AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.71 /5 (sur 1030 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Rouen , le 29/08/1964
Biographie :

Jérôme Leroy a été professeur de français dans un collège du Nord, avant de se consacrer à la littérature. Il est l'auteur de romans, de nouvelles et de poèmes.

Ses livres mélangent les genres du roman noir, du roman policier et de l'anticipation. Son thème de prédilection est le monde futur, gangrené par le consumérisme. La société y apparaît comme envahie par la technique, qui détruit la poésie du monde et l'homme. Dans ses romans, on trouve souvent une minorité (ses héros) cultivée, hédoniste et détachée des valeurs matérielles, qui s'oppose à une foule déshumanisée et rongée par les épidémies, l'individualisme et la technologie.

A noter également son implication dans l'analyse des extrémismes politiques qu'ils soient de droite, comme dans "Le Bloc" (Prix Michel-Lebrun 2012) ou de gauche, voir "La grande Môme" ou "Jugan".

Dans "Le Bloc" il se livre avec pertinence à un examen pointu et très documenté de la montée du Front National depuis sa création.

"Norlande" (Syros 2013) reçoit en 2013 le prix de la revue NRP et le prix Jean-Claude Izzo 2014. Dans ce livre Jérôme Leroy nous transporte dans un pays imaginaire (qui ressemble à la Norvège) et nous raconte la tragédie qui a eu lieu le 22 juillet 2011 sur l’île d’Utoya en Norvège.

"L'Ange gardien", paru en septembre 2014, dans la même collection, prolonge l'univers du Bloc à travers une belle histoire d'amour et reçoit pour sa part le Prix des lecteurs Quais du Polar/20 Minutes 2015.

"Un peu tard dans la saison", publié en 2017 aux éditions de La Table Ronde reçoit le prix "Rive gauche". Jérôme Leroy y explore l’un de ses thèmes de prédilection : la disparition de notre société.
Thème repris en 2018 dans "la petite gauloise". Roman noir analysant avec froideur et lucidité les dérives d'une humanité déphasée et désarmée face à un terrorisme incontrôlable. Un constat très sombre de notre société en perte de repères.

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Jérôme Leroy   (54)Voir plus


Entretien avec Jérôme Leroy à propos de son ouvrage Un peu tard dans la saison




18/01/2017


Vous avez inventé dans votre roman un syndrome inexplicable appelé l`Éclipse et pendant lequel, les français décident de tout plaquer. Pouvez-vous nous dire comment ce dernier est né dans votre esprit ?


En constatant autour de moi que beaucoup de gens disaient en avoir assez du type de vie qu’ils menaient, de la façon dont le monde leur semblait violent, hostile. Ils avaient envie d’envoyer tout balader !



Cette Éclipse marque la fin de l’Avant, notre monde actuel, et celui de l’Après, où les hommes semblent avoir retrouvé le goût des choses simples. Les humains sont-ils selon-vous en train de perdre leur naturel ? Sommes-nous selon vous à la fin d’une période ?


Je ne sais pas mais certains indices, notamment sur le plan écologique montrent bien que la Terre ne va pas bien, qu’il va falloir changer si nous ne voulons pas assister à sa fin et à la nôtre par la même occasion. Reste à savoir la forme que ça prendra, ce changement… En douceur ou avec des guerres et des catastrophes



Le roman est écrit en narration alternée entre vos deux héros : Trimbert, le futur Éclipsé et Agnès, l’agent des services secrets qui le surveille. Cette double narration vous est-elle venue naturellement ou bien était-elle volontaire ?


En général, j’aime construire mes romans avec plusieurs voix, cela empêche une certaine monotonie, d’abord parce que le ton change et ensuite parce qu’on ne peut pas faire autrement que de se demander quels rapports les personnages ont entre eux.



Votre héros mentionne à de multiples reprises des écrivains de toutes époques, dont les écrits structurent sa vie. Il cite par exemple Aragon, Brautigan, Roger Nimier, George Simenon… Sont-ils vos maîtres à penser ? Quels sont vos classiques ?


Je n’ai pas de maître à penser en littérature mais tout simplement des écrivains que j’aime. Les écrivains que j’aime son ceux qui me donnent envie d’écrire. Il y a aussi, sans doute,le fait que je continue aussi à lire et à écrire de la poésie d’où des noms comme Richard Brautigan ou Louis Aragon qui sont aussi à l’aise dans le roman que de le poème.



La société secrète qui emploie Agnès est très violente et n’hésite pas à faire éliminer les Eclipsés, faisant écho à une dictature. La violence politique est un thème qui vous intéresse particulièrement ? Est-ce l’un des risques qui nous attend selon vous ?


