AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.32 /5 (sur 350 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , le 15/04/1950
Biographie :

Josiane Balasko (de son vrai nom Josiane Balasković), née le 15 avril 1950 à Paris, est une actrice, réalisatrice, scénariste, romancière, dialoguiste et costumière française. Elle fut l'une des membres de la bande du Splendid. Elle est la mère de l'actrice Marilou Berry.

Enfant d'une famille bosniaque, elle est la fille de Fernande et d'Ivan Balasković. Elle grandit dans une ambiance modeste dans le bar familial. À la mort de son père, quand elle aura 14 ans, la jeune Josiane sera élevée par sa mère et sa grand-mère.
Avant de rejoindre Le Splendid, elle a participé aux cours de Tania Balachova. Elle joue dans sa jeunesse des rôles d'anti sex-symbol. Dans la troupe du Splendid, elle côtoie Marie-Anne Chazel, Miou-Miou, Coluche et Thierry Lhermitte. Elle est cantonnée aux rôles de bonnes copines à problèmes ou de mochetés de service.
Au niveau international, elle est plus connue pour son rôle de lesbienne dans Gazon Maudit avec Alain Chabat en 1995. Elle est récompensée par le César du meilleur scénario en 1996 ( Elle est aussi en nomination dans la catégorie "meilleur réalisatrice" et "meilleur film".
Les autres nominations pour les Césars dans la catégorie "meilleure actrice" sont pour Trop belle pour toi (1989), Tout le monde n'a pas eu la chance d'avoir des parents communistes (1993), Cette femme-là (2003).



+ Voir plus
Source : Wikipédia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (7) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Le tapis rose de Catherine rencontre Josianne Balasko et Mona Achache pour le film Le Hérisson, adaptation cinématographique du roman éponyme.


Citations et extraits (54) Voir plus Ajouter une citation
carre   18 mai 2014
Le Père Noël est une ordure de Josiane Balasko
“Je n'aime pas dire du mal des gens, mais effectivement elle est gentille
Commenter  J’apprécie          408
missmolko1   04 juin 2012
Cliente de Josiane Balasko
- Coffee Shops...

J'avais oublié. Amsterdam, La Mecque des Américains amateurs d'herbe en Europe, la Jérusalem de la défonce autorisée.

- Surveillez-la, Jim. La dernière fois qu'Irène a fumé, elle s'est prise pour un tapis persan, elle a passé quatre heures sous la table.
Commenter  J’apprécie          300
Luniver   08 janvier 2014
Cliente de Josiane Balasko
Il y a une fille à la prod qui s'est fait refaire les seins. Ils font ça bien maintenant. Les cicatrices se voient à peine et ça fait presque naturel. Je ne peux pas m'empêcher de l'imaginer à soixante-dix piges, toute flasque avec juste ses deux obus dressés vers le ciel. J'imagine toutes ces femmes sur leur lit de mort, avec la tête de Ramsès II et des seins de strip-teaseuse. Ça, ça me fout les jetons.



D'ici trois mille ans, des archéologues découvriront, enfouis dans les ruines d'antiques nécropoles, des squelettes avec deux poches de silicone posées sur la cage thoracique et ils en chercheront la signification. Un rite funéraire, une offrande aux dieux, un droit de passage vers l'au-delà. Ils se poseront des questions, ils échafauderont des hypothèses. Cette éventualité me fait sourire.
Commenter  J’apprécie          210
gill   30 avril 2013
Nuit d'ivresse de Josiane Balasko
Jacque.- Vous avez froid ?

Simone.- Non, mais j'ai comme l'impression que le rouge a tendance à attirer les cons...Ben, on va se la boire cette bouteille puisqu'elle est servie. Pour vous, c'est peut-être pas grand-chose, mais moi, qu'est-ce que vous voulez, je ne gâche pas le Champagne ! On ne se refait pas.

Et puis c'est pas tous les jours qu'on rencontre des vedettes comme vous ! Franchement, je ne regrette pas de ne pas avoir la télé !

Tenez, à la santé de la pauvre pomme !...Et puis du grand dégueulasse ! Ça y est, je l'ai dit....
Commenter  J’apprécie          170
tousleslivres   25 décembre 2012
Le Père Noël est une ordure de Josiane Balasko
FELIX : Josette ! Elle s'est enfermée, elle va faire des conneries, elle va essayer de se suicider avec des éponges, comme l'autre fois, elle a avalé des scotch-bricks. Oh, je vais tuer quelqu'un !
Commenter  J’apprécie          160
gill   26 mai 2015
Le Père Noël est une ordure de Josiane Balasko
Mortez.- Je sais Thérèse, je sais, mais c'est Noël et je l'ai partagé avec un malheureux, mais je n'ai pas besoin d'un manteau entier, Thérèse, c'est réversible, alors un coup à droite, un coup à gauche.

