AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.54 /5 (sur 89 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Shenectady (New York). , le 20/01/1947
Biographie :

Jim Nisbet est né le 20 janvier 1947 à Shenectady (New York). Diplômé en Lettres de l'université de Caroline du Nord, il a exercé de nombreux métiers avant de diriger à San Francisco une société de design et d'équipement pour les industries de post-production vidéo.

Auteur de plusieurs ouvrages, il s'est particulièrement illustré dans le genre du roman noir. Bien que natif de la côte Est, Jim Nisbet reste l'écrivain de sa ville, San Francisco. C'est aussi un écrivain de l'ouest et de ses emblèmes comme des excès et des dérives de l'Amérique contemporaine.

Source : http://www.payot-rivages.net
Ajouter des informations
Bibliographie de Jim Nisbet   (12)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Editions Payot & Rivages Jim Nisbet Ecrivain Américain http://www.payot-rivages.net/video-Jim-Nisbet


Citations et extraits (28) Voir plus Ajouter une citation
belette2911   19 avril 2016
Petit traité de la fauche de Jim Nisbet
La literie semblait propre, petit miracle, jusqu'à ce qu'il rabatte la couverture et découvre un poil pubien d'une longueur inaccoutumée en plein milieu du drap.
Commenter  J’apprécie          140
Renod   23 avril 2019
Les Damnés ne meurent jamais de Jim Nisbet
De la chambre voisine, le gémissement régulier grandit presque jusqu'à un cri avant de s'apaiser en un gémissement étrange aux sanglots perpétuels. Des plus dérangeants, se dit Herbert. D'une certaine manière, ça m'excite et ça me fait peur à la fois. Comment suis-je sensé faire la distinction entre plaisir et douleur?(...) On dit que, quelque part, la douleur et le plaisir se rencontrent et se fondent, songea Herbert. En un certain point, la gamme des émotions humaines, des sensations, s'infléchit sur elle-même, et la douleur se change en plaisir, ou vice versa.
Commenter  J’apprécie          90
Renod   23 juillet 2016
Petit traité de la fauche de Jim Nisbet
Si la sexualité est une pulsion vers la vie, c'est précisément la pulsion que les semblables de Klinger ont depuis longtemps abandonnée, et qu'ils évitent assidûment de ranimer car, pour eux, toute pulsion vers la vie, le sexe inclus - peut-être surtout le sexe -, ne sert qu'à prolonger la souffrance ; et pour peu qu'on ait vraiment pas de chance, à la prolonger délicieusement.
Commenter  J’apprécie          70
andreas50   17 mars 2018
Comment j'ai trouvé un boulot de Jim Nisbet
« Mon gars, dit-il, dans cette taule, les mecs n'ont que deux sujets de conversation, la bite dans le cul et Jennifer Lopez.

- Qui est Jennifer Lopez ?» demandai-je d'une voix endormie.

Ivy mit le contact, enclencha la première et s'engagea dans Bryant Street.

« Eh bien, Curly, me dit-il en regardant à gauche les voitures qui arrivaient,si tu passes de la dame en question au point précédent, ce sera un superbe exemple de raisonnement déductif.
Commenter  J’apprécie          50
Coyotetired   11 décembre 2020
Le chien d'Ulysse de Jim Nisbet
Opium Jade était de retour avec un petit gobelet en carton plein d'eau. Elle regarda par-dessus l'épaule de Windrow.

— Ah ! la campagne ! dit-elle. Pain, beurre, lait et œufs, sans parler des ruminantes satinées de rosée et leur meuh-meuh, au milieu de leurs quinze hectares d'herbage dans les brumes — mais vingt mille dollars l'hectare, naturellement.

Windrow grommela.

— Et si tu es capable de croire ça, ajouta-t-elle, c'est que t'es une andouille et je suis prête à te fournir une licence officielle qui dira ça en toutes lettres.

— J'ai déjà une licence et un permis.

