AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.99 /5 (sur 98 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Laval (Mayenne) , 1951
Biographie :

Jean-Yves Reuzeau est un écrivain et poète français.

Il anime la revue Jungle, depuis 1977 et la revue Inuits dans la jungle depuis 2008.

Il est l'auteur d'anthologies, de biographies de musiciens (Jim Morrison, Janis Joplin) et a publié des recueils de poèmes.

Cofondateur des éditions Le Castor Astral à Bordeaux en 1975, il a travaillé longtemps pour le label Elektra, celui de Jim Morisson et des Doors.



Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
The Doors - Reportage - Jean-Yves Reuzeau
Podcast (1)

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
karamzin   29 mai 2020
Nous, avec le poème comme seul courage de Jean-Yves Reuzeau
...

LE SEUL POÈME



1

Silence tant de silence

Pour que germe cette parole autre

Sans la foi donnée aux mots

Les mots il faut les taire les torturer

Et risquer le taire jusqu'à terre



Il faut cette parole qui ne croit plus en la parole

Pour parler enfin

Comme il faut peut-être ne plus croire en l'amour pour aimer



Pour croire à cette vie qui ne croyait plus



Car c'est là au bout du doute

Que le mot jaillit dans une autre ferveur



2

Et tu te couches dans les draps blancs du poème

Ces draps qui t'appellent de leurs bras

Et te somment de dire

Le dedans qui n'a pas de mots



Le seul poème
Commenter  J’apprécie          51
karamzin   29 mai 2020
Nous, avec le poème comme seul courage de Jean-Yves Reuzeau
...

La solution serait de fuir

abandonner le bateau à son sort

je ne suis pas capitaine

fuir les honneurs les horreurs et tout le tintouin

jeter tout par-dessus la jambe

le bébé et l'eau du bain

balancer le milieu par le bord

prendre ses jambes à son cou

pendre ses jambes au bastingage

voir se dénouer le fil de l'eau

jeter enfin la proie pour l'ombre

tu n'es pas toi si tu ne vis pas caché



Regarder les choses en face

n'est pas le meilleur angle pour les voir

je préfère de loin

les regarder de biais

les observer du coin de l'oeil

y enfoncer le coin de l'oeil

pour leur éclater la tête

et trouver leur angle vif

les considérer enfin sous

leur aspect subreptice



Que serait le monde

si nous n'avions nos lâchetés

nos petites lâchetés ordinaires

et merveilleuses

ce serait un monde beaucoup trop serré

tout simplement nous ne pourrions plus passer

on ne pourrait plus faire un seul pas

en lâchant la bride à notre mauvaise foi

on allonge la longe par quoi on tient le monde



Peut-être que le poème n'est pas une réponse

et qu'il n'est pas non plus une question

ou bien il est une question

à l'absence de réponse

et une réponse à l'absence de question

peut-être que le pourquoi

le poème le pose comme une certitude

et le parce que, le poème le pose

comme un désarroi
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          21
Jean-Yves Reuzeau
coco4649   25 mai 2018
Jean-Yves Reuzeau
 

 

Une gare dissimulée derrière une mairie. Rails. Lignes de vie.

Lignes de cœur. Le pouls affolé de la cité bat alors la chamade.

Toute une jungle d’urgences. Les bars invitent à la palabre.

Tournée générale. Verres alignés sur le zinc. Tronches rougies

Dans le glacis des miroirs. Rêves poisseux du hasard. Du PMU.

Zone interdite de l’espoir. Nos vies manquent de pittoresque.

Certains savent que le cimetière murmure à deux pas d’ici.



Commenter  J’apprécie          150
Jean-Yves Reuzeau
Piatka   08 avril 2016
Jean-Yves Reuzeau
LE POÈTE ASSASSIN



à Olivier Lécrivain



En longeant le square à midi. Une volée de fillettes

éparpille le jour engorgé de soleil. Printemps tardif.

Un bruissement. Une entaille dans la lumière.

Les secondes s'égrènent et se figent sur la pellicule.

C'est un instantané. Flou. D'une rapidité fulgurante.

L'oeil ébroue le puzzle. Reconstruit le souvenir.

Cette vision agit comme un glaçon sur la nuque.

Nulle certitude. Place de la République. Clic.

Clac. Un arc-en-ciel impossible strie les paupières.

J'aurais pu franchir la rue comme une mangrove

pullulant de caïmans. Et seul un klaxon suraigu

me réveille. Un film surimposé sur la rétine.

Un monde caché derrière le monde suffit

parfois à poignarder la réalité. C'est ainsi.
Commenter  J’apprécie          140
blandine5674   14 juin 2016
Janis Joplin de Jean-Yves Reuzeau
‘Je préfère vivre une dizaine d’années hyper à fond plutôt que jusqu’à soixante-dix ans, écroulée au fond d’un fauteuil face à une télé. Je ne veux rien faire à moitié et vivre uniquement l’instant présent.’
Commenter  J’apprécie          90
Zephirine   08 mars 2020
Nous, avec le poème comme seul courage de Jean-Yves Reuzeau
Le premier désir



Vous connaissez cette habitude:

se souvenir de ses premiers rires d'enfants,

puis les enfermer dans une main, les garder

comme on serre une mésange captive, une poignée de coccinelles.



Carl Norac
Commenter  J’apprécie          81
blandine5674   13 juin 2016
Janis Joplin de Jean-Yves Reuzeau
Sur scène, je fais l’amour avec vingt-cinq mille personnes, et pour finir je rentre toute seule chez moi.
Commenter  J’apprécie          80
fichetoux   20 mai 2013
Jim Morrison de Jean-Yves Reuzeau
Elu le 5 novembre 1968, le républicain Richard Nixon, fervent anticommuniste et ennemi de la contre-culture pacifiste, devient le 37e président des Etats-Unis. Jim n'hésite pas à critiquer sur scène ce fils de quackers, ceux qui s'abstiennent de boire, de danser et de jurer. Ces attaques verbales n'arrangent pas son cas auprès du FBI qui le surveille de près. Deux conceptions opposées du monde s'affrontent. D'une part, celle des garants de la morale judéo-chrétienne ( blanche de préférence) et du culte du veau dollar, les électeurs de Nixon ; d'autre part, celle d'une jeunesse bigarrée, éprise de liberté, d'amour et de transgression.
Commenter  J’apprécie          60
pgremaud   19 février 2020
Nous, avec le poème comme seul courage de Jean-Yves Reuzeau
J'emmène mon cheval avec moi

quand arrivent les nuits noires

on s'en va regarder

tourner les éoliennes

les manèges, les planètes

avec une provision de pépins

sous les sabots

(à planter si possible

juste derrière l'horizon)

alors si on réussit

à avoir tous les deux

le courage du coquelicot

on aura encore des forces

pour les jours à venir

(Albane Gellé)
Commenter  J’apprécie          60
blandine5674   11 juin 2016
Janis Joplin de Jean-Yves Reuzeau
Solide lecteur, il inocule le virus à sa fille, une passion qui ne la quittera jamais et qui très tôt renforce sa nature indépendante et solitaire. Devenue célèbre, Janis le remerciera dans une lettre de l’avoir attirée vers la littérature.
Commenter  J’apprécie          60
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Petit hommage au chanteur Christophe

Christophe, né ...

Lucien Ginsburg
Claude Moine
Daniel Bevilacqua
Hervé Forneri

8 questions
17 lecteurs ont répondu
Thèmes : chanteur , biographie , Chansons françaisesCréer un quiz sur cet auteur
.. ..