AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.93 /5 (sur 29 notes)

Nationalité : France
Né(e) le : 30/12/1949
Biographie :

Jean Pruvost est professeur à l’Université de Cergy-Pontoise, où il enseigne la lexicologie et la lexicographie et dirige un Master Sciences du langage ainsi que l’antenne du laboratoire CNRS Lexiques Dictionnaires Informatique-Cergy, consacré aux dictionnaires.

Il organise chaque année la Journée des dictionnaires, rendez-vous international des lexicologues et lexicographes.

Auteur de plus de 340 publications dont deux "Que sais-je ?", il a obtenu en 2000 le Prix international de linguistique Logos pour "Dictionnaires et nouvelles technologies" (PUF) et en 2007 un Prix de l’Académie française pour "Les Dictionnaires français, outils d’une langue et d’une culture" (Ophrys).

Il dirige et rédige des dictionnaires chez Bordas et vient notamment de publier un Dictionnaire de citations de la langue française (2007) chez Bordas, un Dictionnaire du Japon (2007) et un Dictionnaire de la Chine (2008), aux éditions des Silves.

Depuis janvier 2009, il est également directeur éditorial des éditions Honoré Champion et a lancé en 2011 la collection Champion Les Mots et Champion Les Dictionnaires. Jean Pruvost est également à l'antenne sur RCF pour sa chronique quotidienne Un mot, un jour.
+ Voir plus
Source : http://www.u-cergy.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Pruvost   (33)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Présentation du "Dictionnaire François Mauriac", dirigé par Caroline Casseville et Jean Touzot. Cette conférence porte sur une présentation de la collection des dictionnaires par Jean Pruvost, directeur éditorial des Éditions Honoré Champion, une présentation de l?ouvrage par l?un des deux directeurs, Caroline Casseville et Jean Touzot, et une contribution des auteurs présents, Jean-Yves Guérin et Yann Delbrel. La séance est animée par Jean-Claude Ragot. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2317220/dictionnaire-francois-mauriac Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite
Podcasts (6) Voir tous


Citations et extraits (16) Voir plus Ajouter une citation
Gamra22   09 mars 2022
Nos ancêtres les Arabes de Jean Pruvost
"Ce sentiment admiratif perdurera à travers les siècles au point qu'on le retrouve encore parfaitement formulé au XVIIIe siècle, dans un article consacré au " mahométisme" rédigé par le Chevalier de Jaucourt ( 1704-1779), homme d'une immense culture et auteur d'un très grand nombre d'articles dans l'Encyclopédie de Diderot et d'Alembert.

Au détour d'une longue analyse, le voici célébrant la langue arabe dans sa longue tradition, en en vantant la richesse poétique: " Une preuve infaillible de la supériorité d'une nation dans les arts de l'esprit, c'est la culture perfectionnée de la Poésie. Il ne s'agit pas de cette poésie enflée et gigantesque, de ce ramas [sis] de lieux communs insipides sur le soleil, la lune & et les étoiles, les montagnes & les mers: mais de cette poésie sage & hardie , telle qu'elle fleurit du temps d'Auguste, telle qu'on l'a vu renaître sous Louis XIV." Et de préciser que cette "poésie d'images & de sentiments" était déjà célèbre du temps d'Aaron Rachild, contemporain de Charlemagne.

Le Chevalier de Jaucourt en donne alors un exemple qui avait frappé Voltaire.



Chapitre 2. Dans nos premiers dictionnaires.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          60
Palimpseste   09 décembre 2015
La guitare. ""Profusion d'harmoniescontre mon ventre, dans mes bras"". de Jean Pruvost
[...] Contrairement aux pronostics de Pierre Larousse, la guitare s'illustrait en tant qu'instrument au rayonnement mondial. Qu'importe, que la belle aux cordes vibrantes soit "électrique" ou "sèche", pourvu qu'on bénéficie de l'ivresse de leurs sonorités [...]
Commenter  J’apprécie          40
Gamra22   09 mars 2022
Nos ancêtres les Arabes de Jean Pruvost
Autre écho, de même veine, concernant cette fois-ci la langue arabe, avec un témoignage recueilli dans le Dictionnaire universel de Furetière, paru en 1690, dans l'orthographe du moment: " Les Arabes ont été sçavants en Médecine & en Mathématique. Le Père Ange de St Joseph dit que la Langue Arabe est si féconde, qu'il y a 1000 noms pour signifier une épée, 80 pour le miel, 500 pour le lion et 200 pour le serpent." Savoir et profusion du lexique, tel est le constat. Y compris pour le miel..