Oui, je pense que même dans une démocratie, on n’est pas à l’abri des poussées extrémistes ou intégristes mais aussi des dangers que peuvent faire peser certains services secrets qui sous prétexte d’assurer la sécurité des citoyens n’hésitent pas à porter atteinte à leurs libertés.



Demain, vous découvrez que l`Éclipse est en marche. Que faites-vous ?


Je m’en vais.



Jérôme Leroy et ses lectures



Quel est le livre qui vous a donné envie d’écrire ?


Le Monde réel (4) - Aurélien de Louis Aragon



Quel est l’auteur qui aurait pu vous donner envie d’arrêter d’écrire (par ses qualités exceptionnelles...) ?


Marcel Proust



Quel est le livre que vous avez relu le plus souvent ?


Voyage au bout de la nuit de Louis-Ferdinand Céline



Quel est le livre que vous avez honte de ne pas avoir lu ?


La Montagne magique de Thomas Mann



Quelle est la perle méconnue que vous souhaiteriez faire découvrir à nos lecteurs ?


Tous les livres de Jean-Claude Pirotte et tous les livres de Frédéric Berthet



Quel est le classique de la littérature dont vous trouvez la réputation surfaite ?


Marguerite Duras. Je préfère Françoise Sagan



Avez-vous une citation fétiche issue de la littérature ?


« Et souviens-toi que je t’attends » (Guillaume Apollinaire)



Et en ce moment que lisez-vous ?



Le jeune homme vert de Michel Déon



Entretien réalisé par Marie-Delphine

Découvrez Un peu tard dans la saison de Jérôme Leroy aux éditions La table ronde :


étiquettes
Videos et interviews (34) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Avec Arthur H, Rim Battal, Seyhmus Dagtekin, Maud Joiret, Sophie Loizeau, Guillaume Marie, Emmanuel Moses, Anne Mulpas, Suzanne Rault-Balet, Milène Tournier, Pierre Vinclair & les musiciens Mathias Bourre (piano) et Gaël Ascal (contrebasse) Soirée présentée par Jean-Yves Reuzeau & Alexandre Bord Cette anthologie reflète la vitalité impressionnante de la poésie francophone contemporaine. Quatre générations partagent des textes pour la plupart inédits. La plus jeune a 17 ans, les plus âgés sont nonagénaires. Ils sont ainsi 94 à croiser leurs poèmes sur la thématique du désir, un mot aussi simple que subversif. ADONIS – ARTHURH – Olivier Barbarant – Linda MARIA BAROS Joël BASTARD – Rim BATTALClaude BEAUSOLEILTahar BEN JELLOUN – Zoé BESMOND DESENNEVILLE – Zéno BIANUCarole BIJOUAlexandre BONNET-TERRILE – Alain BORER – Katia BOUCHOUEVAJulien BOUTREUXNicole BROSSARDTom BURONTristan Cabral – CALI – Rémi ChecchettoWilliam CLIFFFrançois de CORNIÈRECécile COULONCharlélie COUTURELaetitia CUVELIERSeyhmus DAGTEKINJacques DARRASMichel DEGUY – Chloé DELAUME – René Depestre – Thomas DESLOGIS – Ariane DREYFUSRenaud EGOMichèle FINCKBrigitte FONTAINEAlbane GELLÉGuy GOFFETTECécile GUIVARCHCécile A. HOLDBANPhilippe JAFFEUXMaud JOIRETCharles JULIETVénus KHOURY-GHATAAnise KOLTZPetr KrÁLAbdellatif LAÂBIHélène LANSCOTTE – Jean LEBOËL – Yvon LE MEN – Perrine LEQUERREC – Jérôme LEROY – Hervé LETELLIER – Sophie LOIZEAULisette LOMBé – Mathias MALZIEU – Guillaume MARIESophie MARTINJean-Yves MASSON – Edouard J.MAUNICK –

+ Lire la suite
Podcasts (9) Voir tous


Citations et extraits (294) Voir plus Ajouter une citation
Cancie   26 septembre 2020
Lou, après tout, tome 1 : Le grand effondrement de Jérôme Leroy
" Trop penser au passé, c'est le meilleur moyen d'y passer."

C'était une devise courante chez les survivants, une formule facile à retenir, dont l'auteur était resté inconnu. On la voyait souvent taguée sur des ruines ou sur d'anciens panneaux routiers indiquant des destinations qui n'existaient plus...

