AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.17 /5 (sur 182 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Enebyberg, Stockholm , le 02/11/1963
Biographie :

Jonas Gardell est romancier, dramaturge, scénariste et comédien.

Il fait des débuts en littérature en 1985 avec un roman sur l’amour homosexuel.

Il a énormément publié depuis, romans et pièces. Auteur très apprécié, il est aussi réputé en Suède pour ses one-man-show décapants et ses interventions provocantes à la télévision.

La princesse Victoria de Suède a remis le 4 février 2013 à la Cirkus Arena de Stockholm le Prix QX de l'Homo de l'année à Jonas Gardell pour son roman bouleversant sur l'arrivée du sida en Suède dans les années 1980, Ne séchez jamais les larmes sans gants ( Tårka aldrig tårar utan handskar ).

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Bande-annonce du roman N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell (Gaïa Éditions). En librairie le 7 septembre 2016. «?Un livre d?amour, de fureur et de ­mémoire. Nécessaire, donc.?» Daniel Arsand, écrivain Rasmus quitte enfin la Suède profonde pour Stockholm où il va pouvoir être lui-même et ne plus se faire traiter de pédé mais l'être vraiment. Benjamin vit dans les préceptes et le prosélytisme inculqué par ses parents. Sa conviction vacille le jour où Paul, qu'il est venu démarcher, l'accueille avec simplicité et bienveillance, et lui lance "Tu le sais, au moins, que tu es homosexuel ?" Rasmus et Benjamin vont s'aimer, et l'un d'eux va mourir, comme tant d'autres. Ils étaient pleins de vie, une bande d'amis qui s'étaient choisis comme famille. Ils commençaient à être libres lorsque les premiers malades séropositifs au VIH furent condamnés à l'isolement. Pour la première fois en France, LE roman suédois sur les années sida, une épidémie mortelle inconnue, face à la quelle toutes les politiques sociales ou sanitaires échouèrent. Toutes les infos sur www.gaia-editions.com Réalisation : ingaproduction / www.ingaproduction.com

+ Lire la suite

Citations et extraits (69) Voir plus Ajouter une citation
Stockard   17 décembre 2016
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
Le deuil qui vous marque de son sceau devient une partie intégrante de votre personne. Et puisque le deuil est une marée, il n'est donc pas rare qu'il remonte et vous submerge avec une force époustouflante, alors que vous aviez le sentiment que tant de temps s'est écoulé, que les années ont succédé aux années. Mais puisque le deuil est une marée, il n'est pas rare non plus qu'il se retire, vous découvrez à ce moment-là que vous avez les pieds au sec et que vous devriez peut-être vous étirer les jambes et aller faire une promenade.
Commenter  J’apprécie          150
leolechat   01 avril 2017
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
- A ce qu'on m'a raconté, ces élans sont blancs à cause d'une disposition génétique. Ils ne sont pas albinos mais bêtement différents. Dans cette région du Värmland, il en existe toute une lignée. Autrefois on leur attribuait des pouvoirs magiques, paraît-il qu'en tuer un portait malheur.

- Qui voudrait tuer un aussi bel animal ? s'exclame maman incrédule.

- Beaucoup de gens. Des gens qui trouvent qu'il n'a rien à faire chez nous , que son existence est une aberration de la nature. Qu'il est dégénéré si tu vas par là.

- Pourtant il existe proteste Rasmus.

- Certes, mais... Oui, non, enfin si, soupire papa. Il existe, ça on ne peut pas lui enlever.
Commenter  J’apprécie          90
FleurDuBien   24 janvier 2017
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
Raconter est une sorte de devoir.

Une manière d'honorer, de pleurer, de se souvenir.

Une manière de mener la lutte de la mémoire contre l'oubli.
Commenter  J’apprécie          70
Pibook   21 octobre 2018
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
Pendant qu'il vide son champagne avec détermination, il repense aux mois qu'il vient de passer à Stockholm. Il se voit comme une proie qui veut à tout prix être capturée, qui se place sciemment bien en vue, là où le chasseur pourra le viser facilement.

Est-ce de la timidité ou de la lâcheté, ce comportement qui consiste à n'être jamais celui qui choisit mais celui qui est choisi (ou qui n'est pas choisi) ? De ne jamais dire non. D'être toujours plein de gratitude. Même quand le mec le dégoûte. Cet immonde besoin de tendresse qu'il éprouve malgré lui, ce désir pathétique d'avoir quelqu'un qui après s'être vidé restera un peu avec lui. (p. 247, éditions Alto)
Commenter  J’apprécie          50
Stockard   14 décembre 2016
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
L'ultraconservateur américain Pat Buchanan a peut-être eu la formulation la plus précise : « Les pauvres homosexuels – ils ont déclaré la guerre à la nature, et voilà que la nature leur inflige un terrible châtiment. » Des raisonnements semblables se retrouvent néanmoins dans la bouche de médecins dits « objectifs » pour expliquer pourquoi l'infection touche principalement les homosexuels. Là encore, la culpabilité de leur mort leur incombe entièrement : le malade n'est pas en premier lieu une personne que la société doit protéger, il est une personne dont la société doit SE protéger.
Commenter  J’apprécie          50
ConfidencesLitteraires   01 octobre 2016
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
- Une dernière chose, mon cœur, pour être sûr de ne pas avoir loupé un épisode…

Benjamin est désarçonné. Il ne comprend pas et répond, incertain :

- Oui ?

L’étranger fait une grimace comme s’il hésitait à révéler le fond de sa pensée, comme si la réflexion qu’il se faisait n’était pas opportune ou appropriée. L’instant d’après, il semble cependant se dire : Pff ! Et puis merde. On s’en fout. C’est comme ça, point barre. Du coup, il y va franco, et sans détour. Il le dit. Comme un fait. Pas comme une question.

- Tu le sais, hein, que tu es homosexuel ?

Commenter  J’apprécie          50
rafjoada   29 juillet 2018
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
La plupart du temps ils l'ont surtout traité de sale pédé.

Ils n'avaient pas tord. Ils le savaient avant lui.

Sale pédé.

C'est exactement ce qu'il est.

Mais un sale pédé qui leur a échappé. Il les a tous plantés là. Ils n'existent plus. Ils ont définitivement cessé d'exister. Comme quelque chose dont on se débarrasse en se secouant et qu'on abandonne.

Avec à la fois un haussement d'épaule et un frisson.

Avec dans la bouche un arrière-goût amer de cendre et de bile.

Avec des santiags en daim rouge aux talons biseautés qui claquent contre le marbre dans le grand hall de la gare centrale, avec un mince gilet arlequin sur son corps chétif.

Avec un coeur qui cogne comme après la dose de nicotine envoyée par la première cigarette du matin.

Et on ne se retourne pas ! On ne se retourne surtout pas.

Parce qu'on leur a échappé. On a échappé à ce Koppom de merde et ce collège de merde et ce lycée de merde et cet Erik de merde et ce Conny de merde et ce Henning de merde et à tout ce Värmland puant et dégoulinant de merde. Ils ne peuvent plus l'atteindre.

Il remodèle la honte. Il va en faire une identité et une fierté.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          40
Stockard   16 décembre 2016
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
L'amour humain peut prendre de nombreuses expressions. Il peut être violent et passionnel. Il peut être tranquille et modeste. Il peut être jubilatoire et tragique. Il peut être angoisse et souffrance. Il peut être pathétique et même un peu ridicule. Mais il y a une chose qu'il ne peut jamais être : Il ne peut jamais être honteux.
Commenter  J’apprécie          52
smile_40   10 mars 2017
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
Nous sommes vivants si peu de temps alors que nous sommes morts pendant si longtemps.
Commenter  J’apprécie          60
GoodBooksGoodFriends   25 octobre 2019
N'essuie jamais de larmes sans gants de Jonas Gardell
𝘐𝘭𝘴 𝘴𝘦 𝘵𝘪𝘦𝘯𝘥𝘳𝘰𝘯𝘵 𝘭à 𝘱𝘰𝘶𝘳 𝘵𝘰𝘶𝘫𝘰𝘶𝘳𝘴, 𝘙𝘢𝘴𝘮𝘶𝘴 𝘦𝘵 𝘉𝘦𝘯𝘨𝘵, 𝘯𝘶𝘴, 𝘫𝘦𝘶𝘯𝘦𝘴, 𝘢𝘷𝘦𝘤 𝘭𝘦𝘶𝘳 𝘤𝘰𝘳𝘱𝘴 𝘮𝘶𝘴𝘤𝘭é 𝘦𝘵 𝘣𝘳𝘰𝘯𝘻é, 𝘦𝘯 𝘤𝘦𝘵 𝘪𝘯𝘴𝘵𝘢𝘯𝘵 𝘥𝘦 𝘭𝘪𝘣𝘦𝘳𝘵é 𝘦𝘵 𝘥𝘦 𝘣𝘰𝘯𝘩𝘦𝘶𝘳, 𝘢𝘭𝘰𝘳𝘴 𝘲𝘶𝘦 𝘳𝘪𝘦𝘯 𝘯𝘦 𝘴𝘢𝘶𝘳𝘢𝘪𝘵 𝘭𝘦𝘴 𝘷𝘢𝘪𝘯𝘤𝘳𝘦.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox




.. ..