— Pas pour conduire cette poubelle.

Elle prit la pose, petite sainte nitouche sexy, son gobelet de carton à la main.

— Qu'est-ce que tu veux que je fasse de ça ?

— Balance-lui dans la figure. (page 111)
Commenter  J’apprécie          20
Coyotetired   09 janvier 2021
Sous le signe du rasoir de Jim Nisbet
— Vous arrive-t-il de vous interroger, demanda Celeste, en montrant une rangée d'affiches, sur les raisons pour lesquelles ce genre de de rade n'a jamais de photos de Jean Seberg, à côté de tous ces autres clowns ?

Elle regarda Joël.

— Croyez-vous vraiment que c'est parce que ses options politiques n'étaient pas les bonnes ? Ou était-ce tout simplement qu'elle a eu le mauvais goût de mourir dans une voiture à l'arrêt ?

Joël posa le menton au creux de la main, l'expression du visage partagée entre le désir amoureux et la stupéfaction. Tout à fait le mec à considérer tout naturellement comme allant de soi que toutes les femmes qui acceptaient de bavarder avec lui étaient plus stupides que sa petite personne.(page 95)
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar   18 septembre 2020
Injection mortelle de Jim Nisbet
Le cafard se tenait là avec ses six bas carmins et son fuselage zébré, à jouer de ses antennes, comme s’il battait la mesure de la prière qui descendait sur lui des hauteurs des cintres, presque comme un acteur sur sa scène, où les jambes noires du prêtre seraient les tentures d’une chapelle funéraire. Matilda le cafard, petite maîtresse du temps et de l’espace, qui savait aller et venir en ces lieux à son gré, témoignage d’un idéal de survie élégante et sans effort
Commenter  J’apprécie          20
andreas50   15 mars 2018
Comment j'ai trouvé un boulot de Jim Nisbet
Ivy, me disait-elle toujours, cette saucisse qui est la tienne est trop petite pour le paradis et trop grosse pour l'enfer. Donc, ajouta-t-il en étirant le cou d'un côté puis de l'autre comme pour remettre ses vertèbres en place, moi et ma saucisse, nous avons passé deux années de purgatoire, en tendant tout ce temps vers le chaos.
Commenter  J’apprécie          20
Coyotetired   19 janvier 2021
Injection mortelle de Jim Nisbet
Pourquoi s'en faire maintenant ?

“Donne-leur une juste compréhension d'eux-mêmes, et de tes promesses ; qu'ils ne placent, en foi de ta merci, de ta seule merci, leur confiance qu'en toi seul...

À cause du nez congestionné du prêtre, on entendit “merci” comme “merdzy”. Pendant un bref instant, Bobby, qui connaissait un peu de français, eut le cerveau qui faillit protester en passant à la vitesse supérieure à cause de son goût délibéré des jeux de mots : l'à-peu-près était évident et il fut tenté de convertir “merdzy” en “merdes-y”, tacitement d'accord avec cette image de la vie, un labyrinthe merdeux et confus, avant de reporter son attention sur l'ironie du sens qu'impliquait la phrase tout entière, “une juste compréhension d'eux-mêmes, et de tes promesses”. (page 6 et 7)
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   18 septembre 2020
Injection mortelle de Jim Nisbet
Lorsque la porte se referma, que les longues tiges d’acier qui en verrouillaient le haut et le bas vinrent reprendre place dans leur logement, leur fracas se répercuta à travers le module des cellules, renvoya en écho la peur née des enfers aux machines lointaines. Nul ne pouvait entendre ces bruits sans s’interroger sur les tristesses et les laideurs dont ils étaient porteurs
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Grand Quiz twilight fascination

Qui a écrit Twilight ?

Stephen King
Stéphanie Meyer
L. J Smith
Bram Stoker

15 questions
1053 lecteurs ont répondu
Thème : Twilight, tome 1 : Fascination de Stephenie MeyerCréer un quiz sur cet auteur

.. ..