AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.89 /5 (sur 14 notes)

Nationalité : Suisse
Né(e) à : Thun , le 11 novembre 188
Mort(e) à : Zurich , le 25 mai 1967
Biographie :

Johannes Itten poursuit simultanément des études à l'université de Berne et à l'école des Beaux-arts de Genève, puis enseigne les sciences dans une école secondaire jusqu'en 1913, année où il se décide de se consacrer désormais entièrement à l'art.

Il suit les cours d'Adolf Hölzel à l'Académie de Stuttgart jusqu'en 1916. Il rencontre Willy Baumeister et Oskar Schlemmer, également étudiants. Les carnets qu'il tient à partir de cette époque révèlent son intérêt pour la théorie des couleurs et des contrastes de Hölzel, et pour sa méthode d'analyse des tableaux de maîtres.

Il se familiarise avec les recherches du Blaue Reiter de Kandinsky et de Marc, le cubisme, l'orphisme, l'art concret. Il se rend à Vienne en 1916 sur l'invitation d'une élève et fonde sa première école d'art. La même année, H. Walden organise une première exposition personnelle de l'artiste à Berlin, Galerie der Sturm.

Grâce au rôle de médiateur joué par Alma Mahler, rencontrée en 1917 (alors épouse de Gropuis), il se lie surtout avec les musiciens du cercle d'Alban Berg et d'Arnold Schönberg. Il étudie intensivement les religions orientales. Et en 1919, il sera parmi les premiers enseignants que Gropius réunira à Weimar dans son école du Bauhaus.

Ses méthodes pédagogiques très originales, ne visant pas à l'enseignement de l'art mais la libération des forces créatrices de l'homme, seront le fondement du célèbre cours préliminaire du Bauhaus. Itten désapprouve l'évolution de l'école vers le fonctionnalisme et démissionne en 1923.

Il enseigne ensuite en Suisse et fonde une communauté mazdaznan (religion zoroastrienne de l'Iran antique, encore pratiquée par les Guèbres et les Parsis), il ouvre une autre école à Berlin (avec des maîtres et élèves du Bauhaus) entre 1926 et 1934, et dirige plusieurs écoles et musées en Suisse après 1938.

Quelques ouvrages publiés à la fin de sa vie révèlent l'extrème richesse de ses théories artistiques (sur la couleur, la forme, les correspondances psychologiques et symboliques des couleurs et des sons) et pédagogiques; Approche subjective et description objective de l'art, Paris, Dessain & Tolra, 1971, Mon cours préliminaire au Bauhaus. Théorie de la mise en forme et des formes, Ravensburg, O. Maier, 1963.


ARTE TV le 31-01-05




+ Voir plus
Source : http://www.arte.tv/fr/L-Histoire-du-Bauhaus
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (2) Ajouter une citation
hupomnemata   11 février 2017
Art de la couleur, édition abrégée de Johannes Itten
La figure 53 indique les cinq principales façons d'établir des rapports possibles entre deux couleurs contrastantes. Si l'on veut faire une composition fondée sur une paire de couleurs complémentaires, l'orange et le bleu par exemple, et si l'on recherche les tons qui sont susceptibles de servir d'intermédiaires, il suffit de localiser les deux couleurs de base sur la sphère des couleurs. L'orange peut rejoindre le bleu de deux façons : placé lui-même sur l'équateur, il peut, en suivant celui-ci, rejoindre le bleu en passant par le rouge et le violet ou bien, dans la direction opposée, en passant par le jaune et le vert. Ce sont les chemins horizontaux.

En suivant le méridien, cet orange est relié au bleu soit en passant par l'orange pâle, le blanc et le bleu pâle, soit en passant par l'orange foncé, le noir et le bleu foncé. Ce sont les chemins verticaux.

Si l'on suit le méridien de la sphère qui relie l'orange et le bleu, il est également possible de relier les deux couleurs par le gris et les mélanges de bleu et d'orange, c'est-à-dire gris-orange, gris, bleu-gris. C'est le chemin diagonal. Ces cinq chemins sont les plus courts et les plus simples qui permettent de relier ensemble deux couleurs contrastantes.

Si l'on pense que se classement systématique des couleurs et les possibilités de contrastes qu'il indique permet de surmonter les difficultés qu'offrent les couleurs, il faut également avouer que le monde des couleurs renferme des possibilités multidimensionnelles qui, dans leur richesse, ne peuvent être que partiellement saisies dans des classements élémentaires. Chaque couleur isolée est un monde en soi. On ne peut donner ici qu'une image élémentaire des bases et des principes.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30
Jacopo   12 septembre 2019
Art de la couleur de Johannes Itten
L'essence originale de la couleur est une résonance de rêve, une lumière devenue musique. A l'instant où je réfléchis sur la couleur, où j'assemble des notions, où je forme des phrases, elle perd son parfum et je ne tiens plus dans mes mains qu'un corps sans âme.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Interro surprise (2) :))

Arthur Rimbaud a publié un recueil de poèmes en prose, intitulé " Une saison ........"

blanche et sèche
vers l'automne
au paradis
pleine d'envies
pluvieuse
en enfer

15 questions
52 lecteurs ont répondu
Thèmes : culture générale , littérature , histoire , musique , peinture , écrivainCréer un quiz sur cet auteur