AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.23/5 (sur 224 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Mountain View, Californie
Biographie :

Jennifer Chambliss Bertman a étudié la danse et l'Anglais à l'Université de Californie à Irvine.

Titulaire d'un MFA en écriture créative de Saint Mary's College of California à Moraga, elle a travaillé dans le secteur de l'édition.

"Chasseurs de livres" (Book Scavenger, 2015) est son premier roman.

Elle vit dans le Colorado avec son mari et son fils.

son site : http://jenniferchamblissbertman.com/
page Facebook : https://www.facebook.com/jenniferchamblissbertman/

Ajouter des informations
Bibliographie de Jennifer Chambliss Bertman   (4)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
Sa connaissance des livres et de l’histoire de la littérature est extraordinaire, mais j’ai tendance à oublier que tous les amoureux des livres ne sont pas forcément des gens bien.
Commenter  J’apprécie          180
Il n’est jamais trop tard pour tendre la main à quelqu’un.
Commenter  J’apprécie          190
Émily le regarda, bouche bée. Pour elle, vivre à San Francisco et ne pas jouer à Book Scavenger était comme de vivre dans une usine de bonbons et ne pas manger de sucreries.
Commenter  J’apprécie          150
- Sa coupe me fait plus penser à un chapeau de champignon qu'à une serpillière, commenta Emily.
- Un champignon ! C'est ce qui t'a donné l'idée de l'amanite ? Pourquoi je ne m'en suis jamais rendu compte ? (Il lança à Emily un regard espiègle.) C'est la maléfique reine champignon.
- Sa Royale Moisissure ?
Commenter  J’apprécie          80
Ce roman est une fiction, mais l'histoire de Maizy est inspirée par celle de Nancy Drew (Alice dans la plupart des traductions françaises) et ma fascination de toujours pour la jeune détective.
Je suis tombée pour la première fois sur Alice lors de vacances à San Diego, chez mon oncle et ma tante, quand j'avais sept ans. C'était le milieu des années quatre-vingt, avant les consoles de jeux vidéo portables, les tablettes, les liseuses, YouTube et les émissions en streaming visionnables à toute heure. J'avais terminé les livres que j'avais apportés. Les adultes et les adolescents étaient occupés à discuter et à écouter de la musique. Personne n'était intéressé par les marathons d'Uno et de Monopoly que j'avais en tête. Il n'y avait pas d'autre enfant de mon âge avec qui jouer à des jeux d'imagination dans le jardin.
En bref : je m'ennuyais.
Consciente de ce fait, ma tante m'offrit un carton avec seize exemplaires de Nancy Drew dans leur version d'origine. J'accrochai immédiatement et me vautrai devant un ventilateur. Alice et sa bande prirent alors le devant de la scène pendant que les conversations et la musique de ma famille se dissipaient en fond sonore.
Ce que j'admirais chez Alice était ses amitiés, son intelligence et sa capacité à résoudre absolument n'importe quel problème. Tout le monde la respectait et l'écoutait. Les histoires étaient captivantes, avec des retournements de situation inattendus et des dangers grâce
auxquels chaque chapitre se terminait sur un cliffhanger. Mais Alice gardait toujours son calme. Des circonstances qui m'auraient terrifiée ne l'effrayaient pas. Si pour certains Batman et Spider-Man sont les héros de leur enfance, Alice était mon héroïne. Ma tante m'autorisa à apporter les livres chez moi, et après les avoir tous lus, je me suis rendue à la bibliothèque pour en chercher davantage. C'est là que j'ai découvert la collection de poche, une suite de la série d'origine dans un format différent publiée par un autre éditeur, et les Nancy Drew Files, une version modernisée des aventures de la jeune détective. Alice a été à l'origine de mon amour pour le genre policier et les histoires rythmées. Très vite, je me suis intéressée à d'autres auteurs et à d'autres séries. Au début de la vingtaine, j'ai appris que Caroline Quine (Carolyn Keene en anglais), l'autrice de la série Alice, n'était pas une vraie personne. Je savais que des auteurs et des autrices écrivaient sous pseudonyme, mais je n'imaginais pas qu'ils pouvaient être eux-mêmes complètement fictifs. J'adore découvrir les histoires derrière une histoire, j'ai donc fait des recherches sur Caroline Quine et les origines d'Alice. J'ai vite compris que l'histoire de l'héroïne était presque aussi fascinante que ses aventures.
Commenter  J’apprécie          50
M. Quisling laissa retomber sa main sur le bureau sans rien dire. Emily ne savait pas si cela signifiait qu'il était surpris, ou le contraire. Les expressions faciales du professeur étaient comme une penderie remplie de costumes gris bien repassés. Propres et nets, professionnels, respectables. Mais si difficiles à distinguer les uns des autres qu'il était presque impossible de dire si le costume gris qu'il portait aujourd'hui était le même que celui de la vieille ou un autre.
Commenter  J’apprécie          40
Ce que j'ai fini par comprendre avec tous ces déménagements, c'est que, que l'on reste ou que l'on parte, on manque forcément des occasions.
Commenter  J’apprécie          50
Tout ce que nous entreprenons avec passion et curiosité peut nous soigner. C'est la philosophie que j'ai appliquée en lançant ma maison d'édition.
Commenter  J’apprécie          40
L'argent change votre situation, mais il ne change pas votre coeur. Une personne méchante devient une personne méchante avec de l'argent. Et une personne gentille, une personne gentille avec de l'argent.
Commenter  J’apprécie          30
Pendant des années, elle avait pris beaucoup de plaisir à jouer à Book Scavenger en solo, mais étrangement, ce soir, sans son ami, elle avait soudain l'impression qu'il lui manquait quelque chose.
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jennifer Chambliss Bertman (237)Voir plus

Quiz Voir plus

Quelle partie du corps ?

Kiev, 1919. La ville est tombée aux mains des bolcheviks en février et le nouveau pouvoir s'y met en place tant bien que mal alors que la guerre civile fait rage : la région est en proie à des combats opposant les troupes de l'indépendantiste ukrainien Petlioura, l'armée blanche de Denikine, les anarchistes de Makhno. ... de Kiev (Andreï Kourkov)

La tête
Le pied
L'oreille

10 questions
24 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..