AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.1 /5 (sur 62 notes)

Nationalité : France
Né(e) : 1947
Biographie :

Agrégé de l'Université, docteur en lettres (avec une thèse consacrée aux archipels écossais dans la littérature norroise), Jean Renaud est professeur de langues, littératures et civilisation scandinaves à l'Université de Caen où il dirige le département d'Études nordiques. Il a produit une double série de vocabulaires et de manuels de langues scandinaves et il est l'auteur de plusieurs ouvrages sur l'histoire des vikings.

Il a par ailleurs traduit une trentaine de romans danois, suédois et norvégiens, des contes populaires scandinaves et des sagas islandaises.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (24) Voir plus Ajouter une citation
gill   02 novembre 2016
Les Vikings et la Normandie de Jean Renaud
Dans leur langue, les anciens scandinaves appelaient "vikingar" ceux d'entre eux qui prenaient part aux expéditions guerrières lancées par-delà les mers ...
Commenter  J’apprécie          201
finitysend   04 septembre 2013
La saga des Féroïens de Jean Renaud
Hafgrim ,

« C’était un homme puissant et c’était un homme avec lequel il était difficile de traiter , il était riche en biens marchands . »

Commenter  J’apprécie          190
gill   28 mai 2014
Saga de Ragnarr aux Braies velues : Suivie du Dit des fils de Ragnarr et du Chant de Kraka de Jean Renaud
La Saga de Ragnarr aux braies velues, ou "Ragnars saga Loobrokar", composée sans doute au XIIIème siècle,est l'une des plus célèbres des sagas dites des "temps anciens", les "fornaldarsögur", autrement appelées sagas légendaires.

Non seulement elle est mentionnée par Jorge Luis Borges dans son essai sur les anciennes littératures germaniques (1965), mais encore le personnage de Ragnarr Lodbrok jouit d'une certaine renommée en Occident depuis des siècles et les poètes et littérateurs - les romantiques surtout - se sont emparés de son histoire, enthousiasmés par ce fantasmatique viking, téméraire, cruel et brave jusque dans la mort.

Elle n'avait pourtant jamais été traduite en français.....
Commenter  J’apprécie          140
RosenDero   29 mars 2017
L'épopée Viking de Jean Renaud
Avec l'adoption du christianisme et de la vision politique du monde qu'il impliquait, des rois forts et centralisateurs se mirent en place partout, [...]. L'idée même de centralisation et de hiérarchisation, de serment d'allégeance ou de vassalité ne pouvait s'adapter à la mentalité viking. Il est donc permis de dire qu'en ce sens, le christianisme aura été l'un des grands facteurs d'extinction du Viking.
Commenter  J’apprécie          120
RosenDero   02 octobre 2017
L'épopée Viking de Jean Renaud
Les Vikings, et plus généralement les anciens Scandinaves, pratiquaient une religion qui ne s'organisait pas autour d'un culte de la force, de la guerre ou de la mort, mais qui se fondait plutôt sur la notion de fertilité et de fécondité, avec une pratique religieuse où la magie jouait un rôle essentiel.
Commenter  J’apprécie          120
finitysend   19 septembre 2012
Les Vikings et les Celtes de Jean Renaud
Il est vrai que le paganisme et le christianisme n'étaient peut-être pas si inconciliable : le meilleur exemple , à l'échelle de l'individu , est celui de Helgi magri . Né aux Hébrides , élevé en Irlande , il croyait au Christ et appela même son lieu de résidence en Islande " Kristnes " ; mais il invoquait le dieu Thor lorsqu'il y avait danger , en mer ou en d'autres circonstances . Le landnamabok donne de cette altitude la définition suivante : " il était de foi très mêlée ". Cette foi mêlée de Helgi magri illustré sans doute la situation religieuse aux Hébrides et en Irlande , où païens et chrétiens se fréquentaient . Tout à chacun pratiquait jalousement de son côté , mais beaucoup devaient hésiter , soit à un moment de leur existence , soit toute leur vie , auquel cas il leur fallait psychologiquement trouver un compromis .
Commenter  J’apprécie          80
RosenDero   09 mars 2017
L'épopée Viking de Jean Renaud
Tandis que l'homme part pêcher, chasser, commercer, combattre, elle gère le domaine dont elle assume toutes les charges. Même après le mariage, elle conserve sa dot, et peut divorcer si elle estime son mari indigne, si elle est insultée ou battue.
Commenter  J’apprécie          91
RosenDero   10 mars 2017
L'épopée Viking de Jean Renaud
La fantasy, livres, jeux, BD et films confondus, puise dans l'imagerie du guerrier viking tout autant que dans celle du héros celtique pour créer des super-héros dont Conan le Cimmérien fut le précurseur. Violents comme des berserkir, rarement traîtres, ils font trembler les dragons et marchent solitaires vers un sombre destin. Ils n'accordent leur confiance qu'à leur grande hache et à leur fidèle épée, ou à leurs équivalents magico-technologiques.
Commenter  J’apprécie          80
RosenDero   31 mars 2017
L'épopée Viking de Jean Renaud
Les Vikings sacrifiaient à leurs dieux en échange de leur protection, et attendaient un retour équitable de ces mêmes dons. Mais, par-dessus tout, le maître mot de la relation du Viking au surnaturel prend la figure du destin, ce destin qu'il cherche à connaître par la magie, la lecture des runes, mais surtout qu'il accepte, sans se plaindre ni chercher à ruser avec lui lorsqu'il découvre le chemin qui lui est tracé.
Commenter  J’apprécie          80
RosenDero   01 octobre 2017
L'épopée Viking de Jean Renaud
Leurs assauts suscitent une horreur d'autant plus forte qu'ils s'en prennent à ce qu'il y a de plus sacré, les églises, les monastères et leurs trésors. La notion de sacrilège ne les effleure pas, eux qui sont les derniers païens d'Europe, mais les clercs qui rendent compte de leurs exactions les dépeignent comme des monstres vomis par l'enfer.
Commenter  J’apprécie          80

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Historiettes historiques ...

"Souviens-toi du vase de Soissons !" aurait dit Clovis, à l’un de ses soldats qui n’avait pas voulu rendre un vase précieux. En représailles, Clovis aurait ...

fendu le crâne du soldat avec une hache
fait enfermer le soldat dans un vase à sa taille
condamné le soldat à faire de la poterie

10 questions
51 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , historique , anecdotesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..