Chapitre 2. Dans nos premiers dictionnaires
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   23 juin 2017
Nos ancêtres les Arabes : Ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost
Le général Tarik, qui conquit l’Espagne en 711, était un Berbère de l’Afrique du Nord mettant ses forces au service de la religion musulmane. On lui doit même le nom de Gibraltar qui étymologiquement signifie « montagne de Tarik ». De manière tout aussi éloquente quant à l’adhésion des peuples à la cause arabe, l’armée de Tarik était riche de douze mille Berbères et ne comptait qu’à peine trois cents Arabes.

Ces conquêtes menées avec l’énergie de la foi aboutirent à un immense empire administré par différents souverains, portant le nom de calife, accompagnés de toute une hiérarchie dont les noms s’imposèrent peu à peu dans notre langue, entre autres les émirs, leurs gouverneurs, et les vizirs, leurs ministres. L’histoire même du mot khalife ou calife en reflète la dimension religieuse : l’arabe halifa, d’où est issu le khalife, désigne en effet le « successeur » et en l’occurrence le successeur de Mahomet.
Commenter  J’apprécie          10
Jcequejelis   21 octobre 2012
Citations de la langue française de Jean Pruvost
Avec cela, ayez toujours un livre dans votre sac & sur votre toilette; soutenez que vous aimez la lecture avec passion, & vous passerez bientôt pour la personne la plus instruite.



581 - [p. 338]- Mme de Genlis, L'Enfant gâté
Commenter  J’apprécie          20
pegase-shiatsu   20 mai 2022
Pour en finir avec les 100 fautes de français qui nous agacent de Jean Pruvost
P 13

"L"escadton volant des chèvres, toujours prêtes à s'égailler dans les éboulis"

Michel Tournier, La goutte d'of, 1985

[...]

Egailler, egayer, à ne pas confondre...
Commenter  J’apprécie          20
pegase-shiatsu   19 mai 2022
Pour en finir avec les 100 fautes de français qui nous agacent de Jean Pruvost
Déguigandé se prononce déjin suivi de gandé, comme gant. Avant de désigné une personne maigre à la démarche gauche, cet adjectif qualifiait un chariot de disloqué.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 juin 2017
Nos ancêtres les Arabes : Ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost
Il est trop facile de souligner que l’alcool proscrit dans le Coran est un mot arabe, al-kohl. Et l’on instruirait un mauvais procès, car au départ, al-kohl désigne la poudre d’antimoine, comme on l’a déjà évoqué, une poudre très fine qui servit par la suite de fard pour les yeux. Passant dans le latin des alchimistes, le mot désigna ensuite ce qui était obtenu par distillation, et il faudra attendre le XVIIe siècle où il s’écrit tout d’abord alkol, ou encore alkool, tel qu’on le trouve dans le Dictionnaire des termes des arts et des sciences de Thomas Corneille, publié en 1694, pour que la notion « d’esprit de vin » apparaisse, l’alcool restant le plus souvent du domaine des pharmaciens. Ce n’est en réalité qu’au début du XIXe qu’il devient usuel en tant qu’alcool de vin.
Commenter  J’apprécie          00
mazou31   09 mars 2014
Le train de Jean Pruvost
Chaque midi un petit train alangui, minuscule comme un jouet, rayait obliquement le paysage.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 juin 2017
Nos ancêtres les Arabes : Ce que notre langue leur doit de Jean Pruvost
Parmi les mots parfaitement intégrés, puisque nous venons d’évoquer l’algèbre, on ne peut omettre le nombre zéro, un chiffre essentiel dans le moindre de nos calculs, chiffre et zéro étant de même souche arabe. À bon escient, avec le mot orange, zéro et chiffre font partie des trois mots constamment mis en avant dans le propos, dès lors qu’on souhaite attirer l’attention sur les échanges fructueux entre les deux langues, le français et l’arabe. Il est en définitive presque probant de pouvoir achever le parcours sur ce doublé, le chiffre zéro, symbolique de l’intégration réussie d’un bon nombre de mots arabes dans la langue française.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Les oiseaux

Vol au dessus d'un nid de...

Mésanges
coucou
circaète
moineau

10 questions
71 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur