AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.29 /5 (sur 119 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Toulon , le 29/09/1949
Biographie :

Joëlle Wintrebert a écrit principalement de la science-fiction, mais elle est également scénariste, anthologiste, auteur de livres pour enfants et journaliste.

Elle a dirigé Horizon du Fantastique et Univers.

Elle a reçu à trois reprises le Prix Rosny aîné : pour sa nouvelle "La Créode", en 1980, et pour deux romans : Les Olympiades truquées en 1988, et Pollen en 2003.

Son roman "Le Créateur chimérique" a obtenu le Grand Prix de la science-fiction française en 1989.

Source : Wikipédia
Ajouter des informations
Bibliographie de Joëlle Wintrebert   (39)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les DSM. Quel diagnostic en Psychiatrie ? -- Partie 5 : Dominique Wintrebert "Quel diagnostic en Psychiatrie ? Grandeur et décadence des DSM" -- avec Steeves Demazeux, Anne Lovell, Patrick Landman, Julien-Daniel Guelfi, Pierre-Henri C...

Podcasts (1)


Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
petitsoleil   26 février 2017
Pollen de Joëlle Wintrebert
- Toute ton attention doit m'être acquise, c'est dans l'ordre des choses.

- Parlons plutôt de désordre (...) Où que tu te rendes, c'est le chaos assuré.

- Vive le chaos, la folie, la fantaisie qui manquent si cruellement ici
Commenter  J’apprécie          110
tgranduc   13 octobre 2012
Les maîtres-feu de Joëlle Wintrebert
Le saurien s'était mis en route au premier soleil. Il marchait vite malgré le poids du havresac qui tirait ses épaules en arrière. Il savait que les anciens ne se trompaient jamais et que s'il manquait cette chance de profiter du séisme, ce seraient trois jours de marche supplémentaire.

Lorsqu'il ressentit la première secousse, il venait d'atteindre la zone de mouvance. Le remugle spécifique des collines, le reflux brutal de toute vie animale, le silence abyssal, tous ces symptômes du tremblement de terre imminent, le saurien les accueillait avec ivresse.
Commenter  J’apprécie          40
MissFoxandMrbird   13 avril 2016
Les Olympiades truquées de Joëlle Wintrebert
Les coups redoublent sur la porte d'entrée.

-Police génétique!

Derrière le lourd plateau d'une table doublé de deux matelas, des armes, des munitions...un petit arsenal. L'homme est embusqué là, face à la porte, la police qui plie sous une succession de chocs sourds.

-Police, ouvrez! Il ne vous sera fait aucun mal.

-Saint-Orbite! Empêcher un homme d'assurer sa descendance, c'est lui faire du bien, sans doute?
Commenter  J’apprécie          30
RAMSES1967   28 août 2013
Pollen de Joëlle Wintrebert
«Tu ne tueras pas.

«Tu ne porteras pas la main sur autrui dans l’intention

de le blesser.

«Tu ne verseras pas le sang. »

C’était la loi de Pollen.

Sandre regardait le stylet. Une arme affilée, coupante.

Il l’avait affûtée avec soin.

Tu ne tueras pas.

Il scruta la Citadelle. La porte qui donnait sur les

jardins s’ouvrit enfin. Un guerrier en sortit et se mit à

courir. Ses pas lourds creusaient le sable des allées. Il

ne s’arrêterait qu’à bout de souffle. Sandre frapperait

à cet instant.
Commenter  J’apprécie          10
Joëlle Wintrebert
Deslivresetlesmots   26 mai 2017
Joëlle Wintrebert
- Une sale histoire. Des centaines de personnalités sont compromises dans un trafic d’organes. Elles se sont fait fabriquer des doubles pour pouvoir profiter de n’importe quelle transplantation sans problème de donneur ni risque de rejet !

- Non ! se récria Malard, horrifié. Et les banques d’organes ? Et les techniques anti-rejet ?

