AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.91 /5 (sur 81 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Nevers, Nièvre , 1976
Biographie :

Joseph d'Anvers est un auteur, compositeur, interprète.

Il fait des études d'Arts appliqués à Nevers puis de cinéma à la Fémis. À sa sortie, il devient chef opérateur et travaille sur de nombreux films.

Il est en parallèle chanteur et guitariste du groupe de post-rock Polagirl (album "Je suis bien dans ma ville") et du groupe de rock Super 83. En 2004, une opération d'un polype sur une corde vocale le contraint de modifier sa façon de chanter.

C'est à cette période qu'il entame l'écriture de chansons en solo sous le nom de Joseph d'Anvers. Il choisit son nom de scène en référence à la station du métro parisien "Anvers" située à proximité de son lieu de résidence.

En 2006, cet ancien boxeur signe avec le label Atmosphériques et publie son premier album intitulé "Les choses en face". Suivent trois autres albums: en 2008, 2011 et 2015. En avril 2012, Joseph d'Anvers reçoit le "Prix de la création musicale 2012" dans la catégorie "Jeune Talent".

Longtemps rapproché de ses aînés Bashung, Dominique A ou Daniel Darc, Joseph a également collaboré avec Mario Caldato Jr et Money Mark (Beastie Boys), Darell Thorp (Radiohead, Beck, Mc Cartney, Air…), Troy Von Balthazar, Day One, Dick Rivers ou Françoise Hardy.

Le 16 mars 2010, Joseph d'Anvers sort son premier roman "La nuit ne viendra jamais", roman noir commandé par La Tengo Éditions, sur fond de rock'n'roll. Ce livre sera la meilleure vente de la collection et les droits seront rachetés par Pocket Éditions.

Le roman graphique "Les jours incandescents" (2018) permet à Joseph d'Anvers de décliner ses meilleurs titres en autant de nouvelles superbement illustrées par Stéphane Perger.

page Facebook : https://www.facebook.com/josephdanversofficiel/
Twitter : https://twitter.com/josephdanvers
Instagram : https://www.instagram.com/josephdanvers/?hl=fr

+ Voir plus
Source : Wikipedia
Ajouter des informations
Bibliographie de Joseph d` Anvers   (3)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (4) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Les Folies littéraires : interview avec Joseph d'Anvers


Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
sebastolivre   22 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Ana s'est jetée tout habillée sur le lit et endormie presque instantanément. Je l'ai regardée longtemps, jusqu'à ce que sa respiration s'apaise, scrutant chaque parcelle de son corps, imprimant chaque détail de sa peau, de ses lèvres, de ses cheveux. Je voulais la capturer mentalement pour ne plus jamais la laisser s'échapper de mon esprit, graver durablement cette image de plénitude, de calme et de bonheur, d'amour et d'insouciance réunis, emprisonner pour toujours cette insolente beauté, cette grâce fragile de ces jours heureux, immortaliser comme je pouvais ces instants précaires et indistincts, flous et bordéliques, qui nous menaient droit vers l'âge adulte, vers les choix sans retour, les décisions importantes, les renoncements et les constats d'échec, les défaites, les coups durs, les compromis et la raison qu'il faudrait désormais hisser haut comme un étendard.



Page 149, Rivages, 2020.
Commenter  J’apprécie          360
sebastolivre   23 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Je me suis arrêté sous un immense tilleul et j'ai pris quelques secondes pour observer la scène de loin. Tous ces corps agités, désordonnés, délabrés ou déjà usés. La drogue, l'alcool, la musique. Les sourires de façade.

Tous ces mots, toutes ces envies, différentes mais réunies, toutes ces promesses évanouies à peine prononcées. Le sexe à venir. Les regrets, incertains mais pourtant si proches. Le pouvoir et l'argent.



