AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 5 /5 (sur 3 notes)

Nationalité : Pologne
Né(e) à : Rzeszow , le 11/08/1933
Mort(e) à : Pontedera, Italie , le 14/01/1999
Biographie :

Metteur en scène, théoricien du théâtre et pédagogue polonais. Il est l'un des plus grands réformateurs du théâtre du XXe siècle. Jerzy Grotowski a été titulaire de la chaire d'Anthropologie théâtrale au Collège de France de 1997 à 1999.

Mises en scène :
En 1962, Kordian, d'après un drame romantique du poète Juliusz Słowacki ; en 1962-1965, Akropolis, d'après un autre drame romantique du poète Stanisław Wyspiański ; en 1963, Doktor Faustus, d'après Goethe ; en 1965, Le Prince Constant, d'après Calderón ; et en 1968, Apocalypsis cum figuris, sur un scénario original tissé de textes de la Bible et de T. S. Eliot.

Publications:
La Lignée organique au théâtre et dans le rituel : conférence et cours, 2 CD MP3 de Jerzy Grotowski, Livre Qui Parle, Collection Collège de France, 2008.
Terre de cendres et de diamants, L'Entretemps, 2000.
Jours saints et autres textes, Gallimard, Festival d'Automne, 1973.
Entretiens radiodiffusés avec Jerzy Grotowski, de Lucien Attoun, 4 émissions, du 26 septembre au 17 octobre 1968, INA.
L'Institut de recherche sur le jeu de l'acteur, de Jerzy Grotowski et Ludwik Flaszen, éd. du Théâtre Laboratoire, Wroclaw, 1967.




+ Voir plus
Source : wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jerzy Grotowski   (1)Voir plus

étiquettes
Video et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo

Théâtre
- Guy DUMUR, Georges LERMINIER, Pierre MARCABRU et Gilles SANDIER débatent des pièces de théâtre suivantes : - "Akropolis", d'après S. WYSPIANSKI, adapté et mis en scène par Jerzy GROTOWSKI (Théâtre de l'Epée de Bois) - "La métamorphose", de Franz KAFKA (Studio des Champs-Elysées) - "Valet", de Robin MAUGHAM (Théâtre de la Renaissance) - "L'aide-mémoire", de...

Citations et extraits (2) Ajouter une citation
Cosaque   02 octobre 2016
Vers un théâtre pauvre de Jerzy Grotowski
[...]

Pourquoi sommes-nous concernés par l'art ? Pour dépasser nos frontières, aller au-delà de nos limites, remplir notre vide – pour nous accomplir. Ce n'est pas une condition, mais un processus au cours duquel ce qui est sombre en nous devient lentement transparent. Dans ce combat avec la propre vérité de chacun, cet effort pour arracher le masque de la vie, le théâtre avec sa perception par la chair, m'a toujours semblé une sorte de provocation. Il est capable de se défier de défier le spectateur en violant des stéréotypes acceptés de la vision, du sentiment et du jugement – le défi est d'autant plus grand qu'il est incarné par la respiration, le corps et d'autres impulsion de l'organisme humain. Ce défi du tabou, sa transgression, provoque le choc qui arrache nos enveloppes, nous permettant de nous offrir à nu […]



[ Chapitre page 13]
Commenter  J’apprécie          40
Cosaque   03 octobre 2016
Vers un théâtre pauvre de Jerzy Grotowski
[...]

[la] recherche implique que nous nous penchons sur notre profession plutôt comme un sculpteur médiéval qui cherche à recréer dans son bout de bois une forme qui existe déjà. Nous ne travaillons pas comme un artiste ou comme un scientifique, mais plutôt comme un cordonnier cherchant l'endroit précis de la chaussure où il plantera le clou.



L'autre sens du terme de recherche peut sembler un peu irrationnel dans la mesure où il comprend l'idée d'une pénétration dans la nature humaine elle-même. À notre époque où toutes les langues se confondent, où tous les genres esthétiques se pénètrent, la mort menace le théâtre puisque le film et la télévision empiètent sur son domaine. Cela nous amène à examiner la nature du théâtre, à voir par quoi il diffère des autres formes d'art et ce qui le fait irremplaçable.



[chapitre II : le nouveau testament du théâtre, page 25]
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Possible, ou impossible ?

L’impératrice Victoria, qui a vécu de 1840 à 1901, a-t-elle eu la possibilité d’utiliser un téléphone ?

oui
non

12 questions
3 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur