AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.34 /5 (sur 133 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Béziers , le 23/12/1963
Biographie :

Joel Baqué est un poète et romancier français.

Il est l'auteur, notamment de "Aire du mouton" (2011), "La Salle" (2015) ou encore "La fonte des glaces" (2017).





Source : POL
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Joël Bacqué - L'arbre d'obéissance

Citations et extraits (99) Voir plus Ajouter une citation
Kittiwake   08 octobre 2017
La Fonte des glaces de Joël Baqué
Le Nathanaël était bien mieux équipé que le Titanic mais Louis n'avait pas l'idée qu'éviter une collision tienne en dernier ressort à la vigilance d'un seul homme. Certes, tous étaient des marins aguerris, mais il se rappelait avoir, du temps de la boutique de la rue Lavoisier, vidé le poivrier dans les rillettes parce qu'il avait rêvassé quelques instants comme il arrive parfois.
Commenter  J’apprécie          4570
mamansand72   03 décembre 2017
La Fonte des glaces de Joël Baqué
La présence du manchot empereur lui procurait une sérénité compacte. Ses longues stations dans le grenier-banquise conduisirent Louis à créer et pratiquer sans même le savoir une nouvelle forme de yoga. Un de ses biographes prête au manchot empereur des caractéristiques nippones ayant influencé Louis qui, à son contact quotidien, adopta une posture méditative très zen, embryon de ce qui deviendrait le yoga du froid, adopté par des millions de personnes à travers le monde. Il est vrai que manchot empereur et Japonais ont en commun un fort grégarisme, un goût pour le poisson cru, une certaine raideur dans la posture, un centre de gravité assez bas (stabilissime, le manchot empereur est un possible judoka). Ce cousinage, selon ce biographe, démontre combien est flottante la frontière entre animalité et martialité, entre bête polaire et bête de tatami. Faisant face au froid sans jamais frissonner, stoïque, le manchot empereur évoque ces maîtres d’arts martiaux qui se fixent jusqu’à ce que le plus faible se retire bien qu’aucun geste n’ait été esquissé de part ni d’autre, ma concentration du plus fort ayant fini par rayer celle de son adversaire.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4210
mamansand72   03 décembre 2017
La Fonte des glaces de Joël Baqué
Il était hors de question de laisser transformer Louis en saint symbole. Elle le protégeait de son mieux, filtrant visiteurs et informations, veillant à son confort, écartant les soutiens inappropriés. Grâce à ses efforts, les passions qu’il suscitait semblèrent ne pas atteindre Louis. Mais son indifférence était telle qu’Alice s’interrogea sur cette apparente facilité à supporter la situation. Attentive à ses moindres gestes, elle nota qu’il ne dodelinait plus de la tête. Louis, si facilement déstabilisé, si prompt à dodeliner, ne produisait plus ce symptôme caractéristique alors même qu’il occupait une position qui aurait fait tourner la tête à l’individu le plus sûr de lui. Son regard flottant l’inquiétait aussi. Il n’était pas du genre à rêvasser.[..] Alice n’avait pas tort de s’inquiéter. Louis commençait à craquer. Il s’était laisser porter par les événements dont l’accumulation menaçait à présent de l’ensevelir. Fidèle à sa nature placide il ne s’extériorisait pas, supportant jusqu’à ces paparazzis qui le photographiaient dans son sommeil et dont les flashs explosaient son crâne, le laissant abasourdi sous les étoiles. Il se fissurait discrètement comme un iceberg dont la partie émergée continue à faire bonne figure tandis que sa base part en quenouille.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          4170
Alice_   12 novembre 2016
La mer c'est rien du tout de Joël Baqué
Personne n'a le temps de s'habituer à son enfance.



Le peuple des humains est papillon d'abord, chenille longtemps et larve enfin.
Commenter  J’apprécie          4140
Alice_   13 novembre 2016
La mer c'est rien du tout de Joël Baqué
Marseille persévère dans la crasse et la lumière.



J'aimais ce bleu immense où le passé scintille dans le présent.
Commenter  J’apprécie          3960
pyrouette   03 février 2018
La Fonte des glaces de Joël Baqué
Le commencement d'une histoire d'amour en est la meilleure part et toute vraie passion est un commencement toujours renouvelé. C'est pourquoi les vraies passions ne se terminent jamais, mais cessent un jour de commencer.
Commenter  J’apprécie          3950
Alice_   12 novembre 2016
La mer c'est rien du tout de Joël Baqué
J'ai envié cet homme à qui sa fillette minuscule demanda au sortir de la boulangerie si elle pouvait avoir le chignon (c'est elle qui portait la baguette). J'aurais aimé qu'une fillette minuscule me réclame le chignon. Après, je lui aurais souvent fait dire "le chignon!". J'y pense aujourd'hui encore quand je mords dans un quignon (avoir l'exclusivité des deux quignons n'est pas un avantage, mais une solitude).
Commenter  J’apprécie          3930
Alice_   12 novembre 2016
La mer c'est rien du tout de Joël Baqué
Vu au microscope, les spermatozoïdes de Paul étaient des têtards petits, blancs et agités. Pour lui faire peur j'affirmais: "T'auras bientôt des grenouilles dans les couilles et on t'appellera Couilles à grenouilles!" Il croyait tout ce que je disais, alors je finissais par le croire aussi et je surveillais mes couilles au cas où. Un soir il a dit à table : "Mes couilles ont coassé", et tous m'ont regardé.
Commenter  J’apprécie          3680
Alice_   12 novembre 2016
La mer c'est rien du tout de Joël Baqué
L'été, le ciel brûlait d'ennui. L'hiver, il s'occupait avec quelques nuages.



Les grands draps blancs séchaient dehors en quelques minutes. Les jours de tramontane, ils transformaient le jardin en port.
Commenter  J’apprécie          3610
pyrouette   12 février 2018
La Fonte des glaces de Joël Baqué
Deux êtres humains progressant en ligne droite en ne laissant derrière eux qu'une légère éfraflure dans la neige vierge, dérisoire et précaire paraphe. Deux créatures en équilibre sur le fil tranchant de froid, pouvant à tout moment basculer dans le silence absolu, sans retour possible.
Commenter  J’apprécie          3590

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les BD de notre enfance ...

Tintin de Hergé, le premier tome ...

Vol 714 pour Sydney
Le Secret de la Licorne
Le Lotus bleu
Tintin au pays des Soviets

20 questions
22 lecteurs ont répondu
Thèmes : bande dessinée , humour , bande dessinée françaiseCréer un quiz sur cet auteur

.. ..