AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.98/5 (sur 64 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Joffrey Lebourg est un auteur de fantasy français.

Bien que ses études aient été scientifiques (il est titulaire d'une licence de biologie), il a toujours eu un côté très littéraire.

Il lui fallut plusieurs années pour concevoir son univers, en partie retranscrit dans la trilogie "Les Chroniques des Gardiens" (2015).

son site : https://les-sept-reliques.fr/
page Facebook : https://www.facebook.com/joffrey.lebourg




Ajouter des informations
Bibliographie de Joffrey Lebourg   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre avec Joffrey Lebourg


Citations et extraits (47) Voir plus Ajouter une citation
« Son cœur se réchauffa à l'idée que peu importe les périls du continent dévasté, certains disent même « maudit » sur lesquels ils poseraient bientôt le pied, elle pourrait compter sur le soutien de ses amis. Pour le reste... Advienne que pourra, et qui vivra verra ! »
Commenter  J’apprécie          30
La Perfection est une bénédiction que possèdent les humains naissant avec du pouvoir magique en eux. Elle imite certaines caractéristiques des Elfes, des fées ou des nymphes par exemple (sans surprise, ce sont eux qui ont nommé "Perfection" un processus amenant un humain à leur ressembler). Notamment le fait de ne plus avoir besoin d'uriner ou de déféquer, la magie s'en chargeant par des moyens encore inconnus. Un Parfait sera aussi totalement glabre en dehors du visage et produira peu d'odeurs corporelles.
Commenter  J’apprécie          20
Chacun avait ses qualités et ses défauts. Louane, exubérante et délurée, d'une loyauté sans pareille, mais aussi têtue et imprudente. Seth, charmeur et provocateur mais en mal de réelles amitiés. Liam, doux et rassurant mais timide et mal à l'aise en société. Un mystère qui ne laissait pas la jeune Arboréenne insensible, d'ailleurs. Et puis Amber, qui... n'était plus là !
Commenter  J’apprécie          20
C'est donc avec plaisir que je replonge dans cette histoire aux côtés de Cordelia, envoyée des Dieux, en compagnie d'une sacrée petite troupe à la chasse aux reliques pour contrecarrer les plans d'Entropia !
On débute d'abord le récit par un petit récap de mission, ce qui est très plaisant car si vous faites partie, comme moi, de la team "poisson rouge", j'ai tendance à oublier certains détails mais l'auteur fait ça intelligemment sans nous mâcher le travail, la mémoire revient et on reprend le train en marche.
Donc notre petite troupe continue son chemin, ils en possèdent déjà une relique mais la deuxième s'annonce coriace à trouver notamment avec le chemin qui les attend. Ça promet d'être chaud bouillant pour nos explorateurs si ils veulent contrer les plans d'Entropia.
Ce deuxième opus changent totalement de rythme, il est beaucoup plus soutenu certainement dû aux bases solides qu'avait posé le tome 1. Il est ponctué d'énormément de petits combats, de rebondissemens et de créatures qui viennent se mettre sur leur chemin, peut être aussi pour montrer qu'on est pas là pour enfiler des perles et que leur quête ne va pas être aisé. Même si ce livre fait penser à de l'Heroic Fantasy, on est sur quelques chose de très accessible ce qui lui apporte un petit côté jeunesse. On est pas sur des combats sanglants ni longs. C'est simple et efficace !
J'ai adoré retrouver la plume de Joeffrey qui est très fluide et agréable. Les pages se dévorent et le temps passe très vite. J'ai adoré retrouvé les personnages qui évoluent petit à petit.
On est sur de la remise en question, de l'émancipation et du respect car il faut apprendre à vivre ensemble et affronter tous ces obstacles. On traverse encore de très beaux decors ! Notamment l'antre des nains que j'ai adoré et vous connaissez ma passion pour ce peuple! (hein ce n'est plus un secret !)
J'ai beaucoup aimé ce tome même si j'avoue que j'aimerais que le suivant change un peu de schéma ! J'attends donc cette suite avec impatience surtout avec un fin qui nous laisse suspicieux sur un personnage phare de cette bande atypique et attachante !
Commenter  J’apprécie          00
- Agnès ? s'exclama Cordélia. Que faites-vous ici ?
- Une minute ! intervint Seth. Est-ce la Agnès Cunningham, avec son partenaire canin ? (Il siffla.) Vous ne m'avez jamais confié que avoir des amis si renommés !
- C'est bien moi, en effet. Ou ce qu'il en reste, fit la guerrière en s'arrêtant près d'eux. Ravie de vous revoir, les filles. J'en déduis que vous avez trouvé les trois compagnons prédits par le Destin.
- Ô joie ! soupira Amber avec une mine volontairement affectée. Et non : seuls les deux grands à l'air niais sont dans le groupe. Snorri est juste de passage.
- Ne les dénigre pas, lui recommanda Agnès. Les meilleures équipes sont celles qui sont le plus diversifiées. La somme de vos idiosyncrasies vous permettra de parer à toutes les situations.