Et c'était vrai, au moins en partie.
Commenter  J’apprécie          370
Cancie   25 septembre 2020
Lou, après tout, tome 1 : Le grand effondrement de Jérôme Leroy
Guillaume, à l'époque, lisait comme on se noyait. Pour oublier le monde autour de lui.
Commenter  J’apprécie          380
Cancie   25 septembre 2020
Lou, après tout, tome 1 : Le grand effondrement de Jérôme Leroy
Le sens de l'humour était indispensable, même dans l'horreur.

Surtout dans l'horreur.
Commenter  J’apprécie          360
Cancie   24 septembre 2020
Lou, après tout, tome 1 : Le grand effondrement de Jérôme Leroy
Sa mémoire était devenue une mémoire de survivant. Elle était pleine de trous parce qu'il ne pensait qu'à une seule chose depuis si longtemps : ne pas mourir et que Lou ne meure pas.
Commenter  J’apprécie          350
Cancie   28 septembre 2020
Lou, après tout, tome 2 : La Communauté de Jérôme Leroy
Finalement, l'histoire aura été très courte avant la fin du monde.

On dirait que tout s'est accéléré au vingtième siècle, et qu'au vingt et unième, dès les années 2010, tout le monde a compris que ça allait s'arrêter d'une manière ou d'une autre, mais la plupart des gens faisaient semblant de regarder ailleurs ou espéraient qu'en fermant les yeux, ils allaient éviter le cauchemar.
Commenter  J’apprécie          280
Cancie   30 septembre 2020
Lou, après tout, tome 3 : La bataille de la Douceur de Jérôme Leroy
Même Irène la Rieuse était là. Elle n'avait pas hésité, pas un seul instant, et Le Javelot, qui était un peu amoureux d'elle, avait pensé que sa réputation de trouillarde n'était pas fondée et qu'il fallait éviter de juger les gens sur ce qu'on disait d'eux.
Commenter  J’apprécie          280
Cancie   02 octobre 2020
Lou, après tout, tome 3 : La bataille de la Douceur de Jérôme Leroy
Là, nous avancions lentement, nous fiant seulement à nos cartes, nos boussoles, parfois à un vieux panneau indicateur. Ils étaient déjà rares et démodés avant le Grand Effondrement, quand tout le monde n'utilisait plus que les GPS.
Commenter  J’apprécie          280
Cancie   23 septembre 2020
Lou, après tout, tome 1 : Le grand effondrement de Jérôme Leroy
Il se rappelait seulement qu'adolescent, et cela lui paraissait remonter à une éternité, il avait regardé des films d'épouvante. Il avait aimé avoir peur, sans doute parce que la peur sur écran était presque rassurante en comparaison de ce qui se passait dans le monde réel. À cette époque, les cinémas avaient disparu parce que les gens restaient chez eux pour regarder leurs écrans-feuilles, leurs tablettes ou, pour les plus riches, les holo-tv qui donnaient l'impression que les acteurs jouaient devant vous, dans votre salon. Les gens se méfiaient de l'extérieur. Il y avait trop de dangers, d'attentats, d'émeutes, de maladies nouvelles liées à la pollution ou à la nourriture.

On n'était bien que chez soi, le plus souvent perdu dans la Réalité Augmentée.
Commenter  J’apprécie          260
Cancie   27 septembre 2020
Lou, après tout, tome 2 : La Communauté de Jérôme Leroy
" Thymosomaline", voilà, c'était le nom du médicament qui avait transformé les gens en pantins désarticulés et affamés. Un genre de calmant, un truc pour se sentir mieux, m'avait expliqué Guillaume.

- Pourquoi les gens prenaient ce médoc ? Je n'arrive pas à comprendre.

- Ce n'était pas très marrant, tu sais, le monde d'avant. Toute la population était stressée à cause du boulot, de la violence, de la pollution, de la situation politique. On menait des vies de dingues, on avait tout le temps peur, on ne dormait plus... On pensait que ça ne pouvait pas être pire... Comme quoi, on avait tort.
Commenter  J’apprécie          262
Cancie   30 septembre 2020
Lou, après tout, tome 3 : La bataille de la Douceur de Jérôme Leroy
Peut-être est-ce cela que tous les évadés de toutes les époques éprouvent : cette sensation de légèreté, de liberté enivrante, d'espérance joyeuse.
Commenter  J’apprécie          270

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz Norlande

De quelle ville Jérôme Leroy s'est-il inspiré pour créer son histoire ?

Stavern
Bergen
Utoya

10 questions
34 lecteurs ont répondu
Thème : Norlande de Jérôme LeroyCréer un quiz sur cet auteur

.. ..