AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.49 /5 (sur 84 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) à : Shenectady (New York). , le 20/01/1947
Biographie :

Jim Nisbet est né le 20 janvier 1947 à Shenectady (New York). Diplômé en Lettres de l'université de Caroline du Nord, il a exercé de nombreux métiers avant de diriger à San Francisco une société de design et d'équipement pour les industries de post-production vidéo.

Auteur de plusieurs ouvrages, il s'est particulièrement illustré dans le genre du roman noir. Bien que natif de la côte Est, Jim Nisbet reste l'écrivain de sa ville, San Francisco. C'est aussi un écrivain de l'ouest et de ses emblèmes comme des excès et des dérives de l'Amérique contemporaine.

Source : http://www.payot-rivages.net
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Editions Payot & Rivages Jim Nisbet Ecrivain Américain http://www.payot-rivages.net/video-Jim-Nisbet
Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
belette2911   19 avril 2016
Petit traité de la fauche de Jim Nisbet
La literie semblait propre, petit miracle, jusqu'à ce qu'il rabatte la couverture et découvre un poil pubien d'une longueur inaccoutumée en plein milieu du drap.
Commenter  J’apprécie          140
Renod   23 avril 2019
Les Damnés ne meurent jamais de Jim Nisbet
De la chambre voisine, le gémissement régulier grandit presque jusqu'à un cri avant de s'apaiser en un gémissement étrange aux sanglots perpétuels. Des plus dérangeants, se dit Herbert. D'une certaine manière, ça m'excite et ça me fait peur à la fois. Comment suis-je sensé faire la distinction entre plaisir et douleur?(...) On dit que, quelque part, la douleur et le plaisir se rencontrent et se fondent, songea Herbert. En un certain point, la gamme des émotions humaines, des sensations, s'infléchit sur elle-même, et la douleur se change en plaisir, ou vice versa.
Commenter  J’apprécie          90
Renod   23 juillet 2016
Petit traité de la fauche de Jim Nisbet
Si la sexualité est une pulsion vers la vie, c'est précisément la pulsion que les semblables de Klinger ont depuis longtemps abandonnée, et qu'ils évitent assidûment de ranimer car, pour eux, toute pulsion vers la vie, le sexe inclus - peut-être surtout le sexe -, ne sert qu'à prolonger la souffrance ; et pour peu qu'on ait vraiment pas de chance, à la prolonger délicieusement.
Commenter  J’apprécie          70
andreas50   17 mars 2018
Comment j'ai trouvé un boulot de Jim Nisbet
« Mon gars, dit-il, dans cette taule, les mecs n'ont que deux sujets de conversation, la bite dans le cul et Jennifer Lopez.

- Qui est Jennifer Lopez ?» demandai-je d'une voix endormie.

Ivy mit le contact, enclencha la première et s'engagea dans Bryant Street.

« Eh bien, Curly, me dit-il en regardant à gauche les voitures qui arrivaient,si tu passes de la dame en question au point précédent, ce sera un superbe exemple de raisonnement déductif.
Commenter  J’apprécie          50
andreas50   15 mars 2018
Comment j'ai trouvé un boulot de Jim Nisbet
Ivy, me disait-elle toujours, cette saucisse qui est la tienne est trop petite pour le paradis et trop grosse pour l'enfer. Donc, ajouta-t-il en étirant le cou d'un côté puis de l'autre comme pour remettre ses vertèbres en place, moi et ma saucisse, nous avons passé deux années de purgatoire, en tendant tout ce temps vers le chaos.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   23 septembre 2017
Injection mortelle de Jim Nisbet
Le problème ne résidait ni dans sa perception de ces détails ni dans sa capacité à se concentrer sur eux. Le problème était que chacun de ces détails luttait séparément pour se faire reconnaître, revendiquait haut et fort un statut égal ou supérieur à celui de tous les autres, pendant que la majeure partie de son cerveau, ou, tout au moins, cette partie de son cerveau à laquelle il avait abandonné la responsabilité de ces choses-là quel qu’ait pu être le nombre d’événements et de détails similaires par le passé, refusait de reconnaître comme significatif, chargé de sens ou d’importance le plus petit iota de ce qui lui arrivait.
Commenter  J’apprécie          00
Pinceau   23 novembre 2016
Comment j'ai trouvé un boulot de Jim Nisbet
Mme Threllgood ne prit pas la peine de masquer une expression qu'elle aurait pu normalement réserver à un morceau de saumon avarié en le transférant du compartiment à viande de son réfrigérateur jusque dans la poubelle sous l'évier.
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   23 septembre 2017
Injection mortelle de Jim Nisbet
Souvent, le fait qu’il l’eût laissée seule déclenchait les hostilités, mais cela n’avait jamais suffi à tout expliquer. Néanmoins, le fait qu’il n’aimât pas la laisser seule expliquait qu’il eût laissé aller sa pratique médicale aux cent mille diables. Tout n’était pas, bien sûr, la faute de son épouse. Son goût pour la boisson n’avait pas non plus arrangé les choses. Il s’était bien débrouillé pourtant, à ses débuts. Aujourd’hui…

C’était la raison pour laquelle il avait accepté ce boulot dans les prisons. Quelques jours par semaine au pénitencier, à soigner blessures de coups de couteaux et victimes de viol.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2017
Injection mortelle de Jim Nisbet
Chez les Bohémiens, on apprenait aux enfants à ne pas montrer du doigt les étoiles filantes, mais à les observer en silence, car chacune d’elles représentait l’âme d’un voleur en fuite. Si l’on montrait l’étoile filante du doigt, un voleur se ferait prendre. Oui, mais si on montrait un satellite du doigt ? Qui donc se ferait prendre ? Un politicien véreux ?

Intéressante comme légende. Elle impliquait que les Bohémiens prenaient le parti des voleurs, quels qu’ils pussent être. Les voleurs étaient de braves mecs. Les voleurs étaient… des innocents ? Non, pas des innocents. Rien que… de braves mecs.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   23 septembre 2017
Injection mortelle de Jim Nisbet
Il n’avait guère apprécié d’avoir à la payer, non parce que c’était bien une Mercedes que voulait sa femme, mais parce qu’il n’en avait pas les moyens. Mais elle avait déclaré qu’une épouse de médecin se devait de posséder une Mercedes, aussi simplement que ça. Peu importait le fait qu’ils aient dû faire huit cents kilomètres en voiture pour la trouver. Peu importait le fait que chaque fois qu’un buisson roulé par le vent s’engageait sous le châssis, la bagnole prenait feu. Peu importait le fait qu’un réglage moteur coûtait presque un millier de dollars et…
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Trouvez l'intrus dans les séries policières !

Agatha Christie : les enquêteurs

Miss Marple
Irène Adler
Tuppence Beresford
Hercule Poirot

13 questions
32 lecteurs ont répondu
Thèmes : polar noir , policier français , policier anglaisCréer un quiz sur cet auteur
.. ..