AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontres

Note moyenne 4.32 /5 (sur 17 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Joe Garix est le pseudonyme d'une auteure originaire des Hautes-Pyrénées.

Elle a étudié l'Histoire de l'Art et est diplômée en langues orientales.
Elle est enseignante, et a été correspondante de presse.

son site : https://joe-garix.webnode.fr
page Facebook : https://www.facebook.com/joe.garix.73



Ajouter des informations
Bibliographie de Joe Garix   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (56) Voir plus Ajouter une citation
Joe Garix
Selma7   15 décembre 2020
Joe Garix
La houle dans son estomac lui donne la nausée, piégée au creux du ressac elle étouffe en silence ; elle n’a plus d’appétit et ses nuits sont hantées par des cauchemars liquides.
Commenter  J’apprécie          260
Joe Garix
Selma7   04 novembre 2020
Joe Garix
Le murmure des tombes peut nous empêcher de dormir.
Commenter  J’apprécie          262
Joe Garix
Selma7   17 novembre 2020
Joe Garix
Amants clandestins sous le lierre. Elle ressentait la présence de son enveloppe incorporelle; trinquait au Chardonnay sur le marbre des stèles, en tenant sa main invisible et réelle.
Commenter  J’apprécie          240
Joe Garix
Selma7   09 janvier 2021
Joe Garix
Le temps qui passait ne calmait pas son cœur; au contraire, elle sentait au fond d'elle que quelque chose se ravivait, s'emballait. Un besoin d'aller le retrouver, de partir pour l'Alabama. Elle sentait qu'il l'appelait. Bien sûr c'était totalement irrationnel et elle se forçait à se raisonner, mais plus la Toussaint approchait et plus ce besoin devenait impérieux.

- A la Toussaint, promis, je reviendrai.
Commenter  J’apprécie          230
Joe Garix
Selma7   19 février 2022
Joe Garix
Petite ville aux habitants pétrifiés. Les corps des statues interrogent la nuit. Ombres blanches et sinueuses inscrites en faux sur les ténèbres comme des points d'interrogation. Rien à lire dans leurs yeux vides, pas une onde sur leurs lèvres muettes. Créatures minérales sans âme et conscience, vous ne parlerez pas. Après le froid il y aura le froid et encore le froid. Après la nuit encore la nuit.
Commenter  J’apprécie          200
Selma7   15 décembre 2020
Selma, Alabama de Joe Garix
Surtout ne pas laisser deviner qu’il y a un noyé dans ses pensées.
Commenter  J’apprécie          200
Selma7   06 avril 2022
Exogène de Joe Garix
Kate avait l'habitude de sortir la nuit. Son bipeur avait sonné à une heure du matin. Ses missions de pompier vétérinaire pouvaient être aussi variées qu'éprouvantes. Elle venait de passer deux heures auprès de vaches gémissantes, gravement brûlées dans l'incendie de leur étable. Elle avait dû les euthanasier toutes, en utilisant le pistolet à cheville percutante. Ce geste lui coûtait beaucoup émotionnellement, même si elle n'en laissait rien paraître. Les odeurs et les sons restaient longtemps gravés en elle. Elle gara son 4x4 Renegade dans le jardin et déchargea ses deux valises de matériel : ampoulier et médicaments, fusil hypodermique et sarbacane. Parfois, en rentrant d'intervention, elle avait faim et dévorait n'importe quoi, mais là, son estomac était noué, et elle avait la gorge serrée. Avant d'ouvrir la porte de la maison elle regarda en l'air. Le ciel étoilé et froid semblait plus profond que d'habitude. Plus sombre, et à la fois plus rempli d'étoiles. Elle se dit que chaque point lumineux était un monde ; il y avait d'innombrables mondes. Pourquoi le monde dans lequel elle se trouvait à l'instant était-il aussi barbare et abject ? Quel sens donner à tout cela ?

Elle mit ses vêtements souillés dans la machine à laver et choisit un gel douche à la fleur d'oranger parmi plusieurs dizaines de flacons. Collectionner les gels douches de différents parfums avait pour elle quelque chose de réconfortant. Bien souvent la douche l'aidait à se laver de ses émotions et de ses pensées parasites. C'était une sorte d'aromathérapie apaisante. Elle se glissa dans le lit sans réveiller Yann. Avant de sombrer dans le sommeil, des pensées tournèrent un moment dans son esprit. Comment l'humain traitait-il les animaux ? Qu'est-ce qui différenciait l'animal de l'homme , cet autre animal ? Comment des créatures venant d'autres planètes pourraient-elles nous traiter ? Existait-il une hiérarchie planétaire ? Cosmique ?

Cette nuit-là, elle rêva qu'elle était aspirée dans un vortex, débouchant dans le cosmos où elle volait à sa guise. Ce rêve lui laissa une impression très forte.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          140
elea2022   24 février 2022
Petite ville de Joe Garix
Petite ville où la nuit d'hiver tombe vite. Chacun se hâte de rentrer chez soi. Les volets se ferment comme les yeux et les cœurs. Dans la froideur immobile de la nuit, la ville prend une toute autre allure. Les nuits paraissent durer une éternité. L'horloge de l'église s'est arrêtée, le jet d'eau de la place a cessé de chanter. Comme si un sortilège l'enveloppait.



Page 32.
Commenter  J’apprécie          151
Selma7   20 janvier 2021
Selma, Alabama de Joe Garix
Soudain une citation lui revint à l’esprit

« Le destin c’est le caractère ».

De qui était-ce déjà ?

Novalis. Poète de la mort.
Commenter  J’apprécie          160
Selma7   04 novembre 2020
Selma, Alabama de Joe Garix
Équilibre.

Elle l’avait enfin trouvé, dans cette maison au bord d’une falaise de la côte Basque, entre un mari aimant et son travail de bibliothécaire. A trente-cinq ans, Selma avait refermé la porte sur son passé et profitait de ce que la vie lui offrait à présent. Pour rien au monde elle n’aurait toléré que son nouvel univers soit menacé. Chaque jour, depuis la fenêtre de son bureau, elle pouvait plonger du regard dans le bleu métallique ou le gris de l’océan Atlantique. Elle finissait son café dans sa tasse préférée, en traînant sur Internet, écoutant “Song to the siren” de Tim Buckley, apaisée, insouciante. Paul allait bientôt rentrer. Un dernier clic sur “Alabama song” des Doors, et voilà que ce seul mot, Alabama, résonne en elle. Le désir d’en savoir un peu plus sur ce lieu. La page de résultats de recherches, lecture rapide par son œil habitué, défilement de mots, constitution, ségrégation, Appalaches, Creeks, Cherokee, sécession, cœur de Dixie, Montgomery, puis des articles d’informations locales. Un nom l’arrête net. Mark Stoker. Une impression familière se fraye un chemin dans sa mémoire, pas encore clairement perçue par sa conscience. Une sensation agréable et triste à la fois, une impression de retrouvailles et de perte.

Une inquiétude.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          100

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Autour du papier📝🧻📜

Au choix

carton
copie
étiquette
livre
papier
page
carte

10 questions
18 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , expressions , papierCréer un quiz sur cet auteur