J'ai donné la moitié où j'avais mon portefeuille, il va me le rapporter, non ?

Je vais quand même faire une déclaration de vol au commissariat ?

Thérèse.- Oh, oui, Pierre, c'est plus sûr ...
Commenter  J’apprécie          140
Fadette100   10 juin 2014
Cliente de Josiane Balasko
Là, c'est elle qui se marre. Ça sert à ça, le pognon. L'espace. Être seul avec l'espace autour. Beaucoup plus que tu en as besoin. Les vacances quand les autres bossent. Les plages désertes sous les tropiques. Les remontées de ski sans les files d'attente. Sinon, t'as droit aux congés payés sur la Côte, n'importe laquelle, avec ton voisin à un mètre cinquante quand tu as du pot. Et tu finis par aimer ça. Parce que finalement, même en pleine saison, tu en trouves, des endroits déserts ou presque, et une fois que tu y es, tu te sens comme un con. Tout seul comme un con. Il te manque le marchand de glaces et le vendeur de merguez. Mais le plus souvent t'as droit à rien, sinon que tu es sur la photo dans les dépliants d'agence de voyages.

Judith est dans la salle de bain, en train de se brosser les cheveux. La salle de bain aussi c'est trop deco. Bain à remous, grande cabine de douche. Très grande cabine de douche. J'ouvre la porte. On peut y tenir à quatre. Carreaux marocains sur les parois.

- Ça fait aussi hammam.

- C'est génial. Vous vous en servez souvent ?

Elle répond que non, pas vraiment, elle n'a pas le temps. Ça sert aussi à ça le pognon. Se payer des trucs qu'on n'utilisera pas. Mais on sait jamais, une envie. (Page 88)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          110
brigittelascombe   16 novembre 2011
Cliente de Josiane Balasko
Je ne pouvais décement le planter là.Et puis un orgasme est toujours bon à prendre,ne serait-ce que par respect pour toutes celles qui n'en ont jamais éprouvé de leur vie.
Commenter  J’apprécie          100
verobleue   20 janvier 2016
Cliente de Josiane Balasko
J'ai une copine urologue. Qui voit des queues toute la journée. Elle fait des touchers rectaux du matin au soir. Je n'ai jamais osé lui demander ce qui se passait lorsqu'elle se retrouvait pour la première fois avec un homme dans une chambre. À poil. Qu'est -ce que le type pouvait bien penser? Comment elle la trouve? ... Par rapport aux autres? parce qu'en face de lui, il avait une femme à qui on ne la faisait pas. Qui savait exactement comment ça fonctionnait. Qui vous mettait un doigt dans le cul aussi naturellement qu'elle prendrait votre pouls. Est-ce que cette pensée l'excitait ou le rendait chiffon?
Commenter  J’apprécie          80
Malise   24 août 2012
Le Père Noël est une ordure de Josiane Balasko
Katia.

Qu'est-ce que c'est que ça, Zézette épouse X ?

Josette.

Zézette, épouse X.

Katia.

Ah pardon !

Josette.

Vous savez pas lire ? Là, c'est écrit en tout petit, il y a écrit pour les femmes mariées ou veuves, mettre le nom de jeune fille suivi de deux points : épouse X ou veuve Y. Alors moi j'ai marqué Zézette épouse X.

Katia.

Et Zézette c'est qui ?

Josette.

Zézette, c'est moi, c'est comme ça qu'on m'appelait quand j'étais petite. C'est mon nom de jeune fille.

Katia.

Et X ? Vous êtes mariée à X ?

Josette.

Eh bien non, je ne suis pas mariée, mais je préfère pas leur dire parce que je suis enceinte jusqu'aux dents, ça fait mauvais genre.



Commenter  J’apprécie          60

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Pastiches poétiques

Eh bien ! C'en est donc fait, Seigneur, et le sénat / S'est enfin prononcé après tant de débats. / Rien n s'oppose plus à ce grand hyménée : / Je peux à vos destins joindre mes destinées.

Charles Baudelaire
Gérard de Nerval
Alfred de Musset
Victor Hugo
Alfred de Vigny
Alphonse de Lamartine
Nicolas Boileau
Jean de la Fontaine
Jean Racine
Pierre Corneille

10 questions
12 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , theatre français , poésie française , pastiche , parodie , humourCréer un quiz sur cet auteur