AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.78 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Sion , le 9.11.1952
Biographie :

Jean Romain, de son nom complet Jean Romain Putallaz, est un essayiste, romancier et philosophe suisse, né à Sion, en Valais (Suisse), le 9 novembre 1952, considéré comme anti-conformiste.

Petit-fils de l´écrivain Jean Risse et fils d´avocat, Jean Romain a suivi son école primaire à Sion. Durant les années soixante, il fait ses études classiques au Collège de l'abbaye de Saint-Maurice (1972). Il garde un souvenir très vif de ces années d’internat. Un de ses romans a été consacré à cette période : « Les Chevaux de la pluie ». Puis, il fréquente l´Université de Lausanne (en lettres), Fribourg (en philosophie) et Genève (Hautes études internationales en histoire).

Entre sa passion de la photographie et celle des voyages, il enseigne et il écrit. Homme d’engagement et de conviction, il aime les débats d’idées et les confrontations d’opinions.

Il est professeur de philosophie au Collège Rousseau, école de maturité à Genève et chroniqueur dans divers journaux. Il a également publié une vingtaine de livres en vingt ans.

Co-fondateur en 2001 de l'Association refaire l'école (ARLE) à Genève, il en a été le premier président et, de 2005 à 2009, en a été le porte-parole.

À l'automne 2009, il est élu député au Grand Conseil de Genève.

Jean Romain, écrivain, philosophe, essayiste, vit à Genève. Il a écrit plusieurs livres, romans et essais dont, aux Editions l'Age d'Homme, La Dérive émotionnelle, Le Temps de la déraison et Lettre ouverte à ceux qui croient encore en l'école.
+ Voir plus
Source : http://fr.wikipedia.org/wiki/Jean_Romain
Ajouter des informations
Bibliographie de Jean Romain   (7)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Vaudiau   14 juillet 2020
Raconte-moi la route de Jean Romain
« Parcourir la longue route, c’est attendre que notre banalité s’élève, et ainsi, comme une statue de Giacometti, se débarrasser du superflu et renouer avec la pluralité du simple. La route est une pierre ponce gigantesque, et l’homme de la route ne méprise rien, aucune lumière, aucune odeur. Tout prend une importance accrue à ses sens, car elle joue comme une loupe. »
Commenter  J’apprécie          30
1966GT   01 février 2021
La dérive émotionnelle de Jean Romain
La notion d’intelligence émotionnelle est un abus de langage qui laisserait supposer une opposition à une intelligence rationnelle. Cependant, il n’en est rien ; il est bien plutôt question d’une compréhension raisonnée des émotions qu’il s’agit d’intégrer à la conduite de la vie.
Commenter  J’apprécie          30
1966GT   01 février 2021
La dérive émotionnelle de Jean Romain
La ligne de démarcation entre le bien et le mal s’est modifiée à la faveur d’un flou conceptuel hallucinant parce qu’elle se fonde sur l’émotion plus que sur la raison. […]. Cette émotion devient irréfutable. Elle coupe court à tout débat, à toute discussion.
Commenter  J’apprécie          30
1966GT   01 février 2021
La dérive émotionnelle de Jean Romain
Il est manifeste que notre époque n’est pas véritablement en crise de valeurs mais que c’est le sens de notre vie qui fait défaut. Et parce que nous ignorons où nous allons, parce que nous ne parvenons pas à établir les raisons de notre présence ici, nous nous tournons le plus souvent vers le prêt-à-penser de la modernité et nous défendons une conception abusive de la tolérance.
Commenter  J’apprécie          20
1966GT   01 février 2021
La dérive émotionnelle de Jean Romain
Le manque chronique de travail dans lequel s’enfoncent nos sociétés attise la dérive émotionnelle globale parce qu’elle trempe dans le sentiment de culpabilité.
Commenter  J’apprécie          20
1966GT   01 février 2021
La dérive émotionnelle de Jean Romain
[…] Les valeurs que notre civilisation a su peu à peu mettre en place se sont fragilisées. Elles se sont fragilisées sout le coup de ceux qui prétendaient les défendre parce qu’ils défendaient avec émotion, c’est-à-dire subjectivement au lieu de les défendre universellement. On a dépecé les valeurs humanistes ou judéo-chrétiennes de toute chair, et on ne leur a laissé qu’une ossature qui sera balayée au premier vent contraire.
Commenter  J’apprécie          10
1966GT   01 février 2021
La dérive émotionnelle de Jean Romain
L’émotion collective devant l’horreur ou devant la souffrance offerte en pâture grâce aux images fortes pousse à dénoncer plus qu’à agir.
Commenter  J’apprécie          20
Lenocherdeslivres   28 juin 2018
Pour l'amour des dieux de Jean Romain
Refuser une tombe décente à un cadavre, c'est condamner son âme à ne jamais trouver le repos et à ne jamais pouvoir rejoindre le royaume de l'Hadès. C'est la pire des condamnations, la plus sacrilège aussi. On doit enterrer les morts, quels qu'ils soient, telle est la loi qui s'applique à tout humain.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

🥳 Fête ou ....

" Fête " ou .......

ammusement
amusement
amusemen
amusemment

13 questions
48 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , vocabulaire , orthographe , fêtesCréer un quiz sur cet auteur