AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.7 /5 (sur 223 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Blackeberg , le 02/12/1968
Biographie :

John Ajvide Lindqvist est un romancier suédois.

Adolescent, il fait de la magie de rue sur la Västerlånggatan à Stockholm. Avant de devenir écrivain, il a travaillé pendant 12 ans en tant que magicien et humoriste de stand-up.

Il est notamment connu pour son roman de fantastique et d'horreur "Laisse-moi entrer" (Låt den rätte komma in, 2004), un best-seller vendu à 270 000 exemplaires en Suède, traduit en plus de dix langues.


Le roman est adapté dans le film "Morse" (2008) de Tomas Alfredson, récompensé par Le prix du Film fantastique Gérardmer en 2009 et dans le remake "Laisse-moi entrer" (Let Me In, 2010).

Après s’être attaqué aux vampires dans son premier livre, Lindqvist signe en 2005 "Le retours des morts" (Hanteringen Av Odöda) qui s’intéresse cette fois aux morts vivants.

Il est également scénariste et nouvelliste.

John Ajvide Lindqvist a épousé l'écrivaine Mia Ajvide (1950) en 1992. Parents d'un fils, ils vivent à Norrtälje.



+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Bande annonce du film Border (2018), adaptation de la nouvelle Gräns tiré du recueil Låt de gamla drömmarna dö de John Ajvide Lindqvist (2004).

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Tatooa   31 mai 2013
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
- Est-ce que tu veux me faire un cadeau ?

- Oui.

Sa voix n'était même pas un murmure. Juste un souffle qui s'était formé à l'intérieur de sa bouche. Le visage de la fille était si proche du sien. Son regard était aimanté vers ses joues semblables à un couteau à beurre.

Pour cette raison, il ne vit pas le changement dans ses yeux qui se rétrécirent et prirent une expression différente. Il ne vit pas sa lèvre supérieur se rétracter et découvrir une paire de petits crocs d'un blanc sale. Il ne vit que sa joue et, alors que sa bouche se rapprochait de sa gorge, il leva la main et caressa son visage.

La fille se figea l'espace d'un instant, puis recula.
Commenter  J’apprécie          100
biblioneewi   09 septembre 2011
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
Oskar... Cela provenait de la fenêtre. Il ouvrit les yeux et regarda dans cette direction. Il vit les contours d'un petit visage de l'autre côté de la vitre. Il écarta ses couvertures mais avant qu'il ait eu le temps de sortir de son lit, Eli murmura : - Attends. Reste dans ton lit. Est-ce que je peux entrer ? Oskar chuchota : - Oui. - Dis que je peux entrer. - Tu peux entrer.
Commenter  J’apprécie          80
Saiwhisper   29 mars 2020
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
Il avait levé la main en classe, affirmé son existence et revendiqué qu'il savait quelque chose. C'était interdit. Ca lui était interdit. Ils trouvaient des tas de raisons pour le tourmenter : il était trop gros, trop laid, trop répugnant. Mais le vrai problème, c'était tout simplement qu'il existait, et tout rappel de son existence constituait un crime.
Commenter  J’apprécie          50
Corboland78   07 juillet 2012
Le retour des morts de John Ajvide Lindqvist
L’impossible s’est produit la nuit dernière. Deux mille Suédois, ayant soit été déclarés morts soit été enterrés, sont revenus à la vie. Il reste à voir comment cela est possible et c qui va se produire, mais une question fondamentale peut d’ores et déjà être posée : après ça, pouvons-nous considérer la mort comme une fin ? Probablement pas
Commenter  J’apprécie          50
Verco   14 novembre 2012
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
J'ai vu plusieurs fois le film original (version sous-titrée, version française) Morse. Je viens de le revoir sur Arte + 7 et j'achète le livre samedi : cette histoire me rend complètement zinzin, je suis à la limite de chialer à tout les coins de rue. C'est trop beau et tellement pur cette relation entre ces deux enfants (elle a 12 ans, oui-oui...). J'achète bientôt la version américaine Let me in. Transcendant, je suis troué de partout.
Commenter  J’apprécie          30
pandaroux   04 décembre 2016
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
Elle s'assit, plaça ses jambes sous elle, rampa à quatre pattes et fixa sa main qui saignait, fit un pas vers lui. S'arrêta, serra les dents, et siffla :

- Va t'en !

Des larmes de peur montèrent aux yeux d'Oskar.

- Eli, arrête. Arrête de jouer. Arrête.

Eli rampa un peu plus près et s'arrêta de nouveau. Elle força son corps à se contorsionner de manière que sa tête soit tournée vers le sol et cria :

- Pars sinon tu vas mourir !
Commenter  J’apprécie          30
Saiwhisper   06 avril 2020
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
Les murs de la cabine étaient couverts de graffiti. Pas du tout ce à quoi on aurait pu s’attendre dans une bibliothèque municipale. Cà et là, une citation littéraire :

« Harcèle-moi, épouse-moi, enterre-moi, mords-moi. »

Mais surtout des dessins et des plaisanteries obscènes :

« Mieux vaut se prendre une bite dans le trou de balle que de se faire trouer la peau par une balle. »
Commenter  J’apprécie          30
Tatooa   31 mai 2013
Le retour des morts de John Ajvide Lindqvist
Un zombie avait surgi d'un recoin. Jill leva son arme et eut le temps de tirer une fois avant qu'il ne soit sur elle. La manette craquait entre les mains de Flora tandis qu'elle essayait de se dégager, mais le sang écarlate giclait et quelque secondes plus tard, Jill gisait aux pieds du zombie.

YOU ARE DEAD.
Commenter  J’apprécie          30
Saiwhisper   15 avril 2020
Laisse-moi entrer de John Ajvide Lindqvist
- Qu'est-ce que tu veux que je fasse ?

- Je veux que tu... détruises mon cœur.

- Quoi ? Comment ? Comme tu veux.
Commenter  J’apprécie          40
crapahutevida   01 juin 2017
Le retour des morts de John Ajvide Lindqvist
Elvy fit une grimace. Tout était douloureux. Bouger la tète était douloureux. Ouvrir la bouche était douloureux. Elle essaya de former des mots dans son esprit sans y parvenir, puis...cela disparut. Elle ferma les yeux et pris une inspiration. La douleur cessa brutalement. Le monde retrouva son ordre et ses couleurs. Elle vit son propre soulagement se refléter sur le visage de Flora.

Une profonde inspiration. Oui. C'était parti. C'était fini. Elle tendit la main et saisit celle de Flora.

-Je suis si heureuse que tu soit là. De ne pas avoir vécu ca toute seule.

Flora se frotta les yeux.

- Mais qu'est ce que c'était ?

- Tu ne le sais pas ?

- Si. Enfin non.

Elvy hocha la tète. bien sur. D'une certaine manière, c'était une question de foi.

- c'étaient les esprits. Les âmes. Celle des morts. Elles sont revenues.



Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
70 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur

.. ..