AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.74 /5 (sur 236 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 28/01/1864
Mort(e) à : Grand-Serre , le 29/08/1938
Biographie :

Joseph Bédier était un historien médiéviste français.

D'origine bretonne, il passe son enfance à La Réunion, puis devient professeur de littérature française du Moyen Âge.

Il publie de nombreux textes médiévaux en français moderne, tels que Tristan et Iseut (1900), La Chanson de Roland (1921), les Fabliaux (1893).

Il est élu membre de l'Académie française en 1920.

Source : Wikipédia.fr
Ajouter des informations
étiquettes
Podcast (1)


Citations et extraits (36) Voir plus Ajouter une citation
Gwen21   08 novembre 2012
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Les amants ne pouvaient ni vivre ni mourir l'un sans l'autre. Séparés, ce n'était pas la vie, ni la mort, mais la vie et la mort à la fois.
Commenter  J’apprécie          270
mcd30   08 novembre 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Les cloches sonnent, et tous, ceux de la baronnie et ceux de la gent menue, vieillards, enfants et femmes, pleurant et priant, escortent Tristan jusqu'au rivage. Ils espéraient encore, car l'espérance au coeur des hommes vit de chétive pâture.
Commenter  J’apprécie          220
mcd30   07 novembre 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Quand le lai fut achevé, le roi se tut longuement.

Fils, dit-il enfin, béni soit le maître qui t'enseigna, et béni sois-tu de Dieu ! Dieu aime les bons chanteurs. Leur voix et la voix de leur harpe pénètrent le coeur des hommes, réveillent leurs souvenirs chers et leur font oublier maint deuil et maint méfait. Tu es venu pour notre joie en cette demeure. Reste longtemps près de moi, ami !
Commenter  J’apprécie          210
mcd30   17 novembre 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Certes comme vous l'entendrez bientôt, jamais, malgré l'angoisse le tourment et les terribles représailles, Marc ne put chasser de son coeur Iseut ni Tristan ; mais sachez, seigneurs, qu'il n'avait pas bu le vin herbé. Ni poison ni sortilège ; seule, la tendre noblesse de son coeur lui inspira d'aimer. (p. 29)
Commenter  J’apprécie          200
mcd30   18 novembre 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Tristan dit :

Comment pourrais-je vivre ?

_ Oui, ami Tristan, nos vies sont enlacées et tissées l'une à l'autre. Et moi, comment pourrais-je vivre ? Mon corps reste ici, tu as mon coeur. (p. 79)
Commenter  J’apprécie          200
krzysvanco   14 avril 2019
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
"Dame, relevez-vous, et laissez-moi approcher. J'ai plus de droits à le pleurer que vous, croyez-m'en. Je l'ai plus aimé." Elle se tourna vers l'orient et pria Dieu. Puis elle découvrit un peu le corps, s'étendit près de lui, tout le long de son ami, lui baisa la bouche et la face, et le serra étroitement : corps contre corps, bouche contre bouche, elle rend ainsi son âme ; elle mourut auprès de lui pour la douleur de son ami.
Commenter  J’apprécie          191
TheWind   30 janvier 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Au fond de la forêt sauvage, à grand ahan, comme des bêtes traquées, ils errent, et rarement osent revenir le soir au gîte de la veille. Ils ne mangent que la chair des fauves et regrettent le goût du sel. Leurs visages amaigris se font blêmes, leurs vêtements tombent en haillons, déchirés par les ronces. Ils s'aiment, ils ne souffrent pas.
Commenter  J’apprécie          190
TheWind   28 janvier 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Mais qui donc peut longtemps tenir ses amours secrètes ? Hélas ! Amour ne peut se celer !
Commenter  J’apprécie          200
mcd30   06 novembre 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Fils, lui dit-elle, j'ai longtemps désiré de te voir ; et je vois la plus belle créature que femme ait jamais portée. Triste j'accouche, triste est la première fête que je te fais, à cause de toi j'ai tristesse à mourir. Et comme ainsi tu es venu sur terre par tristesse, tu auras nom Tristan.

Quand elle eut dit ces mots, elle le baisa, et, sitôt qu'elle l'eut baisé, elle mourut.
Commenter  J’apprécie          180
mcd30   20 novembre 2018
Le roman de Tristan et Iseut de Joseph Bédier
Colère de femme est chose redoutable, et que chacun s'en garde ! Là où une femme aura le plus aimé, là aussi elle se vengera le plus cruellement. L'amour des femmes vient vite, et vite vient leur haine ; et leur inimitié, une fois venue, dure plus que l'amitié. Elles savent tempérer l'amour, mais non la haine. (p. 111)
Commenter  J’apprécie          140

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur

.. ..