Pages 199-200, Rivages, 2020.
Commenter  J’apprécie          320
Bazart   09 avril 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
"La fête était partie en vrille. Il faisait une chaleur à crever. J'ai taillé tout droit sans m'arréter et j'ai retrouvé la bande là où je l'avais rencontrée pour la première fois, dans cette cour intérieure, à la belle étoile. Ils fumaient tous, passablement allongés, silencieux, les yeux rivés au ciel. Je me suis installé et j'ai pris la main d'Ana. On a partagé un joint et ca a fini de me détendre. "C'est bon d'être un ange", j'ai murmuré. "
Commenter  J’apprécie          120
Croquignolle   04 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
L'école m'a définitivement largué, les profs ont renoncé. Chaque jour, je fais de la figuration. On a passé un accord : je me tiens à carreau et personne ne m'emmerde. J'ai des circonstances atténuantes.
Commenter  J’apprécie          80
Bazart   05 avril 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Il régnait là une atmosphère douce, une ambiance cool et paisible, presque silencieuse qui contrastait avec la furie qu'on venait de quitter. On s'est frayés un chemin entre les corps étendus et ivres et la fille m'a signifié qu'on était arrivés.
Commenter  J’apprécie          70
justineslibrary   12 janvier 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
J’étais au bout de la terre, au bout du monde.

Au-delà, l’inconnu effrayant, l’étranger invisible.

Les continents exotiques, les contrées imaginaires.

Au-delà, d’autres mondes, d’autres histoires.

Au-delà, les petites vies et les grands destins, les bonnes étoiles et les chagrins. 
Commenter  J’apprécie          40
justineslibrary   12 janvier 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Dans mes yeux il y avait des mercis, des adieux, des images éternelles, dans mes yeux il y avait ce message pour les autres, Polly, Jeanne, Zelda, Tony, Elias, Heinz et Anton, mes frères d’armes, mes frères tout court, ce message qui leur disait au revoir, ne vous inquiétez pas pour nous, prenez soin de vous, je ne vous oublierai jamais, dans mes yeux il y avait tout ce que j’aurais encore aimé vivre avec eux, tout ce bonheur qu’on avait eu et qui nous avait filé entre les doigts, encore une fois, dans mes yeux il y avait les souvenirs, déjà, et le manque à venir, dans mes yeux il y avait toutes ces choses et tant d’autres, indicibles et secrètes, et l’intime conviction qu’ils les voyaient et nous comprenaient. 
Commenter  J’apprécie          30
Croquignolle   04 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
J'ai dit la vérité, toute la vérité, rien que la vérité et à mesure que ma parole se libérait, je prenais conscience du monstre qu'il était. Mais pire encore, je devenais le fils d'un monstre.
Commenter  J’apprécie          40
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Je m’étais retrouvé seul, alors j’avais fait le tour de l’appartement, bu d’autres verres et je m’étais finalement assis sur le rebord de la fenêtre de la cuisine afin de respirer un peu de cet air frais et iodé que charriait la mer toute proche.

Juste à côté de moi, deux types discutaient en partageant un joint qui répandait dans la pièce une âcre fumée blanche. L’un d’eux m’avait tendu le cône. J’avais tiré une profonde latte et on avait commencé à causer.

Très vite, ils avaient évoqué un club qui venait d’ouvrir, juste en dehors de la ville. Ils appelaient ça Le Squat.

Un ancien hôpital investi par un collectif, en attendant sa destruction à la fin de l’été. Un lieu éphémère dédié à la fête. Ils ne tarissaient pas d’éloges et leurs yeux s’illuminaient à sa simple évocation.

Je n’en avais jamais entendu parler.



« T’as rien vécu si t’es jamais allé au Squat ! » m’avait lancé le plus grand des deux en jetant le mégot par la fenêtre.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Tout est allé très vite.



On avait débarqué à la fête vers minuit.

Mon pote Chab était très à l’aise, moi pas du tout. Il connaissait tout le monde, embrassait, complimentait, riait quand il fallait, interpellait les gens par leur prénom en promettant de les rappeler. Il dansait en marchant, il chantait en parlant, excellant dans l’art mondain et délicat d’arriver dans une soirée.

Moi, je me contentais de suivre, enchaînant les vodkas tièdes, adressant sourires et poignées de main à qui le voulait bien.

Une blonde, la quarantaine flamboyante, lui avait discrètement glissé quelques mots à l’oreille en posant une main sur son cul. Il avait hoché la tête puis s’était retourné vers moi en se touchant le nez et m’avait envoyé un clin d’œil

La blonde l’avait emmené, disparaissant dans la faune surchauffée par les synthés vintage et les beats sauvages.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Breakfast After Noon

Dans quel domaine Louise est-elle retournée aux études?

Informatique
Statistiques
Soins infirmiers
Administration des affaires

5 questions
1 lecteurs ont répondu
Thème : Breakfast after noon de Andi WatsonCréer un quiz sur cet auteur