AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.73 /5 (sur 99 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Atlanta
Biographie :

Ancienne journaliste et enseignante, Jennifer Echols est auteure de romance pour adolescents.

Elle vit en Alabama avec son mari et son fils.

2010 "Endless Summer (The Boys Next Door, #1-2) "
2011 "Love Story "

Source : http://www.jennifer-echols.com/faq.html
Ajouter des informations
Bibliographie de Jennifer Echols   (14)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (42) Voir plus Ajouter une citation
nightsreadings   16 septembre 2015
Deux par deux, tome 1 : Ceux qui se cherchent de Jennifer Echols
« - Je me suis présenté à tes amies, a dit Will en désignant la maison. Elles m’ont dit que je te trouverais près de la bière.



- Mes amies sont hilarantes.



Mes meilleures amies, Harper et Kaye, ne buvaient pas. Ca ne me dérangeait pas. Je buvais pour ma part, ce qui leur déplaisait. Au fil des ans, les tirades moralisatrices de Harper et les supplications hystériques de Kayé s’étaient muées en surveillance inquiète et en plaisanteries sarcastiques. […]



Boire à la véranda à l’arrière de la maison de Brody Larson était le mode opératoire habituel. La plupart des maisons au sud de la ville étaient alignées selon un quadrillage, et leurs jardins se touchaient. Si des parents rentraient de façon inopinée, interrompant une soirée, quelqu’un saisissait la glacière, et nous filions entre les palmiers pour recommencer chez un autre casse-cou. Si c’était là la première leçon qu’apprenait Will dans notre ville, il était mon style de mec. »
Commenter  J’apprécie          60
Mariloup   16 décembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
_ Nous, les anciens, pas seulement ici mais dans tout le pays, on parle d'intéresser de nouveau les jeunes pour leur apprendre à piloter. Voilà ce qu'on se dit: la plupart des gens entendent un avion qui passe dans le ciel et ils pensent: "c'est un avion", puis ils retournent à ce qu'ils faisaient. Quelques uns le cherchent des yeux, essaient de deviner quel type d'avion c'est, et le regardent du moment où ils le trouvent jusqu'à celui où il disparaît à l'horizon, parfois plus longtemps encore. Ce sont ces gamins-là qui seront des pilotes. (Il m'a pointée du doigt.) J'ai toujours su que tu viendrais. J'attendais juste que tu te décides.
Commenter  J’apprécie          60
Mariloup   26 décembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
Le vent était calme. Décoller ne serait pas difficile. Je l'avais fait des centaines de fois. Les papillons dans mon estomac n'étaient pas dus à la peur. Ils étaient dus à l'anticipation.

J'avais la chair de poule. J'ai serré les commandes entre mes doigts pour ne pas frissonner d'envie. Les gens normaux ressentaient ça lorsqu'ils arrêtaient de fumer. Je l'avais ressenti, ça aussi.

C'était parti. J'ai lancé l'avion sur la piste. Il suffisait que je le garde rapide et droit. La forme des ailes, la vitesse de l'air et les lois de la physique feraient le reste. L'avion avait envie de voler.
Commenter  J’apprécie          50
Mariloup   26 décembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
L'Atlantique caressait la terre si près de mon mobile-home. Je sentais constamment sa présence, il vivait et purifiait l'atmosphère à trois kilomètres de moi. Mais depuis que je ne volais plus, je ne le voyais que très rarement. Je l'apercevais seulement si on me conduisait quelque part, et qu'on passait à côté de jour. Et il était là, s'étendant sous mes yeux plus loin que je ne pouvais le voir, dans trois directions différentes. Je ne distinguais même pas sa vraie couleur, à cause du soleil qui scintillait sur chaque vague, comme si sa vaste étendue était faite d'or en fusion.
Commenter  J’apprécie          40
Mariloup   26 décembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
_ Oh! Je savais très bien que j'étais en train de séduire Ryan.

Elle a ricané à cette vieille blague entre nous.

_ Très bien, autre exemple: tu t'es retrouvée impliquée dans un million de bagarres au lycée, tu es été envoyée un million de fois dans le bureau du principal, et pourtant tu n'as jamais été exclue.

_ C'est parce que ce n'est jamais moi qui commence les bagarres, ai-je répondu sur la défensive.

_ Peut-être, a dit Molly. Ce n'est pas ce que disent les autres filles et leurs amis au principal, pourtant ils se retrouvent exclus, et toi non.

_ Alors tu penses bel et bien que je suis une traînée, ai-je conclu d'un air sombre.

_ Non. Tu ne couches pas avec le principal. Les rumeurs qui courent sur toi ne sont pas vraies. Mais elles ne sortent pas du néant. Réfléchis. Est-ce que tu as un tee-shirt qui ne montre pas ton décolleté?

J'ai posé mes deux mains au creux du V de mon tee-shirt.

_ Et puis il y a l'histoire de Mark qui vit avec toi, a continué Molly. Tu n'es pas une traînée. Tu es une fille qui a grandi sans bénéficier de beaucoup d'avantages, et tu as appris à te servir de ce que tu as. Tu ne le fais pas consciemment. C'est une seconde nature, chez toi. Tu te comportes comme une fille sans défense, et tu amènes les hommes à penser que tu es inoffensive. (J'ai dégluti avec difficulté.) Leah, on dirait que tu vas t'évanouir encore une fois. Je ne t'aide pas du tout, là.

_ Bien sûr que si, ai-je répondu. Tu es ma lumière au bout du chemin.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   05 novembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
Perdre la compassion pour gagner la fierté était un compromis acceptable.
Commenter  J’apprécie          60
Mariloup   25 décembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
Patrick s'est penché plus près, comme s'il avait un secret à me livrer. J'ai incliné la tête pour l'écouter, si proche que la brise faisait voler mes boucles de cheveux sur sa joue.

_ Mark t'aime beaucoup, a-t-il dit sur le ton de la confidence.

_ Il a une drôle de façon de le montrer, ai-je répondu sur le même ton, me moquant de lui.

_ Ce que je veux dire, a soufflé Patrick, c'est que tu vas avoir du mal à te débarrasser de lui.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   05 novembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
Avant, j’étais jaloux des rares personnes à qui tu souriais quand tu remplissais leur réservoir de carburant, comme s’ils avaient fait quelque chose de particulier et qu’ils méritaient une récompense. Mais maintenant je me rends compte que tu leur souriais parce qu’ils te donnaient ce que tu voulais : un gros pourboire, du temps de pilotage. Tu ne souris pas sans avoir une bonne raison de le faire.
Commenter  J’apprécie          40
Mariloup   31 décembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
Le type qui assurait le même poste que moi, qui devait être à l'université, est arrivé avec des cales pour mon avion. Il m'a jeté un regard en coin, avant d'écarquiller les yeux.

_ Vous êtes le plus joli pilote que j'aie jamais vu.

Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   05 novembre 2014
Sans attendre de Jennifer Echols
On peut faire beaucoup d’erreurs. Certains pilotes les font, et ces pilotes meurent. Les obstacles peuvent te tuer. La météo peut te tuer. Mais, comme je vais te le montrer, l’avion est ton allié. L’avion a envie de voler.
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Cluedo des titres - l'arme

La dame dans l'auto avec ...

des lunettes et un fusil
un fusil de chasse
une carabine à infrarouge
une clé anglaise

10 questions
116 lecteurs ont répondu
Thèmes : titres , Devinettes et énigmes , humour , détente , armesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..