AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.38 /5 (sur 763 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : De Ridder, Louisiane (États-Unis) , le 28/03/1970
Biographie :

Jennifer Weiner est née en Louisiane. Diplômée de l'université de Princeton, elle est éditorialiste au Philadelphia Inquirer. Elle est l'auteur de Alors, heureuse ? (Belfond, 2002).
Chaussure à son pied (2004) a été adapté au cinéma avec Cameron Diaz sous son titre original, In her shoes, par Curtis Hanson.
Elle a aussi écrit Envie de fraises (2005).
Crime et couches-culottes est paru en 2006 aux éditions Belfond.
Son cinquième roman s'intitule La fille de sa mère (Belfond 2009). On y retrouve dans ce le personnage de Candace Shapiro, présent dans Alors, heureuse ?.
Des amies de toujours est paru en 2011.
Son 7ème roman, A propos d'amour, est paru l'année suivante.


Source : Amazon, pocket.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (9) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Interview with author Jennifer Weiner and editor Greer Hendricks - Part 2

Citations et extraits (64) Voir plus Ajouter une citation
Jennifer Weiner
EffeLou   28 octobre 2014
Jennifer Weiner
“Cram your head with characters and stories. Abuse your library privileges. Never stop looking at the world, and never stop reading to find out what sense other people have made of it. If people give you a hard time and tell you to get your nose out of a book, tell them you're working. Tell them it's research. Tell them to pipe down and leave you alone.”
Commenter  J’apprécie          90
domisylzen   04 octobre 2015
Crime et couches-culottes de Jennifer Weiner
Lorsqu'il m'embrassa, je sentis son cœur battre contre le mien. Je m'appuyai contre la vitrine, sous les lampions et la délicate musique des carillons de bambou. C'était comme si je le respirais, comme si je le buvais, et dans mes bras je percevais plus les images ni les bruits de ce réveillon new-yorkais, mais lui, rien que lui.
Commenter  J’apprécie          90
VirgieL   21 janvier 2012
Alors, heureuse ? de Jennifer Weiner
Quand j'avais 5 ans, j'ai appris à lire. Pour moi les livres étaient un miracle - pages blanches, encre noire, et dans chacun d'eux un monde différent, de nouveaux amis. A ce jour, je savoure le fait d'ouvrir une reliure pour la première fois en me demandant où je vais aller, qui je vais rencontrer à l'intérieur.
Commenter  J’apprécie          80
calern   17 octobre 2012
Des amies de toujours de Jennifer Weiner
- Vous devez penser que je suis la plus grosse imbécile du monde.

- Non madame dit-il très sincérement. Le plus gros imbécile du monde, c'est le type - le policier- que sa femme trompe avec le dentiste et qui ne s'est pas étonné de la lingerie toute neuve, ni de l'inscription à la salle de Gym, ni du fait qu'elle se balade subitement avec la bouche pleine de dents d'une blancheur aveuglante.

Ce sont des choses qui arrivent ajouta-t-il.
Commenter  J’apprécie          70
Parlons_fiction   22 mai 2016
Alors, heureuse ? de Jennifer Weiner
Le monde est souvent dur, mais il y a du bon aussi.
Commenter  J’apprécie          90
sweetie9   03 septembre 2014
Chaussure à son pied de Jennifer Weiner
Maggie se fit le pari qu'elle arriverait à trouver du travail avant le retour de Rose.Si elle travaillait,Rose serait contente d'elle et accepterait de s'atteler au mystère de la grand-mère disparue.Elle abandonna donc la piste initiale du bar et partit en campagne avec un paquet de C.V.Il ne lui fallut pas vingt-quatre heures pour décrocher un emploi à la Patte élégante,une boutique de toilettage pour chiens à deux pas de chez Rose,dans une rue qui comptait deux bistros français,un bar à cigares,une boutique de prêt-à-porter féminin et une parfumerie qui s'appelait Parfum d'amour.
Commenter  J’apprécie          60
Croquignolle   15 juin 2017
A propos d'amour de Jennifer Weiner
D'accord, ça n'avait pas été super, avait-elle pensé pendant qu'ils s'embrassaient en se cognant le nez et les dents; des gouttes de sueur dégoulinaient du front de Gary jusque sur ses seins. ("Pardon !" avait-il crié en l'essuyant avec une taie d'oreiller.) Oui, Gary avait enfoncé ses doigts en elle comme s'il essayait d'extraire la dernière olive d'un bocal, et ses baisers ressemblaient aux bises sèches d'une tante célibataire. Mais elle ne regrettait rien. A la fin, Gary l'avait regardée amoureusement de ses yeux brun clair, une petite bulle de salive au coin de la bouche.
Commenter  J’apprécie          60
petipo2miel   23 août 2015
A propos d'amour de Jennifer Weiner
Tim ne verrait jamais sa fille rentrer à la maternelle; s'habiller pour un spectacle de danse ou obtenir le bac. Sa fille ne lui briserait jamais le cœur, mais il n'aurait pas non plus l'occasion d'espérer pour elle, ni de voir ses rêves se réaliser.
Commenter  J’apprécie          60
claire04130   17 janvier 2012
Des amies de toujours de Jennifer Weiner
Lorsque ma mère sautait en l'air, en tapant dans ses mains et en criant : "Allez, Jon !", tout son corps se mettait à remuer, et continuait de trembler même quand elle arrêtait de bouger. Les gens la regardaient. Les garçons de l'équipe adverse se donnaient des coups de coudes en rigolant, le doigt pointé vers elle, et Jon nous tournait le dos pour parler avec son entraîneur ou faire gicler de l'eau dans sa bouche et sur son visage avec sa gourde. Si ma mère se rendait compte qu'il l'ignorait, elle ne le montrait jamais.
Commenter  J’apprécie          50
Cielo1984   15 janvier 2013
Crime et couches-culottes de Jennifer Weiner
Devant la porte des Cavanaugh, mes genoux s'étaient mis à jouer des castagnettes. J'avais un petit speech tout prêt - Je tenais à vous présenter mes condoléances de vive voix... quelle tragédie... comme ça doit être difficile... - mais, brusquement submergée par le souvenir de ma découverte macabre, je fus incapable d'articuler le moindre mot lorsque Philip vint m'ouvrir. Peu importait: il avait simplement hoché la tête, pris la tarte, et m'avait menée au salon.

"Je n'y arrive pas...", répéta-t-il, les yeux larmoyants.
Commenter  J’apprécie          50

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Comment écrire un roman d'amour (humour) ...

Tout d'abord l'héroïne ...

elle est filiforme
elle est ronde
elle est normale
c'est un homme

11 questions
37 lecteurs ont répondu
Thèmes : roman d'amour , chick lit , humourCréer un quiz sur cet auteur