- Tu ne m'apprends rien : mon père conseille des héros depuis des siècles et ne se fait jamais prier pour raconter ses souvenirs de voyage. Même si elle reste théorique, j'ai donc une certaine expérience. Et je maintiens : si je cherche la "syncrasie", nous savons déjà qui sont les "idiots".
- C'est cette réponse qui est idiote ! la réprimanda vertement Cordélia.
Tous ses compagnons furent sidérés de la voir hausser le ton ainsi contre son mentor (la jeune fille elle-même fut surprise de sa réaction). Mais la plus choquée fut, évidemment, Amber. Elle jeta à l'apprentie héroïne un regard incrédule où se mêlaient aussi un regret de l'avoir irritée, une petite vexation... et une ombre de colère.
Commenter  J’apprécie          00
- Je ne veux pas vous manquer de respect mais... N'est-ce pas trop difficile de gérer tout ça sans homme ? fit Cordélia.
- Je le redoutais au début mais, en fait, pas trop ! Tant mieux car je tiens à mon célibat. Les époux, c'est charmant, mais les chiens sont tellement plus fidèles !
- Le mariage est soit une corne d'abondance, soit une abondance de cornes ! renchérit Amber. Personnellement, depuis que j'ai l'âge de fréquenter les garçons, je suis les conseils de mon père : "pas touche, tu ne sais pas où ça a traîné"...
Commenter  J’apprécie          10
Les premiers barbares arrivaient à portée d'épée de Liam, en dépit des projectiles enfoncés dans leurs cuisses et leurs bras, quand Snorri eut fini son glyphe. C'était une croix, un peu stylisée pour figurer un oiseau. Aussitôt, une ombre en forme de chouette et bordée de caractères mystiques s'étendit tout autour d'eux. Pour les compagnons, c'était un simple voile. Pour les Nøledans, l'obscurité la plus absolue, de celles qui cessent de vous faire espérer que la lumière reviendra un jour.
Commenter  J’apprécie          10
- [...] Ne me jugez pas : vous ne savez pas ce que ça fait d'être un raté qui rêve de reconnaissance.
- Sans jamais avoir atteint ton niveau, je dois admettre que j'en ai une petite idée, fit Seth. J'ai pensé toute ma vie que je ne valais rien car j'étais un bâtard. J'ai compris aujourd'hui que ce n'est pas vrai, parce que j'ai tenté d'être brave et que ça m'a bien réussi. Tu devrais essayer.
- Je préfère rester vivant, merci bien !
Commenter  J’apprécie          10
Seuls les premiers pieds du sentier descendant dans la vallée étaient visibles. Au-delà, c'était un mur de brouillard opaque. Le contraste fut saisissant. L'instant d'avant, ils cheminaient dans la lumière du soleil printanier ; celui d'après toutes les couleurs s'étaient effacées pour laisser place à un monde en nuances de gris délimité par un horizon blanc cassé. Avec elles, ce furent quelques précieux degrés qui s'envolèrent, remplacés par une humidité glaçante. Bien que n'y voyant pas à trois pas, les six voyageurs se mirent en marche en silence sur le petit sentier escarpé. Au fur et à mesure de son avancée, la route et ses obstacles se dessinaient devant eux puis s'estompaient derrière. Les sons aussi leur parvenaient mal, étouffés par ce monde ouaté. Cordélia et ses amis, ce jour-là, découvrirent le pouvoir effrayant et fascinant de la brume : ils progressaient sans la moindre notion du temps ni de l'espace, ignorant depuis combien d'heures ils étaient partis (car chacun avait sa propre idée sur la question) et la distance qu'ils avaient parcourue.
Commenter  J’apprécie          00
- Tu ne peux pas disposer de la vie des gens comme tu l'entends, Amber !
- Si, car j'en ai le pouvoir et la faculté de discernement pour bien l'employer. Et toi aussi ; tu le dois, même ! Nous sommes cinq outils qu'il te faut utiliser sans scrupules pour parvenir sauve aux Reliques et à la tâche finale que toi seule pourras accomplir, y compris au détriment de notre sécurité. Quand le comprendras-tu enfin ?
- Jamais. Je préfère donner ma vie à la place de n'importe lequel d'entre vous, même si cela doit condamner le monde. Je me trahirais en abandonnant un innocent pour mon simple confort, en me résolvant à une froide logique mathématique. Peut-être qu'on ne te l'as pas appris, dans ton palais. Peut-être que c'est le péché de tous les puissants magiciens, ou des immortels. Ou peut-être que ton côté drow est plus présent que je ne le pensais...
La demi-Elfe paru blêmir. Les dents serrées, elle posa sur Cordélia un regard blessé, et plus glacial encore que l'air ambiant.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Joffrey Lebourg (47)Voir plus

Quiz Voir plus

Quiz spécial jeunesse spécial humour : le petit Nicolas

Qui a un papa très riche ?

Geoffroy
Agnan
Eudes
Rufus

11 questions
14 lecteurs ont répondu
Thème : Le Petit Nicolas de René GoscinnyCréer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *} .._..