AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.88 /5 (sur 53 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Johanna Zaïre se présente sur son site : "Passionnée d'écriture, de musique et de cinéma, je ne peux choisir, j'essaie donc de combiner ces trois passions. J'ai déjà plusieurs écrits à mon actif, ainsi que l'expérience de la scène et des tournages.
En 2006, je publie un recueil de poèmes intitulé "Obscur Clarté" aux Éditions du Panthéon, puis je me consacre uniquement à la musique, enchaînant les groupes pop rock en tant que chanteuse. C'est en 2013 que je reviens vers l'écriture avec "Sanatorium", un thriller qui fait l'unanimité des premiers lecteurs à mon plus grand étonnement, c'est un vrai bonheur.
N'abandonnant pas la musique pour autant, je me suis orientée vers une carrière en solo et je travaille avec My Rock Prod pour créer mon univers musical. C'est avec Sébastien Delorme, compositeur et arrangeur de talent, gérant de My Rock Prod, que j'ai créé la chanson "Fall Asleep (Sweet Dreams)" en rapport avec mon roman "Sanatorium""
+ Voir plus
Source : http://www.johannazaireofficiel.com/
Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
manue14   20 août 2015
Sanatorium de Johanna Zaïre
Elle était prête à tomber, mais elle trouvait encore la force de continuer. Elle arriva dans le centre de Kingsley et s’effondra devant le poste de police, aux pieds du lieutenant Gordon.

- Aidez-moi, je vous en supplie… Ils sont tous morts… s’écria-t-elle.

- Qui ? Calme-toi… viens t’assoir à l’intérieur et explique-moi.

- On était là-bas… ils ont tous été tués.

- De qui parles-tu ?

- De mes amis… ils sont tous morts là-bas…

Commenter  J’apprécie          60
paraty62   17 octobre 2014
Sanatorium de Johanna Zaïre
Là, elle se mit à crier plus fort. Il y avait quelqu'un de dos, qui se tenait là, ne bougeant pas. Le silence qui envahit les lieux était gênant, angoissant et morne. Les quatre acolytes se regardèrent et Sam s'avança vers la silhouette immobile.
Commenter  J’apprécie          50
Zaureole   17 juillet 2015
Les Roitsy de Magara Kisi, le Crépuscule des Puissances Tome 1 de Johanna Zaïre
Les anciens de Magara Kisi racontaient que la Terre était une de nos semblables. Ils disaient que, comme nous, Elle pouvait vivre et avoir des émotions. Ils la considéraient comme une mère et l’appelaient par son nom : Gaïa. Les légendes disaient que lorsque le vent souffle, Gaïa chante, lorsqu’il pleut, Gaïa pleure, et lorsque le temps est à l’orage, Gaïa gronde.



[...]



"Le jour arrivera

Où Gaïa tombera

Blessée par son alliée

Qui n'a su la préserver.



Elle a trop enduré

Et préfère sombrer,

pour punir l'inconscient

Qui profite aisément

Pour punir l'insouciant

Qui était son enfant."
Commenter  J’apprécie          40
lenoir_emilie_72   26 janvier 2017
World War Web - WWW de Johanna Zaïre
- Les gens ont toujours été prisonniers de la technologie, intervint Eric.

- Ouvrez les yeux, enchérit Howard. Ça a toujours été ainsi. Les hommes se sont emprisonnés eux même au fur et à mesure que le temps s'écoulait. Les réseaux sociaux ont été les premiers barreaux de cette prison virtuelle, et au fur et à mesure des avancées technologiques, celle-ci est devenue réalité. Ils ont crus qu'ils communiquaient bien plus, alors qu'ils s'enfermaient petit à petit dans une bulle, privilégiant les messages et mails à une véritable discussion en face à face. Les gens ont commencé à rester chez eux car tout devenait possible à distance. Ça a été le déclin de notre économie. Ça à commencé avec la possibilité de faire nos courses à distance qui a conduit les supermarchés à fermer et c'est là que les entrepôts de stockage se sont multipliés. Ensuite il y a eu les cours par correspondance. Trop difficile pour beaucoup d'étudiants de se lever le matin alors on opte pour la facilité : l'école via internet. Les établissements ont fermé leurs portes les uns après les autres avec la mise en place de la vidéoconférence pour le côté pratique.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
Zaureole   17 juillet 2015
Les Roitsy de Magara Kisi, le Crépuscule des Puissances Tome 1 de Johanna Zaïre
"De la haine d'un mère,

Qui ne freine sa colère.

Seulement un instant.



Découlera de sa peine,

Des prières qui s'enchaînent,

Et coulera le sang.



Quand la Terre se lèvera,

Bien plus de misère il y aura.



