AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.78 /5 (sur 27 notes)

Nationalité : Canada
Né(e) à : Magog , le 04/06/1958
Biographie :

Josélito Michaud (4 juin 1958 à Magog - ) est un imprésario, un auteur et animateur de radio et de télévision québécois. Il a géré des artistes comme Isabelle Boulay, il est aussi l'auteur du livre à succès Passages obligés, qui traite du deuil.

Josélito Michaud est né le 4 juin 1958 à Magog, d’un père panaméen et d’une mère québécoise. Il est abandonné par ces derniers en bas âge. À l’âge de cinq ans, une famille de Matane l'accueille. Il s'agit d'Ézala et de Wilor Michaud, un couple qui a déjà trois enfants.

Il étudie en communication pendant un an à Jonquière avant de devenir chroniqueur et animateur de radio à Matane. Il ira ensuite à Magog pour jouer un rôle d'animateur pendant une dizaine d’années.

C'est en 1988 qu’il fait la rencontre d'Isabelle Boulay lors d’un concours amateur de Matane.

En 1991, il ira à Montréal où il obtiendra de Pierre Péladeau la direction du magazine Le Lundi.

En 1992, il quitte son poste et devient l’agent d’Isabelle Boulay. Ils fonderont ensemble les Productions Sidéral en 1994.

En août 2003, il débute l'animation de l'émission Entre vous et moi à la station de radio Cité Rock Détente. Il sera recruté la même année pour diriger la première édition de Star Académie.
+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Josélito Michaud   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Josélito Michaud


Citations et extraits (26) Voir plus Ajouter une citation
fanfanouche24   17 février 2019
Passages obligés de Josélito Michaud
Migration



J'avais une amie une compagne

Nous vivions heureux à la campagne

Cachés sur le flanc d'une montagne

Près du Massawipi

Où nous avions accroché notre nid

Après douze années partagées ensemble

Le Grand Oiselier est venu reprendre

Ma fidèle amie ma douce ma tendre

Celle que j'aimais tant

Comme je ne veux pas te perdre aussi mon enfant

Sois prudent

Sois prudent



Maudit soit celui qui donne

Et qui reprend plus tard

Maudit soit celui qui donne

Et qui reprend plus tard



Reste ici

Toi l'oiseau

Mon petit

Comme ta mère l'aurait dit

Reste encore à l'abri

Reste ici

Toi l'oiseau

Mon petit ne quitte pas ton nid

avant d'avoir grandi (...)



[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 199)
Commenter  J’apprécie          120
fanfanouche24   17 février 2019
Passages obligés de Josélito Michaud
Lettre à une émigrante



Y-a-t-il au moins quelqu'un qui t'accompagne

Vers ces terres lointaines où tu vas émigrer

As-tu quelque ami ou quelque compagne

Une épaule sur laquelle reposer

Ta blonde tête quand tu es fatiguée



Quelqu'un t-a-t-il prêté un châle de laine

Pour couvrir tes épaules quand il fait froid

As-tu toujours tes terribles migraines

Qui te faisaient tellement souffrir quelquefois

As-tu les soins qu'il te faut ces jours-là



Ici l'été fut long et difficile

Mais je reprends lentement goût à la vie

Bien sûr ce n'est pas toujours facile

Mais je vais un peu mieux et je t'écris

Celui en qui tu restes et qui revit



[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 199)
Commenter  J’apprécie          100
rkhettaoui   27 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
Le bâtard que j’étais devait porter l’odieux de la chose. Je devais subir les foudres du roi maudit et en accepter la pleine responsabilité. Je m’isolais de plus en plus.

Je vivais comme si le moindre bon moment devait avoir une fin, ce qui me rendait vulnérable. Je ne croyais plus à la pérennité des choses et des rapports.
Commenter  J’apprécie          50
rkhettaoui   26 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
À cette époque, je voyais l’enfance comme une prison dont j’allais enfin pouvoir m’échapper en devenant adulte. J’ai d’ailleurs appris à compter en biffant sur le calendrier les jours qu’il me restait à faire avant d’arriver à ma libération. Atteindre dix-huit ans était beaucoup plus qu’un but, c’était devenu une obsession.
Commenter  J’apprécie          40
rkhettaoui   27 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
Il me foudroya du regard, me fixant sans relâche durant d’interminables secondes pour bien imposer sa suprématie et me faire sentir mon impuissance. J’essayai tant bien que mal de soutenir son regard malveillant. J’y parvins à force de bravoure ou d’inconscience, je ne sais trop.
Commenter  J’apprécie          30
rkhettaoui   26 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
Chaque pas que je faisais vers la voiture m’extirpait de leur joug; un joug imposé graduellement depuis mon arrivée. J’ai jeté un dernier regard furtif dans leur direction, sans même esquisser le moindre sourire; ma mâchoire était bien trop serrée. Ils pouvaient me dévisager avec hostilité, je ne les craignais plus. Je ne les craindrais plus jamais. L’emprise qu’ils avaient eue sur moi s’était définitivement envolée.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   26 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
J’allais partir une fois de plus à la conquête d’un nouveau chez-moi, la demeure des Rivard. J’étais plein d’inquiétudes, les mêmes qui m’habitaient depuis trop longtemps et qui me hantaient nuit et jour. Ma tête était remplie de pensées confuses. Mon cœur était tout barbouillé. J’avais l’estomac noué. Pourtant, j’avais l’habitude de ces départs prématurés.
Commenter  J’apprécie          20
fanfanouche24   17 février 2019
Passages obligés de Josélito Michaud
Tu n'auras pas connu ta mère



Tu n'auras pas connu ta mère

mon enfant ne la cherche pas

Elle dort près de la rivière

Petite fille écoute-moi



Elle était jeune elle était belle

Et ses yeux brillaient chaque fois

Que tu tendais les bras vers elle

Petite fille ne pleure pas



Je te raconterai l'histoire

De deux oursons qui s'aimaient fort

Si fort que pour qu'on les sépare

Il aura bien fallu la mort



J'ai su combien il était triste

celui des deux qui est resté

Quand je l'ai vu chercher la piste

De l'autre pour le retrouver



Mais dors vite le jour s'achève

Je t'en reparlerai demain

Avant que mon coeur ne se crève

Dors ne pense plus à rien



[Paroles, musique et interprétation: Jacques Michel / Les Editions Jamik ] (p. 198-199)
Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   26 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
Ils étaient tous là devant moi à m’observer; ils cherchaient par tous les moyens à comprendre qui j’étais. Jamais je ne leur ai laissé ce rare privilège. J’étais recroquevillé dans un coin du salon, comme un animal traqué devant une meute de loups.

Commenter  J’apprécie          10
rkhettaoui   27 juin 2013
Dans mes yeux à moi de Josélito Michaud
La télévision m’offrait une échappée sur un monde différent du mien. J’étais suspendu aux lèvres des gens qui s’y racontaient. Je voulais comprendre les êtres humains comme le faisait avec compassion et respect Janette Bertrand.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Lecteurs de Josélito Michaud (44)Voir plus


Quiz Voir plus

LE MAGASIN DES SUICIDES

Comment s'appelle le cadet de la Famille Tuvache ?

Vincent
Alan
Alain
Alanne

9 questions
145 lecteurs ont répondu
Thème : Le Magasin des suicides de Jean TeuléCréer un quiz sur cet auteur

.. ..