- Les premières sont chères et insuffisamment fournies. Les deuxièmes ne sont pas toujours inoffensives… Bref, vous imaginez sans mal les implications de tels procédés. Les journalistes ont obtenu des détails effrayants. Des gosses élevés au secret, maintenus dans l’ignorance la plus totale, bien nourris, comme on engraisse du bétail pour que sa viande soit de meilleure qualité quand on l’emmène à l’abattoir. Il est évidemment plus facile d’enlever un organe essentiel ou vital à un petit crétin qu’à celui qui vous regarde d’un œil luisant d’intelligence. Bien entendu, ces gosses n’existent nulle part. Aucun état civil, aucune existence juridique, aucun droit.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
Deslivresetlesmots   26 mai 2017
Les Olympiades truquées de Joëlle Wintrebert
Sphyrène se remémorait les analyses et commentaires enregistrés dans le DOC. La violence faite aux violeurs résidait dans les fondements mêmes de la société, expliquait l’un des auteurs – dont elle avait oublié le nom, un homme en tous cas. Dès que les parents avaient pu choisir le sexe de leurs enfants, ils avaient opté en masse pour des garçons, parce que le seul vrai pouvoir demeurait un pouvoir mâle. La diminution catastrophique des naissances féminines avait engendré une nouvelle compétition sexuelle. Moins il y avait de femmes, plus il était difficile de les conquérir, plus graves et lourdement pénalisés devenaient les crimes commis par frustration à leur égard. Cette compétition était à l’origine d’une nouvelle violence, corollaire d’un nouveau pouvoir, féminin cette fois. Les femmes se vengeaient d’un asservissement millénaire en exacerbant la jalousie des hommes. Ce cercle vicieux avait entraîné un accroissement fantastique du transsexualisme.
Commenter  J’apprécie          00
Joëlle Wintrebert
Deslivresetlesmots   26 mai 2017
Joëlle Wintrebert
- Une femme dont le sexe n’a pas été cousu ne trouve pas de mari. Elle est réputée impure. Que veux-tu, la virginité du beau sexe est une valeur dont on ne va pas risquer le gaspillage ! Je suppose que le plaisir éprouvé à se forer un passage dans la couture des lèvres le soir des noces doit être bien supérieur à celui d’une simple défloration. Bien sûr, ce sont les hommes qui sont responsables de cette barbarie. Pourtant, si les femmes faisaient bloc pour la refuser, jamais ils n’oseraient eux-mêmes exciser puis infibuler une petite fille. Ils excitent la jalousie et la frustration de leurs épouses, jusqu’à leur inculquer le désir morbide d’infliger à leurs filles l’horreur qu’elles ont endurée. Et si d’aventure l’une d’elles refuse qu’on touche à son enfant, celle-ci lui est le plus souvent arrachée.
Commenter  J’apprécie          00
Deslivresetlesmots   11 avril 2021
Pollen de Joëlle Wintrebert
C’était un cours sur l’écologie de la planète. Grimsel expliquait pourquoi les Mères avaient décidé de ne coloniser qu’un seul des trois continents de Pollen. La bande subéquatoriale utile était relativement limitée du fait de la mer de Jade. Pourtant cette configuration leur avait semblé proche de la perfection. Elles voulaient à tout prix respecter leur nouvelle planète. Elles avaient dès l’Arrivée voté la sauvegarde des continents qui ne leur étaient pas nécessaires. La mer de Jade offrait une opportunité idéale : c’était un plan d’eau sans communication directe avec les océans de la planète. Il permettrait des ensemencements dénués de risque pour le reste du biotope marin.

p. 100-101
Commenter  J’apprécie          00
Hippolych   27 avril 2020
Pollen de Joëlle Wintrebert
[...] il avait cherché à renouer les liens défaits et s'était aperçu qu'il était trop tard. Les mots, les gestes, la tendresse de la fusion s'étaient enfuis. Ses soeurs étaient comme un bloc devant lui qu'il ne savait plus sculpter.
Commenter  J’apprécie          10
petitsoleil   26 février 2017
Pollen de Joëlle Wintrebert
La fondatrice de Pollen était ingénieure, personne n'aurait osé contester ses choix pour la planète. Jusqu'ici, ils avaient sauvegardé son utopie, les sept cités de Pollen étaient des jardins. Vues du ciel, elles étaient magnifiques, chacune d'entre elles caractérisée par la teinte précieuse de ses arbres-nids : Aigue-Marine, Améthyste, Saphir, Emeraude et Rubis, Topaze et Chrysolithe ...

Mais plus que belles, à la différence des anciennes villes de l'ancienne Terre saccagée par les hommes, elles étaient facteur d'équilibre.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le royaume de Kensuké (Michael MORPURGO)

Comment se nomme le bateau sur lequel s'embarque le personnage principal ?

Il s'appelle 'Le Kitty IV'.
Il s'appelle 'La Peggy Sue'.
Il s'appelle 'L'albatros frileux'.
Il s'appelle 'Le Kensuké'.

5 questions
343 lecteurs ont répondu
Thème : Le royaume de Kensuké de Michael MorpurgoCréer un quiz sur cet auteur