AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.97/5 (sur 127 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Île de Ré , le 24/09/1947
Biographie :

Jean Renaud est un universitaire français.

Il a associé études d'anglais et de scandinave à l'Université de Caen, et ponctué les premières d'une agrégation et les secondes d'un doctorat d'État.

Il est agrégé de l'Université et docteur en lettres, avec une thèse consacrée aux archipels écossais dans la littérature norroise.

Après avoir enseigné le norvégien aux Shetland (1968-1969) puis le français au Danemark (1971-1975), il a été, jusqu'en 2010, professeur de langues, littérature et civilisation scandinaves à l'Université de Caen, où il a dirigé le Département d'Études Nordiques puis l'Office franco-norvégien d'échanges et de coopération (OFNEC).

Il a également été chargé de mission pour les langues scandinaves auprès de l'Inspection générale de l'Éducation nationale (2001-2004).

Auteur de nombreux articles, il a produit une double série de vocabulaires et de manuels de langues scandinaves aux éditions Ophrys et écrit une quinzaine d'ouvrages sur le thème des Vikings.

Il a également écrit un livre sur le patois de l'île de Ré, ainsi qu'un roman en partie autobiographique : "Le fils du gardien de phare" (2015). Il a reçu en 2012 le Prix Île de Ré pour son ouvrage intitulé "Le patois rétais".

Il contribue par ailleurs à faire connaître la littérature scandinave en France par ses traductions (du danois, du féroïen, de l'islandais, du norvégien et du suédois), dont plus d'une trentaine de romans, des pièces de théâtre, des sagas islandaises, des recueils de contes populaires et des livres pour enfants et adolescents.

+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Renaud   (53)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
Hafgrim ,
C’était un homme puissant et c’était un homme avec lequel il était difficile de traiter , il était riche en biens marchands .
Commenter  J’apprécie          230
Dans leur langue, les anciens scandinaves appelaient "vikingar" ceux d'entre eux qui prenaient part aux expéditions guerrières lancées par-delà les mers ...
Commenter  J’apprécie          211
-la saga nous permet de découvrir le petit monde des Féroé au temps des vikings-
Jean Renaud
Commenter  J’apprécie          210
Les feroiens d'aujourd'hui restent attachés à leur passé par leur langue et leurs coutumes,et les deux personnages principaux de la Faeryinga saga leur sont chers ;
Commenter  J’apprécie          180
Changer de religion ici, c'est changer de loi, c'est se dépersonnaliser. Et c'est à cela que Thandr ,ne peut, ne veux consentir.
Regis Boyer.
Commenter  J’apprécie          180
La loi ancestrale que l'on se récite de génération en génération, qu'est chargé officiellement de dire le logsogumadre, est sacrée.
Commenter  J’apprécie          171
La Saga de Ragnarr aux braies velues, ou "Ragnars saga Loobrokar", composée sans doute au XIIIème siècle,est l'une des plus célèbres des sagas dites des "temps anciens", les "fornaldarsögur", autrement appelées sagas légendaires.
Non seulement elle est mentionnée par Jorge Luis Borges dans son essai sur les anciennes littératures germaniques (1965), mais encore le personnage de Ragnarr Lodbrok jouit d'une certaine renommée en Occident depuis des siècles et les poètes et littérateurs - les romantiques surtout - se sont emparés de son histoire, enthousiasmés par ce fantasmatique viking, téméraire, cruel et brave jusque dans la mort.
Elle n'avait pourtant jamais été traduite en français.....
Commenter  J’apprécie          150
Avec l'adoption du christianisme et de la vision politique du monde qu'il impliquait, des rois forts et centralisateurs se mirent en place partout, [...]. L'idée même de centralisation et de hiérarchisation, de serment d'allégeance ou de vassalité ne pouvait s'adapter à la mentalité viking. Il est donc permis de dire qu'en ce sens, le christianisme aura été l'un des grands facteurs d'extinction du Viking.
Commenter  J’apprécie          130
Les Vikings, et plus généralement les anciens Scandinaves, pratiquaient une religion qui ne s'organisait pas autour d'un culte de la force, de la guerre ou de la mort, mais qui se fondait plutôt sur la notion de fertilité et de fécondité, avec une pratique religieuse où la magie jouait un rôle essentiel.
Commenter  J’apprécie          130
Une tempête se leva alors et sépara les navires qui dérivérent plusieurs jours de suite.
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jean Renaud (247)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz Harry Potter (difficile:1-7)

De quoi la famille Dursley a-t'elle le plus peur?

des voisins curieux
des hiboux
de Harry
de tout ce qui peut les faire paraître étranges

20 questions
8205 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..