AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

4.39/5 (sur 9 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Paredes de Nava, Palencia , 1440 ?
Mort(e) à : Santa Maria del Campo Rus, Cuenca , le 24/04/1479
Biographie :

Poète espagnol du XVème siècle.

Issu de l'un des plus prestigieux lignages de la Castille médiévale, Jorge Manrique est un chevalier poète espagnol de Castille, éduqué dans l'esprit chevaleresque et militaire dû à son rang.

Il est l'auteur des Stances sur la mort de son père (Coplas por la muerte de su padre), un des classiques de la littérature espagnole.
il assuma pleinement la ligne politique et militaire de sa vaste famille castillane, il était partisan de la guerre contre les Maures et participa aux intrigues entourant la montée sur le trône des Rois catholiques, Ferdinand et Isabelle.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Jorge Manrique   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Coplas postumas, de Jorge Manrique.


Citations et extraits (8) Ajouter une citation
Ce sont rivières, nos vies,
Qui descendent vers la mer
De la mort.
Là s'en vont les seigneuries,
Tout droit, pour s'y achever,
Consumées;
Là les plus grandes rivières
Se mélangent aux médiocres
Ou infimes.
Là se retrouvent égaux
Ceux qui vivent de leurs mains
Et les riches.
Commenter  J’apprécie          360
Dites- moi, que sont beauté
Gentille fraîcheur et teint
Du visage,
La roseur et la blancheur,
Lorsque vieillesse survient,
Que sont-elles?
L’adresse et l’agilité
Et la force corporelle
De jeunesse,
Tout se mue en pesanteur
Quand on parvient au faubourg
De vieillesse.
Commenter  J’apprécie          130
Car ce monde est le chemin
Vers l'autre, où est la demeure
Sans tourments;
Mais il faut avoir du sens
Pour accomplir ce voyage
Sans errer.
Commenter  J’apprécie          110
Et tant de ducs excellents,
Tant de marquis et de comtes
Et barons
Que nous vîmes si puissants,
Dis, Mort, où les caches-tu
Et emportes ?
Et ces illustres exploits
Qu'ils ont fait voir dans les guerres
Et les paix,
Quand, cruelle, tu t'irrites,
Ta force les met à terre,
Les défait.
Commenter  J’apprécie          80
Vouloir un homme vivre
quand Dieu désire qu’il meure
c’est folie.
Commenter  J’apprécie          40
Ni miento ni me arrepiento,
ni digo ni me desdigo,
ni estoy triste ni contento,
ni reclamo ni consiento,
ni fío ni desconfío;
ni bien vivo ni bien muero,
ni soy ajeno ni mío,
ni me venzo ni porfío,
ni espero ni desespero.
Commenter  J’apprécie          20


¿Qué se hizo el rey don Juan?
Los infantes de Aragón
¿qué se hizieron?
¿Qué fue de tanto galán,
qué de tanta invención
como truxeron?
las justas y los torneos,
paramentos, bordaduras
y çimeras,
¿Fueron sino devaneos?,
¿qué fueron sino verduras
de las eras?
Commenter  J’apprécie          10
Qué se hicieron las damas,
sus tocados, sus vestidos,
sus olores?
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Listes avec des livres de cet auteur
Lecteurs de Jorge Manrique (14)Voir plus

Quiz Voir plus

Où se passe l'action dans ces romans ?

de Albert Camus (France): où se passe l'action de "La peste" ?

Constantine
Alger
Oran

15 questions
73 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur
¤¤

{* *}