AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Citations de Joseph d` Anvers (33)


sebastolivre   22 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Ana s'est jetée tout habillée sur le lit et endormie presque instantanément. Je l'ai regardée longtemps, jusqu'à ce que sa respiration s'apaise, scrutant chaque parcelle de son corps, imprimant chaque détail de sa peau, de ses lèvres, de ses cheveux. Je voulais la capturer mentalement pour ne plus jamais la laisser s'échapper de mon esprit, graver durablement cette image de plénitude, de calme et de bonheur, d'amour et d'insouciance réunis, emprisonner pour toujours cette insolente beauté, cette grâce fragile de ces jours heureux, immortaliser comme je pouvais ces instants précaires et indistincts, flous et bordéliques, qui nous menaient droit vers l'âge adulte, vers les choix sans retour, les décisions importantes, les renoncements et les constats d'échec, les défaites, les coups durs, les compromis et la raison qu'il faudrait désormais hisser haut comme un étendard.

Page 149, Rivages, 2020.
Commenter  J’apprécie          360
sebastolivre   23 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Je me suis arrêté sous un immense tilleul et j'ai pris quelques secondes pour observer la scène de loin. Tous ces corps agités, désordonnés, délabrés ou déjà usés. La drogue, l'alcool, la musique. Les sourires de façade.
Tous ces mots, toutes ces envies, différentes mais réunies, toutes ces promesses évanouies à peine prononcées. Le sexe à venir. Les regrets, incertains mais pourtant si proches. Le pouvoir et l'argent.

Pages 199-200, Rivages, 2020.
Commenter  J’apprécie          320
Bazart   09 avril 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
"La fête était partie en vrille. Il faisait une chaleur à crever. J'ai taillé tout droit sans m'arréter et j'ai retrouvé la bande là où je l'avais rencontrée pour la première fois, dans cette cour intérieure, à la belle étoile. Ils fumaient tous, passablement allongés, silencieux, les yeux rivés au ciel. Je me suis installé et j'ai pris la main d'Ana. On a partagé un joint et ca a fini de me détendre. "C'est bon d'être un ange", j'ai murmuré. "
Commenter  J’apprécie          120
Croquignolle   04 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
L'école m'a définitivement largué, les profs ont renoncé. Chaque jour, je fais de la figuration. On a passé un accord : je me tiens à carreau et personne ne m'emmerde. J'ai des circonstances atténuantes.
Commenter  J’apprécie          80
Bazart   05 avril 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Il régnait là une atmosphère douce, une ambiance cool et paisible, presque silencieuse qui contrastait avec la furie qu'on venait de quitter. On s'est frayés un chemin entre les corps étendus et ivres et la fille m'a signifié qu'on était arrivés.
Commenter  J’apprécie          70
Croquignolle   04 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
J'ai dit la vérité, toute la vérité, rien que la vérité et à mesure que ma parole se libérait, je prenais conscience du monstre qu'il était. Mais pire encore, je devenais le fils d'un monstre.
Commenter  J’apprécie          40
justineslibrary   12 janvier 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
J’étais au bout de la terre, au bout du monde.
Au-delà, l’inconnu effrayant, l’étranger invisible.
Les continents exotiques, les contrées imaginaires.
Au-delà, d’autres mondes, d’autres histoires.
Au-delà, les petites vies et les grands destins, les bonnes étoiles et les chagrins. 
Commenter  J’apprécie          40
justineslibrary   12 janvier 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Dans mes yeux il y avait des mercis, des adieux, des images éternelles, dans mes yeux il y avait ce message pour les autres, Polly, Jeanne, Zelda, Tony, Elias, Heinz et Anton, mes frères d’armes, mes frères tout court, ce message qui leur disait au revoir, ne vous inquiétez pas pour nous, prenez soin de vous, je ne vous oublierai jamais, dans mes yeux il y avait tout ce que j’aurais encore aimé vivre avec eux, tout ce bonheur qu’on avait eu et qui nous avait filé entre les doigts, encore une fois, dans mes yeux il y avait les souvenirs, déjà, et le manque à venir, dans mes yeux il y avait toutes ces choses et tant d’autres, indicibles et secrètes, et l’intime conviction qu’ils les voyaient et nous comprenaient. 
Commenter  J’apprécie          30
justineslibrary   12 janvier 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Elle s’appelait Ana et j’ai su dès le départ que ça allait merder.
Commenter  J’apprécie          30
Fanvin54   22 décembre 2013
La nuit ne viendra jamais de Joseph d' Anvers
L'ange qui passe a les ailes lourdes ce soir.
Commenter  J’apprécie          30
armand7000   07 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Juste une balle perdue de Joseph D'Anvers
L'école m'a définitivement largué, les profs ont renoncé. Chaque jour, je fais de la figuration. On a passé un accord : je me tiens à carreau et personne ne m'emmerde. J'ai des circonstances atténuantes.
Commenter  J’apprécie          20
Croquignolle   04 février 2020
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Ils l'ont emmené, il m'a ignoré. J'ai pleuré.
Et la longue pénitence a commencé.
Commenter  J’apprécie          20
Fanvin54   11 décembre 2013
La nuit ne viendra jamais de Joseph d' Anvers
Il est 4 h 36 quand le coup part.
Commenter  J’apprécie          20
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
« Tiens, il est réveillé. »

