AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.65 /5 (sur 9 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Milan (Italie) , le 18 nov 1905
Mort(e) à : Sannois-sur-Seine (près Fontainebleau) , le 6 août 2004
Biographie :

Joseph-Marie Lo Duca est un écrivain et un critique de cinéma franco-italien né le 18 novembre 1905 à Milan et mort le 6 août 2004 à Samois-sur-Seine, près de Fontainebleau, où il vécut les dernières années de sa vie. Il est l'un des fondateurs des Cahiers du cinéma.

Passionné, dès son plus jeune âge par la lecture et l'écriture, il publie à 16 ans son premier ouvrage en 1927 qui le fera connaître de tous les écrivains futuristes en Italie. Son œuvre traduite et publiée en France, préfacée par Marcel Griaule enthousiasment de nombreux écrivains comme André Breton et Jean Cocteau qui deviendront ses fidèles admirateurs, qui séduiront et attireront Joseph-Marie Lo Duca vers la France et le persuaderont de rédiger ses prochains ouvrages en français.

Lo Duca vécut à paris à partir de 1935 . On lui doit "Conversation sur l'histoire" écrit avec Paul Valery. Il écrit une Histoire du cinéma, parue chez Que sais-je et traduite en 12 langues, puis la Technique du cinéma, ouvrage de référence. On lui doit également "Le dessin animé chez Prisma, préfacé par Walt Disney, lui même. En 1947, sort ce qui est sans doute son meilleur succès, Le journal secret de Napoléon Bonaparte. Dans les années soixante, il dirige la bibliothèque internationale d'Erotologie,publiée chez J.J.Pauvert, Georges Bataille et André Breton lui rendirent d'ailleurs de vibrants hommages. En collaboration avec son ami Maurice Bessy, on leur doit Georges Mélies, Louis Lumière inventeur etc. On retrouve le génie provocateur et l'érudition scintillante de Lo Duca dans "Les mines de Sodome", 2001, et bien d'autres ouvrages qui défièrent la censure "bien pensante" de cette époque...En 1997,il quitte sa résidence de Nanterre, où il vivait avec sa famille, son fils et ses petits-enfants, et s'installe à Samois-sur-Seine, où il possède de nombreux amis.


+ Voir plus
Source : fr.wikipedia.org
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (23) Voir plus Ajouter une citation
Davalian   11 octobre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Ai-je le droit de disposer ainsi de la vie des autres ? Mon droit se bornerait alors à disposer de cette vie à condition qu'elle fût offerte aux boulets de canon ? Sottise.
Commenter  J’apprécie          140
Davalian   11 octobre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
La politique réaliste commence quand on ne tremble plus devant la petite morale des hommes.
Commenter  J’apprécie          90
Davalian   15 octobre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
La guerre est un malheur : il n'y a plus de science du malheur.
Commenter  J’apprécie          80
Davalian   15 octobre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Le monde doit se défendre d'un fléau plus général : ses hommes politiques. C'est leur médiocrité et leur manque d'imagination qui ordonnent ces carnages au nom de l'ordre, de l'Histoire et de l'honneur. L'honneur est toujours perdu.

La gloire militaire est écrite sur du vent, le vent qui sort des canons.
Commenter  J’apprécie          20
vichenze   15 novembre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Une mouche morte suffit à empoisonner l'huile du parfumeur : un grain d'orgueil annihile le génie et la sagesse.
Commenter  J’apprécie          20
vichenze   15 novembre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Quand la jeunesse de Betzy pénètre dans ces murs, tout change. Elle n'est peut-être pas très jolie, mais elle est si fraîche, si jeune, si détachée de ce que sera la vie... C'est l'âge vrai où l'on peut faire des choses sans raison aucune, pour rien, pour le plaisir.

[...]

Gourgaud et Montholon sont d'accord sur Betzy : à leurs yeux, elle est folle. Curieux monde, pour qui la fraîcheur et le sourire sont des opprobres à cacher.
Commenter  J’apprécie          00
vichenze   15 novembre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Ma cours me déteste de plus en plus. [...] un prélat m'a fait un discours plein de flagornerie : « Dieu fit Bonaparte et se reposa », dit-il soudain, visiblement satisfait de sa trouvaille, au point de se permettre une longue pause. J'entendis alors une voix très basse, juste derrière Bourrienne, qui murmurait : « Dieu aurait mieux fait de se reposer un peu plus tôt. »
Commenter  J’apprécie          00
vichenze   15 novembre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Ma mémoire des hommes et des choses est bien singulière. ETant jeune, je connaissais les logarithmes de plus de trente à quarante nombres. En pleine campagne, je sais non seulement les noms des officiers de tous les régiments, mais les endroits où les corps ont été recrutés, leurs exploits. Ma mémoire devient parfois un outil de domination.
Commenter  J’apprécie          00
vichenze   15 novembre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
J'ai conté à Joséphine une aventure inattendue. J'étais au théâtre, incognito, avec Duroc, dans une loge d'avant-scène.

Un homme s'approche de moi et murmure avec frénésie :

— Je suis amoureux de l'impératrice

Je lui ai répondu :

— Vous devriez choisir un autre confident
Commenter  J’apprécie          00
vichenze   15 novembre 2015
Journal secret de Napoléon Bonaparte de Joseph-Marie Lo Duca
Le général le plus chevronné, sorti de la meilleure école de guerre, sera toujours battu par un stratège improvisé mais capable de regarder en face les faits, sans les violenter avec ses théories.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Laura Antonelli, la star oubliée

En France, Laura Antonelli a interprété le rôle de Juliette Vaudreuil dans ce film Philippe Labro, scénario de Jacques Lanzmann et Vincenzo Labella, adaptation du roman Dix plus un (Ten Plus One) de Evan Hunter, publié sous le pseudonyme Ed McBain. Le titre de ce film est ...?... on y retrouve aussi Jean-Louis Trintignant, Dominique Sanda et Sacha Distel, sans oublier Stéphane Audran et Jean-Pierre Marielle Indice : Auto Le pitch : Nice, 1971. L'inspecteur Carella enquête sur deux meurtres semblables commis la même journée. Deux autres surviennent le lendemain. Une course contre la montre s'engage pour trouver le lien entre ces quatre meurtres que riel ne semble relier.

Au-delà des apparences
Avec les souvenirs de la comtesse
Sans mobile apparent
La vengeance de l'aristocrate

10 questions
2 lecteurs ont répondu
Thème : Laura Antonelli n'existe plus de Philippe BrunelCréer un quiz sur cet auteur

.. ..