AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Critiques de John Paraskevopoulos (2)
Classer par:   Titre   Date   Les plus appréciées
Le parfum de la lumière
  03 décembre 2018
Le parfum de la lumière de John Paraskevopoulos
Une savoureuse et singulière anthologie de la sagesse bouddhiste universelle







Voici le deuxième livre traduit par Ghislain Chetan*# ayant pour auteur John Paraskevopoulos, après John PARASKEVOPOULOS – L’Appel de l’Infini : la voie du bouddhisme Shin.

Au contraire de ce dernier où le maître d’origine australienne expose le bouddhisme Shin, l’auteur expose et dévoile ici les meilleurs mots des bouddhismes de toute l’Asie, toutes ces sources auxquelles il s’abreuve indépendamment des minéraux que lui offre déjà sa tradition de la Shinshû. John Paraskevopoulos nous démontre ainsi l’unité des dharmas du Bouddha, au-delà de tout sectarisme.



Ce qui est particulièrement goûteux et savoureux dans cette anthologie, c’est que vous allez y trouver des noms de maîtres dont on n’entend très peu parler en France : c’est en cela qu’elle est très singulière, d’autant plus qu’n France toujours, John Paraskevopoulos est lui aussi un inconnu.

Et donc, vous allez découvrir de nouveaux points de vue sur le bouddhisme, et de nouvelles perspectives vont s’ouvrir à vous. C’est essentiellement un livre de citations – une anthologie; ça porte bien son nom – et donc, chacun doit en faire sa propre lecture car chacun en retira les fruits selon sa personne.

Mais je dois vous dire que vu sa singularité, cette anthologie ne pouvait que me plaire et finir dans mes coups de coeur. Un maître du bouddhisme Shin – une forme bouddhique très largement répandue en Chine comme au Japon – ne pouvait que proposer un point de vue différent de nos habituels tibétains, zénistes et theravadin… L’auteur a classé les citations en quatre parties et ajoute une cinquième à l’ensemble où il rassemble les « paroles de quelques myôkônin » de la période moderne, ces derniers étant des sortes de bodhisattva propres au Shinshû. Je vous copie quelques citations, et je vous invite surtout à acheter et méditer les paroles de sagesse que l’on y découvre…



« Je prends refuge dans cet Un

Qui est la Vie adamantine de tous les êtres

Transcendant, immaculé, sans cause et infini » Kükai.



« La perception d’un phénomène est la perception de la Nature universelle, dès lors que les phénomènes et l’Esprit sont une seule et même chose« . Huang-Po



« La Terre Pure a été établie pour susciter en nous une nostalgie, et pour stimuler notre aspiration à y naître. Et notre nostalgie s’est éveillée, de sorte que nous récitons le Nom […]. Lorsque nous entendons parler du caractère merveilleux de la Terre Pure, l’aspiration à la naissance s’éveille naturellement en nous. Lorsque cette aspiration a surgi, le Nom vient infailliblement sur les lèvres« . Ippen



« Ceux qui aspirent au monde de l’au-delà cessent de faire ce qu’ils veulent; car tout ce qu’ils désirent faire dans leur coeur est faux« . Ichigon Hôdan.



« Ceux qui veulent mettre un terme à la souffrance et arriver à la contrée du bonheur doivent fermement établir la racine de la foi et fixer inébranlablement leurs pensées sur l’illumination« . Shantideva.



« Ce qui est au-delà de la parole et de la conception imprègne tout l’univers« . Kükai



« Au temps horrible de la fin, les hommes seront malveillants, faux, méchants et obtus, et ils s’imagineront avoir atteint la perfection alors qu’il n’en sera rien« . Sûtra du Lotus



« Minuit,

Dans la maison, tout le monde dort.

Même le sablier s’est arrêté.

Mais je ne puis dormir

Pare que les fleurs frémissantes du printemps,

Dont la lune projette l’ombre sur le mur,

Sont plus belles que ce qu’un homme peut supporter. » Wang An-Shih



Très savoureuse lecture !



Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10
L'appel de l'infini : La voie du bouddhisme..
  03 décembre 2018
L'appel de l'infini : La voie du bouddhisme Shin de John Paraskevopoulos
Un ouvrage de référence pour nous introduire au bouddhisme Shin







« La terre de béatitude est le royaume du Nirvâna, l’incréé… non souillé par les passions, non advenu, elle est la véritable réalité« . Shan-Tao.