Ana était assise à mes côtés, sur l’accoudoir du sofa. Une joie chaude et puissante m’a submergé.
Elle m’a souri tendrement et a déposé un baiser sur mes lèvres.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Je culpabilise et j’ai honte d’avoir souhaité revenir un peu trop tard pour échapper à mon père. Ma mère, ma pauvre mère. Pourquoi ne se barre-t-elle pas ?
Je m’enfuirais avec elle. On se tirerait très loin, on repartirait du bon pied. Je deviendrais l’homme de la famille. Je ne suis encore qu’un petit garçon mais je serais obligé de grandir vite, et ça m’irait. Dans ma tête, je ne suis déjà plus un enfant.
On vivrait au bord de la mer, on ne reverrait plus jamais ces putains de plaines moroses et sans limites. On quitterait cette terre rougie par la honte et la violence.
On se ferait une belle vie. Elle et moi.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
La batte finit par rompre et je tombe à genoux, épuisé. J’ai le souffle court et le feu aux joues. Je sens la sueur couler dans mon dos.
Je lâche la branche. Mes mains sont écarlates, percluses d’ampoules. J’ai de la terre sous les ongles, mes fringues sont couvertes de brou de noix et de boue.
Putain, je vais me faire engueuler.
Putain, je n’en ai rien à foutre.
Avec un peu de chance, il aura déjà passé ses nerfs sur maman.
Je m’en veux aussitôt.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Ma rage monte, ma colère me guide. Je déchire les feuilles, je les pulvérise. Plus je frappe, plus j’ai envie de frapper.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
J’empoigne le bâton comme une batte de baseball et je frappe le tas de toutes mes forces. Les feuilles s’envolent lourdement pour retomber dans un bruit sourd sur le sol.
Je tape à nouveau. Un peu plus fort.
Je tape encore, plus violemment.
Et puis encore.
Et encore.
Et encore.
Je ne peux plus m’arrêter.
Je fouette tout ce qui passe à ma portée. J’ai une énergie insoupçonnée. Je ponctue chaque coup de cris secs et gutturaux, comme un cow-boy exhortant son cheval à galoper plus vite.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
Elle s’est approchée de moi comme un félin en chasse, souple et déterminée. Elle a saisi mon visage, puis l’a léché sensuellement avant d’ouvrir ma chemise et de descendre le long de mon torse, jusqu’à mon ventre. Il n’y avait plus de limites.
Le son est encore monté d’un cran.
On était trempés jusqu’aux os.

« T’attache pas, c’est qu’un jeu tout ça… »

Je n’étais pas certain d’avoir compris ce qu’elle m’avait dit. Je lui ai demandé de répéter mais elle a posé une pilule mauve sur sa langue et s’est penchée vers moi. Ses lèvres ont caressé les miennes avec une infinie lenteur avant de m’offrir le plus torride des baisers. La pluie d’alcool a cessé. Le bar a payé sa tournée.
Je n’étais pas sûr d’avoir avalé l’ecsta.
Quelques instants plus tard, j’étais fixé.
Commenter  J’apprécie          10
collectifpolar   10 avril 2021
Juste une balle perdue de Joseph d' Anvers
On est restés comme ça un bon moment, immobiles sur la piste, à s’embrasser. Elle sentait bon et sa langue avait un goût de vodka fraise.
Elle ne portait visiblement rien sous sa robe et ça m’excitait terriblement.
J’ai effleuré son cou de mes lèvres, dans un mouvement tendre, presque délicat. Elle a éclaté de rire et reculé d’un pas. Je n’ai pas compris pourquoi, mais je me suis senti con. Elle a pris ma main, un peu gênée elle aussi
Commenter  J’apprécie          10



Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Emoticones = livres #2e version 👍

🌝🌹👑✈🦊

Cœur de loup
Carmilla
La tresse
Le Petit Prince
Le monde de Narnia

12 questions
140 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur