une citation
Danieljean   21 février 2016
Villes du Sud de Jean-Pierre Péroncel-Hugoz
Sans doute, afin d’excuser le peu de goût des Français pour la géographie, pourrait-on dire que cela confère du mystère à leur voyages, même en terres banales. Parfois, cependant, la confusion est telle qu’il faut donner quelques " instructions " aux partants.
Commenter  J’apprécie          50
enkidu_   24 mai 2017
Le radeau de Mahomet de Jean-Pierre Péroncel-Hugoz
Lors de son mémorable voyage en Israël, sous les yeux de la planète entière, le président de la République arabe d’Égypte arbora, le 20 novembre 1977, au cours d’un dîner officiel avec le Premier ministre Menahem Begin, à l’hôtel King David à Jérusalem, une cravate dont les dessins formaient nettement des croix gammées. L’émotion, la foule, les larmes, les embrassades empêchèrent la plupart de relever ce détail ; la solennité de l’heure, la crainte de l’incongruité firent taire ceux qui le notèrent. Certains avaient vu, dans le motif de la cravate de Sadate, un ultime clin d’œil, un adieu audacieux à son « antijuivisme »… Ce n’était peut-être que l’œuvre d’un valet de chambre maladroit. On a de toute façon des preuves plus tangibles de ce travers du raïs, la plus célèbre, la plus irréfragable étant sa « lettre à Hitler » publiée sous sa signature le 18 septembre 1953 dans l’hebdomadaire gouvernemental cairote El-Moussaouar (L’Illustré), alors qu’il était déjà l’une des figures les plus en vue de l’équipe nassérienne au pouvoir au Caire. Cette « missive » au Führer avait été demandée à Sadate au moment où le bruit courait, abondamment répercuté par les agences de presse occidentales, que le dictateur nazi était encore en vie.



« Mon cher Hitler,



Je vous félicite du fond du cœur. Même s’il vous semble que vous avez été battu, en réalité vous êtes le vainqueur. Vous avez réussi en créant des dissensions entre le vieux Churchill et ses alliés, les fils de Satan. L’Allemagne vaincra car son existence est nécessaire à l’équilibre mondial. Elle renaître en dépit des puissances de l’Ouest et de l’Est. Il n’y aura pas de paix sans que l’Allemagne redevienne ce qu’elle a été. L’Ouest aussi bien que l’Est paieront pour cette réhabilitation, qu’ils le veuillent ou non. Les deux camps y consacreront beaucoup d’argent et d’efforts, dans le but d’avoir l’Allemagne de leur côté, ce qui bénéficiera grandement à celle-ci, aussi bien aujourd’hui qu’à l’avenir.



Pour le passé, je pense que vous avez commis quelques fautes, comme d’ouvrir trop de fronts et [de ne pas avoir su parer à] l’imprévoyance de Ribbentrop face à l’experte diplomatie britannique. Mais ayez confiance en votre pays, et votre peuple réparera ces faux pas. Vous pouvez être fier d’être devenu immortel en Allemagne. Nous ne serions pas surpris si vous y apparaissiez de nouveau ou si un nouvel Hitler se levait dans votre sillage. » (pp. 78-79)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Danieljean   21 février 2016
Villes du Sud de Jean-Pierre Péroncel-Hugoz
Marseille, la seule grande cité de France où, en cette fin de XXe siècle le mot peuple a toujours un sens, une consistance.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jean-Pierre Péroncel-Hugoz (21)Voir plus


Quiz Voir plus

En Russie avec les écrivains

Sylvain Tesson est l'auteur de ...

Dans les forêts de Sibérie
Dans les geôles de Sibérie
des 2 livres

11 questions
27 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , voyage en russie , témoignage , ecrivains voyageursCréer un quiz sur cet auteur