AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.25/5 (sur 326 notes)

Nationalité : États-Unis
Biographie :

Jessie Inchauspé a écrit un guide pratique pour gérer le glucose afin de maximiser la santé et la longévité.
Elle est biochimiste, auteur à succès et développeur de produits. Fondatrice de "Glucose Goddess", un mouvement qui aide les gens à se reconnecter avec leur corps.
Après un baccalauréat en mathématiques et une maîtrise en biochimie, elle s'est déplacée dans la Silicon Valley pour créer des applications qui aident les gens à s'engager dans leur santé.
C'est là qu'elle est devenue spécialiste du glucose.



Ajouter des informations
Bibliographie de Jessie Inchauspé   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

S'appuyant sur 300 études scientifiques récentes et sur ses propres recherches, Jessie Inchauspé vous explique le rôle crucial du glucose dans votre organisme et propose 10 conseils simples et surprenants en matière d'alimentation et de mode de vie


Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Quel est donc ce bon ordre ? Il est le suivant : les fibres d’abord, les protéines et les graisses ensuite, les féculents et les sucres en dernier...
Si les glucides (les féculents ou les sucres) sont les premiers à parvenir dans l’estomac, ils transitent très rapidement vers l’intestin grêle. Ils sont alors décomposés en molécules de glucose qui passent tout de suite dans le sang et provoquent un pic de glucose. Plus nous mangeons de glucides, et plus nous les mangeons vite, plus l’afflux de glucose est massif – et plus le pic de glucose sera élevé. Supposons que notre assiette soit composée de pâtes et de légumes (disons du brocoli, j’adore le brocoli) et que nous mangions d’abord les pâtes, puis les brocolis. Les pâtes, qui sont des féculents, se transforment en glucose, et sont rapidement digérées. Ensuite, le brocoli « flotte » au-dessus des pâtes en attendant son tour pour s’évacuer dans le tuyau...
L’impact des glucides consommés après les fibres sur notre organisme est atténué. Nous pouvons prendre le même plaisir à les déguster, en subissant moins de conséquences négatives.
Commenter  J’apprécie          130
En bref, savez-vous l'impact que votre dernier repas a eu sur votre corps et votre esprit ?
Commenter  J’apprécie          120
Il est courant d’être accro au sucre. […]Ce problème n’est pas lié à un manque de volonté. Rappelez-vous : le sucre active la zone du cerveau responsable de l’addiction. Plus nous en mangeons, plus nous en avons envie. Et notre cerveau est programmé, depuis nos origines, pour en avoir très envie
Commenter  J’apprécie          90
Nous n’avons pas besoin de sucre pour vivre. Souvenez-vous que nous n’avons pas besoin de fructose mais seulement de glucose, que nous pouvons fabriquer nous-mêmes si nous ne le mangeons pas. Nous n’avons pas besoin non plus de sucre pour « avoir de l’énergie » (en réalité, le sucre sape notre énergie).
Commenter  J’apprécie          50
Manger n'est pas seulement un plaisir, c'est aussi une nécessité. Mais parfois, à notre insu, la nourriture a sur nous des effets indésirables.
Commenter  J’apprécie          50
Le glucose est tellement essentiel au fonctionnement de notre organisme que son excès a des répercussions sur tous les aspects de notre santé physique et mentale.
Commenter  J’apprécie          42
Le grignotage est une invention des années 1990, tout comme les jeans taille basse (ce qui devrait nous faire réfléchir).
Commenter  J’apprécie          40
regardez la ligne « Fibres alimentaires ». Comme je l’ai décrit tout au long de ce livre, les fibres sont les seuls glucides que le corps ne digère pas – plus l’aliment contient de fibres, plus la courbe de glucose sera lisse. Voici donc un conseil : pour les aliments secs, intéressez-vous au ratio glucides/fibres. Choisissez les produits dont les ingrédients se rapprochent le plus d’un gramme de fibres pour cinq grammes de glucides. Comment faire ? Prenez le nombre des glucides, divisez-le par cinq et essayez de trouver un aliment qui contienne la même quantité de fibres (ou la plus proche possible). Pourquoi cinq ? Parce que c’est le ratio le plus proche de celui que l’on trouve dans les fruits et notamment les fruits rouges. Ce n’est pas une science exacte, mais j’ai constaté que plus un aliment s’approche de ce ratio, plus la courbe sera lisse.
Commenter  J’apprécie          20
L’animal a tendance à manger avec son estomac, et l’homme avec son cerveau a écrit le philosophe Alan Watts
Commenter  J’apprécie          40
En 2015, une équipe de chercheurs de l’université de San Francisco a montré que nous pouvions guérir certaines maladies en mangeant exactement le même nombre de calories, mais en changeant les molécules consommées. Ils ont par exemple observé que les calories provenant du fructose étaient pires pour la santé que celles provenant du glucose (le fructose, comme nous l’avons vu dans la première partie, provoque une inflammation de l’organisme, un vieillissement des cellules et se transforme davantage en graisse que le glucose).
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Jessie Inchauspé (502)Voir plus

Quiz Voir plus

Tristan et Iseut

Qui est le père de Tristan?

le roi Marc
Le roi Rivalen
Le duc Morgan
le roi Arthur

30 questions
1359 lecteurs ont répondu
Thème : Tristan et Iseult de AnonymeCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..