AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.17 /5 (sur 73 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Jeanne Mariem Corrèze est une jeune autrice de 22 ans. Elle vit actuellement du coté de Montélimar
Le Chant des cavalières est son premier roman

Ajouter des informations
Bibliographie de Jeanne Mariem Corrèze   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (11) Voir plus Ajouter une citation
Dionysos89   08 mars 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Considérons l'ordre comme un arbre ; si les feuilles dans leur multitude sont les écuyères, si les branches, solides et poussant toujours plus haut, sont les cavalières et si les racines, qui puissent savoir et nutrition dans la terre, sont les Aînées, alors le tronc ne peut être que la Matriarche. Sans son tronc, un arbre reste un buisson rachitique : il n'y a pas de citadelle sans Matriarche ; de même une Matriarche n'est rien sans sa citadelle.
Commenter  J’apprécie          140
boudicca   08 mars 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Les jardins du palais se refusaient d’abord au regard du visiteur. Buissons, haies, taillis se suivaient, se chevauchaient, menaient à leur guise les yeux des promeneurs. Comme une grande tapisserie d’émeraude, tendue en travers d’une scène, les troènes, les cyprès, les lauriers-sauce, dissimulaient les secrets de leurs sœurs florales derrière leur rideau verdoyant. On n’imposait pas sa maraude à ce jardin-là. Il fallait se laisser guider par la gent boisée, accepter de glisser des bras du lilas à ceux de l’albizia, se soumettre aux caprices des canaux de jade, s’oublier dans la volonté des gainiers, des pivoines, des ajoncs. On n’était pas flâneur sous le couvert des chênes et des figuiers, seulement un hôte toléré par les arrangements d’œillets, de roses et de tulipes. Les allées de gazon entraînaient celles qui les arpentaient dans des cheminements hasardeux, des détours incertains. On se perdait pour mieux se retrouver face aux délicats ornements d’un pavillon ombragé, pour mieux découvrir, soudain, derrière les branches basses d’un olivier, une fontaine où l’eau et le jasmin se confondaient. 
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          120
JustAWord   20 février 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Ce que vous allez affronter dans le ventre de la grande engloutisseuse, ce que vous y découvrirez, ne peut être exprimé dans la langue commune, ne peut être évoqué dans le parler des flammes, ne peut être compris dans le verbe du vent. Seul le susurrement de la sève au cœur de l’arbre est à même de décrire ce que renferment les entrailles de la Terre et rares sont ceux qui savent l’entendre.
Commenter  J’apprécie          80
lehibook   20 février 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
"Nous ne sommes pas dans un conte ,Eliane de Nordeau ! Je ne reviendrai pas vers toi par trois fois afin que tu puisses te décider .Et je ne suis pas non plus un démon venu te demander la première âme qui passera le pont que tu construis. Ton ouvrage est grand , ta cause noble, ne tourne pas le dos au destin pour d'insipide principes!"
Commenter  J’apprécie          70
Dionysos89   18 mars 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Nos alliés, seigneur ? Est-ce ainsi que l’on qualifie celui qui pille et s’approprie le travail de nos paysannes ? Est-ce ainsi que l’on nomme celui qui blesse et ampute nos terres ? Est-ce ainsi que l’on appelle celui qui nous impose sa tutelle et son jour ? […]

Je ne qualifie pas d’allié un voleur, je ne nomme pas voisin un bourreau, je n’appelle pas ami un tyran.
Commenter  J’apprécie          60
JustAWord   20 février 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Elle n’a besoin ni de bouclier, ni d’armure, mais qu’on empêche Éliane de tisonner le brasier de son cœur sans trêve et sans relâche. Je ne suffis pas toujours à apaiser ses incendies, j’ai peur qu’un jour, ils ne la consument entièrement.
Commenter  J’apprécie          30
JustAWord   20 février 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
On est toujours seule face à son destin.
Commenter  J’apprécie          40
Soleney   17 février 2021
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
— On a vu mon nom dans les cendres de ma Matriarche et on m'a commandé d'obéir à la suivante, alors je l'ai fait. On m'a dit que j'avais le pouvoir de m'emparer de Baldré, alors je m'en suis saisi. On me demande de retrouver Lunde et de la rapporter à la capitale, je crois vouloir m'acquitter de cette tâche-là aussi. Je ne suis sûre ni de me plier à autrui, ni d'aller au contraire de mes propres envies. Tant que ce sera le cas, je m'efforcera d'avancer dans le sens qui me paraît le bon.

Le Condottiere hocha la tête avec approbation.

— Voilà des paroles plus dignes du jardin de Maude. Même si rien de tout ceci ne m'éclaire sur les intentions de votre Matriarche et Maîtresse, sans même parler des intentions de groupes dont vous n'avez même pas idée et qui pourtant se pressent autour de vous.
Commenter  J’apprécie          10
Ogrimoire   05 novembre 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Il ne sert à rien de s’inquiéter des choses sur lesquelles tu n’as aucune emprise, bel arbrisseau. Rage et tempête tout ton saoul contre la course du soleil dans le ciel, personne n’arrête l’astre du jour. La roue des saisons tourne, immuable, sans daigner ralentir pour les mortelles que nous sommes. Nous nous angoisserons pour le voyage du retour le temps venu, en attendant, Zinia possède bien des secrets et des trésors qui valent la peine d’être vus, au moins une fois.
Commenter  J’apprécie          10
Yuyine   23 juillet 2020
Le chant des cavalières de Jeanne Mariem Corrèze
Quant à Baldré de sang, de cuir et de douleur

C’est dans le Nord pluvieux qu’il patiente son heure.

Sous le regard éteint de l’Ermite de pierre,

Gardé par la montagne, le vent, les cavalières,

Il attend, silencieux, qu’on le brandisse enfin

Qu’on vienne dépoussiérer son glorieux destin.

Car quiconque se saisit de Baldré d’incarnat,

Est la Reine qui fut et celle qui sera.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz héros de roman policier

Quel célèbre détective de fiction a été interprété par Paul Newman dans deux films ?

Sam Spade
Mike Hammer
Phlip Marlowe
Lew Archer

10 questions
20 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur