AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

Note moyenne 3.54 /5 (sur 62 notes)

Nationalité : Royaume-Uni
Biographie :

Jonathan L. Howard est auteur et scénariste.

Il travaille pour l’industrie des jeux vidéo depuis le début des années 90, et a notamment co-scénarisé les trois premiers jeux d’aventure des Chevaliers de Baphomet. Son premier roman, "Johannes Cabal le Nécromancien" paraît en 2009 aux éditions Eclipse. Il vit aujourd'hui en Angleterre, près de Bristol, aux côtés de son épouse et de sa fille.

Le site de l'auteur : http://jonathanlhoward.livejournal.com


Source : eclipse.fr
Ajouter des informations
Bibliographie de Jonathan L. Howard   (10)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (15) Voir plus Ajouter une citation
Le surmoi de Barrow se tenait sur les épaules de son moi et hurlait au travers de la herse: « si tu ne fais rien, on va avoir de sacrées emmerdes, espèce de balourd velu! Bats-toi ou tire-toi ! Marche ou crève ! » Le ça n’écoutait pas, bien évidemment. Il était assis dans le fauteuil du capitaine, sous une tente grossière, vêtue d’un caleçon, et contemplait d’un air idiot les yeux de Layla, des sables mouvants parfaitement enchanteurs dont peu réchappaient
Commenter  J’apprécie          100
Barrow reposa sa tasse.
— Pourquoi haïssez-vous à ce point la mort?
Cabal parut se reprendre.
— Je ne hais pas la mort. Ce n'est pas une personne. Oubliez ces histoires de squelette armé d'une faux. J'essaye de ne pas détester les concepts abstraits, c'est une perte de temps et d'énergie.
Commenter  J’apprécie          90
Madame, derrière moi se trouve une véritable foire aux monstres. Un étalage de malheureux, de rejetés et de parias. Les voici réunis pour vous donner à vous, qui êtes normale, l'occasion de railler et de conspuer ceux qui ne sont pas nés sous une bonne étoile. Imaginez ! Vous êtes mécontente du profil de votre nez, des contours de votre mâchoire ou de vos yeux globuleux. Mais tout ceci n'est rien comparé à un homme dont la colonne vertébrale lui sort par le sommet du crâne. Des poils faciaux disgracieux ? Nous avons une femme à barbe ! Des problèmes de poids ? Nous avons l'éventail au grand complet : un squelette vivant et quelqu'un de si gras et adipeux que nous ne sommes toujours pas en mesure de certifier son sexe. Si vous avez le moindre complexe, c'est un endroit à ne rater sous aucun prétexte, dont vous ressortirez en vous disant : "Mince ! Ça aurait pu être moi !"
Commenter  J’apprécie          70
La foule grandissait. Une jeune femme leva nerveusement la main.
— Je... j'ai... j'ai des taches de rousseur.
Cabal fit un geste brusque du pouce par-dessus son épaule.
— Nous avons l'Enfant Dalmatien. Suivant?
Un homme se manifesta.
— J'ai les dents du haut qui cachent celles du bas.
— Dans ce cas, venez profiter de la vue du Requin Humain. Suivant!
— J'ai un petit nez, dit une blonde frisant le stéréotype accrochée au bras d'un homme riche.
— Il ne peut pas l'être autant que celui de Simone Sans-Nez. Suivant!
— Je suis roux, fit un ado.
— En effet.
Commenter  J’apprécie          70
Quand il comprit enfin qu'il s'était fait chasser manu militari, il poussa un vilain juron dans une langue morte depuis huit mille ans, et fit ainsi preuve d'une étonnante érudition et d'une détestable grossièreté en même temps.
Commenter  J’apprécie          70
Les gens parlent souvent de la purée de pois de Londres, mais bien que ce brouillard légendaire soit parfois jaune, insalubre ou assez épais pour être mis en bouteille, il n'a absolument aucune élégance. La brume de Grimpen, elle, avait un certain panache. Elle dérivait lentement, de manière fort mystérieuse, en s'accrochant à tout. Comme en attente de quelque chose. Les gens détestaient assister à des enterrements là-bas. La brume, l'infâme brume, semblait surveiller les vivants. Et attendre qu'ils meurent.
Commenter  J’apprécie          40
Rufus ne l’écoutait pas et marmonnait dans la langue morte d’une civilisation pré-humaine qui avait accompli de réels prodiges magiques sans pour autant avoir inventé l’eau chaude.
Commenter  J’apprécie          40
L'enterrement est un choix très personnel. Bien évidemment, certains refusent encore l'inhumation ; ils préfèrent être brûlés, abandonnés aux vautours ou livrés à un sort tout aussi contraire aux règles d'hygiène.
Mais ce n'est pas d'eux dont nous parlerons ici.
Ceux qui souhaitent être enterrés ont souvent un avis bien tranché sur la localisation de leur dernière demeure, comme si cela pouvait encore avoir une importance à ce moment-là. Certains s'imaginent un cimetière verdoyant par une journée de printemps, le son des cloches appelant les fidèles à venir prier, la pelouse impeccable et les chemins de gravier blanc. D'autres - ceux qui traitent Byron de fou malfaisant, en général, mais qui auraient adoré le rencontrer - rêvent de cimetières ténébreux cachés dans l'ombre de monstrueuses églises gothiques, sous un ciel bas menaçant de se déchirer à chaque instant. Néanmoins, un enterrement près d'une mer s'étalant à perte de vue ne leur déplairait sans doute pas non plus. D'autres aimeraient qu'un arbre soit planté sur leur tombe parfaitement anonyme, afin que leur corps nourrisse les racines d'un majestueux chênes ou sycomore.
Commenter  J’apprécie          10
[...]quand on vit dans des cavernes envahies de nuages de soufre, on est tout naturellement capable de voir au travers de verres fumés.
Commenter  J’apprécie          30
Maléfique. Le mot, dont on surabusait, avait perdu de sa force. Il était désormais incompréhensible pour le profane.
Commenter  J’apprécie          30

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jonathan L. Howard (95)Voir plus

Quiz Voir plus

Connaissances en littérature classique

Parmi ces livres, lequel n'a pas été écrit par François Rabelais ?

Gargantua
Le Tiers Livre
Le Roman de Renart
Pantagruel

20 questions
733 lecteurs ont répondu
Thèmes : classique français , classique anglais , classique americainCréer un quiz sur cet auteur

{* *} .._..