Les éditions L’Harmattan font parties de mes favorites : leurs choix sont excellents et régulièrement audacieux, et la qualité est au rendez-vous.

Allant de concert avec le livre de « Kenryo KANAMATSU – Le Naturel – un classique du bouddhisme Shin« , cet « Appel de l’Infini » (lui aussi traduit par G. Chetan *#) du maître John PARASKEVOPOULOS est l’autre ouvrage de référence en français du bouddhisme Shin (bien malheureusement, il est inconnu ou méconnu en France !).

Autant « La Naturel » se penche sur la vision mystique, métaphysique, unificatrice, transcendante du Shinshû, ce « bouddhisme de la Foi », autant « L’appel de l’Infini » est une « analyse » fine du shinshû et replace ce Bouddhisme de la Terre Pure, déjà vaste, dans le plus vaste ensemble du Mahâyâna. C’est surprenant, mais bienvenue.

En effet, on s’attendrait à ce que « L’école véritable de la Terre Pure » soit un membre à part entière : un bouddhisme autonome des autres. Mais John Paraskevopoulos démontre que non : le bouddhisme Shin puise sa force, sa vigueur, ses idées premières dans le terreau fertile du Mahâyâna, et n’est en fait pas un orphelin, mais au contraire un de ses fils les plus glorieux.



Bien que Mahâyâniste, le bouddhisme Shin a toutefois développé ses idées, notions et pratiques bien à lui (ainsi, il ne médite pas et n’est pas socialement engagé).



Les références et citations dans cet ouvrage sont d’ailleurs nombreuses, et je me suis parfois demandé si j’avais réellement affaire avec le bouddhisme Shin ! Mais oui ! Son auteur connait aussi bien le Grand Véhicule que celui des Terres Pures d’Amida ! Il formule donc, d’une écriture simple, une présentation pertinente d’un bouddhisme Shin tout à fait intégré au corpus mahâyâniste, de sorte que l’on retrouve pleinement l’enseignement du Bouddha Shakyamuni… et celui de Shinran, le fondateur du Shinshû (1173-1263) ! Impossible de se perdre donc, au contraire ! D’ailleurs, comme on le verra, John Paraskevopoulos a composé une très belle « anthologie de la sagesse bouddhiste » : il s’intéresse au Dharma du Bouddha dans son entier !



« L’Appel de l’Infini » est ainsi un ouvrage de référence sur le bouddhisme Shin, et c’est dans un style occidental, rationnel, que celui-ci nous est présenté par John Paraskevopoulos. Cet opus-ci est le pendant cérébral et naturel… du mystique livre sur « Le Naturel » de Kenryo Kanamatsu.

Comme l’explique et l’explicite l’auteur australien, dans l’Avant-Propos :

« …le présent livre n’est pas un travail d’érudition, mais plutôt une étude contemplative et dévotionnelle de ce qui réside au coeur de cette importante tradition bouddhiste. Il vise à fournir une interprétation plutôt qu’une analyse. Tout en visant à donner une idée de la façon dont le Shin peut être utile aux personnes vivant dans le monde d’aujourd’hui, nous tenons également à présenter une vision du bouddhisme éventuellement peu familière à certains lecteurs. Ce ne sera pas la religion sévère et rébarbative que beaucoup supposent, mais plutôt un joyeux voyage rempli de lumière – une aventure de l’esprit, exigeante mais enrichissante« .



Cet ouvrage est une explication du bouddhisme Shin, moins séduisante et fascinante que « Le Naturel », à défaut de pouvoir lire les Oeuvres complètes de Shinran ! Etant donné qu’il n’existe pas des tonnes d’ouvrages sur le Shinshû, et je le regrette, je ne puis que vous recommander cet ouvrage de John Paraskevopoulos.



Bonne lecture !



Zui Ho.
Lien : https://livresbouddhistes.co..
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          10


Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Lecteurs de John Paraskevopoulos (2)Voir plus


Quiz Voir plus

Algérie, littérature et cinéma

Parmi les films suivants, adaptés des œuvres d’Albert Camus, quel est celui dont l’année de sortie est fausse ?

L’Étranger (1965)
La Peste (1995)
Le Premier Homme (2011)
Loin des hommes (2014)

10 questions
33 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur