AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.08 /5 (sur 6 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : New York
Biographie :

Jennifer Coburn est diplômée de l'Université du Michigan.

Journaliste, elle a reçu de nombreux prix pour ses articles publiés dans le Mothering, le Big Apple Baby, The Miami Herald, The San Diego Union-Tribune etc.

Elle est également auteure de six romans notamment Mon mari, mon ex et moi (The wife of Reilly, 2004).

We'll Always Have Paris (2014) est son premier récit de voyage.

Jennifer vit à San Diego avec son mari et sa fille.

son site:
http://www.jennifercoburn.com/
Twitter:
https://twitter.com/jennifercoburn

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Jennifer Coburn discusses "We'll Always Have Paris"


Citations et extraits (14) Voir plus Ajouter une citation
iris29   13 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
Un mois plus tôt, j'avais fait la liste des cinq qualités que je cherchais chez un mari potentiel : stabilité, régularité, fiabilité, sécurité, et sensibilité . Reilly était encore mieux qu'un nouveau lave-linge .
Commenter  J’apprécie          268
iris29   14 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
Mon père ne pensait qu'à son propre bonheur , quand il est parti . J'aurais adoré qu'il prenne le temps de me trouver un nouveau père - un vrai père - avant de s'en aller pour Neverland .
Commenter  J’apprécie          240
iris29   15 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
En snifant ma première ligne , je sentis la morsure familière de l'Ajax poudre au fond de ma gorge . Et presque aussitôt, je fus aussi fraîche qu'un jeu de cartes neuf battu par un croupier de Vegas . J'étais complétement réveillée, reconstituée ...
Commenter  J’apprécie          230
iris29   15 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
Quand un homme vous dit : " C'est fini", c'est comme s'il vous lâchait un gros rocher sur la tête , mais au moins on sait qu'on a pris un gros rocher sur la tête . Lorsqu'il se contente de disparaître sans rien dire, c'est comme si un filet de sable vous coulait dessus . D'abord , on le nettoie d'un revers de la main . Puis on s'énerve un peu parce qu'on en a dans les cheveux . Et très vite , on en a plein la bouche et plein les yeux . Jusqu'à ce qu'on réalise qu'on est en train d'être enterré vivant . A tout prendre , je préfère le rocher .
Commenter  J’apprécie          189
iris29   14 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
Ce n'est pas mon style d'agir sur un coup de tête . Mais tout le monde a le droit de faire une connerie de temps en temps, non ?
Commenter  J’apprécie          180
iris29   14 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
- Ma start-up rachète des investissements existant dans des ressources "back-end" légales avec des interfaces dynamiques "front-end" gérées par les utilisateurs pour créer une synergie catalytique en accélérant la comptabilité du débit pour une meilleure productivité et une croissance accrue .

"Hein ?"
Commenter  J’apprécie          140
iris29   13 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
Où qu'elle aille , quelle que soit l'heure , on a l'impression que Jennifer se déplace sur un air de saxophone écrit rien que pour elle . "Prélude à Jennifer" . " Jennifer sort du taxi" . "Jennifer marche."
Commenter  J’apprécie          140
iris29   14 septembre 2016
Mon mari, mon ex et moi de Jennifer Coburn
- Les femmes qu'on traite de salopes sont en réalité des femmes qui possèdent une grande indépendance d'esprit et qui n'hésitent pas à remettre en question , et même à redéfinir la morale sociale . Elles représentent une menace pour les structures patriarcales parce qu'elles vivent leur vie selon leurs propres termes . Je déteste qu'on traite une femme de salope .
Commenter  J’apprécie          110
ManonCC   29 avril 2017
The Queen Gene de Jennifer Coburn
I love my mother dearly. But as Jack has noticed, she’s like a vapor. When she enters a room, she occupies every bit of space.
Commenter  J’apprécie          10
ManonCC   29 avril 2017
The Queen Gene de Jennifer Coburn
Renee told the others that Adam was a “doll,” which automatically brought her up a notch in my book. Funny how someone complimenting your child makes you realize how very wise they are.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Comment écrire un roman d'amour (humour) ...

Tout d'abord l'héroïne ...

elle est filiforme
elle est ronde
elle est normale
c'est un homme

11 questions
38 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman d'amour , chick lit , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..