Quand la Terre tremblera

Seuls les Enfers feront foi."
Commenter  J’apprécie          30
Revesetimagines   24 avril 2015
Les Roitsy de Magara Kisi, le Crépuscule des Puissances Tome 1 de Johanna Zaïre
Tout à coup, un lourd grondement se fit entendre au loin. Des regards inquiets s’échangèrent dans la foule. Le sol se mit à trembler si fort que tout le monde se retrouva face contre terre, puis ça s’arrêta. Mais ils n’eurent à peine le temps de se relever, qu’une énorme faille fendit le sol sur plusieurs mètres de long dans un fracas rugissant, engloutissant ceux qui étaient à cet endroit, y compris le pauvre chien qui leur avait donné l’alerte. La panique gagna le reste de la foule. Ils se mirent à courir dans tous les sens. Le sol tremblait et, au-dessus de leurs têtes, le ciel devenait noir comme de l’encre. Jordan attrapa Carry par la main et l’aida à se relever.

- Aux studios ! cria-t-elle.

Ils se mirent à courir suivis de Gontran, Elliot et Alex. La caméra tournait toujours. Les grands immeubles se fissuraient, les fenêtres explosaient et offraient une pluie de lames à ceux qui se trouvaient en dessous. Des blocs de bétons se détachaient des murs et s’effondraient sur le sol, écrasant des gens. La foudre commença à briser le ciel, puis à frapper la terre, foudroyant tout ce qui se trouvait sur son chemin. C’était la pagaille ! Certains se dépêchaient de monter dans leur voiture et démarraient en trombe, peu importe ce qu’il y avait devant eux, ou peu importe qui se trouvait devant eux, ils voulaient fuir et surtout survivre. D’autres étaient trop apeurés pour bouger et préféraient se cacher espérant que la nature les épargnerait.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
paraty62   17 octobre 2014
Sanatorium de Johanna Zaïre
Après plusieurs minutes de marche à travers les branches entremêlées de la forêt de kingsley, les cinq jeunes se retrouvèrent face à l'immense bâtiment abandonné. Le sanatorium avait été construit en 1931 pour soigner les personnes atteintes de la tuberculose, puis, pendant et après la seconde Guerre Mondiale, de nombreuses victimes furent admises ici par manque de place dans les hôpitaux. Un service spécial leur avait été consacré. Cependant, pour des raisons inexpliquées, celui-ci avait fermé ses portes quelques années plus tard.
Commenter  J’apprécie          20
FungiLumini   25 novembre 2019
Rebirth: De la cendre au Phoenix de Johanna Zaïre
Prends deux secondes pour imaginer ce que ça fait. Imagine-toi en train de regarder le film qui te fait le plus rire. Cette joie qui est directe… oublie-la. Imagine-toi en train d’écouter la musique qui te touche le plus, qui te donne les larmes aux yeux, qui t’émeut au point d’en pleurer. Cette tristesse… oublie-la. Imagine-toi dans un endroit où tu as eu de bons souvenirs. Cette nostalgie… oublie-la. Imagine-toi avec la personne à qui tu tiens le plus. Cet amour qui t’enveloppe, doux, sincère et intense… oublie-le. Imagine ne plus avoir aucune émotion… joie, tristesse, nostalgie, amour, peur, colère, dégoût, confiance, surprise… oublie-les. Il ne reste plus rien à part un vide intérieur, un trou béant qui n’est pas près d’être comblé.
Commenter  J’apprécie          10
paraty62   17 octobre 2014
Sanatorium de Johanna Zaïre
Ils avancèrent prudemment dans le corridor et tournèrent à gauche. Ils éclairèrent le couloir mais ne virent rien. Un bruit sourd se fit entendre dans leur dos. Ils avaient beau scruter le lieu à l'aide de leurs lampes, ils furent incapables de voir quoi que se soit. Un rire se fit alors entendre.

- Robbie, il faut qu'on parte maintenant, dit kevin.

- Ca ne ressemblait pas à Robbie ça, commenta Sara.

- Non, on aurait dit un rire d'enfant, ajouta Sam. Suivez-moi, àa venait de l'autre côté.

Ils se retournèrent pour arpenter le couloir dans l'autre sens. Des débris de murs recouvraient le sol. Le rire enfantin résonna de nouveau, faisant tressaillir les quatre amis.
Commenter  J’apprécie          10
Ewylyn   25 août 2014
Trafic de Johanna Zaïre
Il approcha son visage du sien. Elle recula. Elle sentit quelque chose lui saisir le coeur. Ce n'était pas la pointe d'inquiétude qui la chatouillait, c'était autre chose. Ce sentiment inconnu, cette sensation qui lui était tout à fait étrangère.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Quiz sur le livre "sanatorium" de Johanna Zaïre.

Comment s'appelle le lieutenant ?

Gourdon
Bourdon
Gordon
Bordon

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Sanatorium de Johanna ZaïreCréer un quiz sur cet auteur