AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.9 /5 (sur 181 notes)

Nationalité : Liban
Né(e) à : Beyrouth , le 06/12/1970
Biographie :

Joumana Haddad, née Salloum, est une écrivaine, oratrice et journaliste libanaise, militante pour les droits des femmes.

Depuis 2014 elle est annuellement sélectionnée comme l’une des femmes arabes les plus influentes au monde par le magazine Arabian Business (position 34 en 2017), pour son engagement culturel et social.

Elle fut responsable des pages culturelles du quotidien libanais An Nahar où elle a travaillé de 1997 à 2017. Elle a enseigné l'écriture créative et la poésie arabe moderne à l'université libano-américaine de Beyrouth3entre 2012 et 2016, et elle est par ailleurs la rédactrice en chef de Jasad, une revue en langue arabe spécialisée dans la littérature et les arts du corps. Elle fut l'administratrice du Booker arabe, un prix littéraire récompensant un roman arabe, de 2007 à 2011.

Elle a déjà publié plusieurs livres qui ont été traduits et publiés en divers pays. Parlant sept langues, elle a aussi publié plusieurs ouvrages de traduction, dont une anthologie de la poésie libanaise moderne en espagnol, parue en Espagne comme dans divers pays d’Amérique latine, ainsi qu'une anthologie de 150 poètes s'étant suicidés au xxe siècle.

Pour son livre En compagnie des voleurs de feu, elle a interviewé un grand nombre d'écrivains parmi lesquels Umberto Eco, Paul Auster, Yves Bonnefoy, Peter Handke, Elfriede Jelinek.
+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Joumana Haddad   (7)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (5) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Rencontre autour des poétesses avec Diglee pour Je serai le feu : "une anthologie sensible et subjective, dans laquelle Diglee réunit cinquante poétesses et propose pour chacune d'entre elles, un portrait, une biographie, et une sélection de ses poèmes préférés" qui paraît le 8 octobre aux éditions La ville brûle.  On a parlé de désir, d'écriture, de Joumana Haddad, Audre Lorde, Natalie Clifford Barney, Ingeborg Bachmann, Joyce Mansour, Anna Akhmatova... Les livres de cette anthologie sont réunis dans une sélection spéciale poétesses sur notre site Librest (https://www.librest.com/livres/selection-thematique-poetesses,1303.html?ctx=81551c627cc90eb2e85d6f7d5f4bcdfb) : https://www.librest.com/livres/selection-thematiq ue-poetesses,1303.html?ctx=81551c627cc90eb2e85d6f7d5f4bcdfb

+ Lire la suite
Podcasts (3) Voir tous


Citations et extraits (103) Voir plus Ajouter une citation
Joumana Haddad
Sylviegeo   22 décembre 2020
Joumana Haddad
Aucun lien n'est plus fort que la peine. Et aucun n'est plus volatil, plus convertible en aversion. À force de trop voir votre propre supplice dans le visage de l'autre, il est probable, il est inévitable, que vous finissiez par le haïr. Nous croyons que pour survivre il nous faut nous rappeler qui nous sommes, mais ce qu'il faut , souvent, c'est l'oublier. Nous en émanciper. S'en défaire comme d'une peau ridée, ravinée, et repartir de zéro. la vie exige la capacité de se renouveler inlassablement. L'amour aussi.
Commenter  J’apprécie          320
Sylviegeo   22 décembre 2020
Le livre des reines de Joumana Haddad
La proie idéale est celle qui n'est pas consciente d'être une proie. Les illusions créées par l'égo humain sont irrésistibles.
Commenter  J’apprécie          230
Under_the_Moon   05 décembre 2013
J'ai tué Schéhérazade : Confessions d'une femme arabe en colère de Joumana Haddad
On ne se trompe jamais en choisissant la culture, qu'elle soit sophistiquée, pop, éclectique, antique ou moderne. Je suis convaincue que la lecture est l'un des plus puissants outils de libération que l'être humain et la femme arabe contemporaine puissent exploiter. Ce n'est certes pas le seul, surtout à l'ère des nouveaux moyens de connaissance, d'apprentissage et de développement, plus visuel, interactif et expéditifs.
Commenter  J’apprécie          200
Jerenight   15 janvier 2022
J'ai tué Schéhérazade : Confessions d'une femme arabe en colère de Joumana Haddad
Adrénaline: à la lecture de ce livre, une vague d'adrénaline me traversa le système nerveux. J'essayai de retrouver cette sensation à chaque volume que je lus par la suite, à tel point qu'elle devint l'un de mes critères littéraires pour juger du succès ou de l'échec d'un livre dans mon système de références privé.
Commenter  J’apprécie          30
isalune   06 juin 2014
Superman est arabe de Joumana Haddad
Toutes les histoires ont un commencement. Et une histoire comme celle-ci, qui dure depuis longtemps et semble ne jamais devoir finir, se doit d'avoir un commencement facile à retenir. Eh bien, ça a commencé comme ça : la confusion inventa la peur et la peur inventa Dieu. Dieu inventa le concept de péché. Et le concept de péché inventa le macho. Le macho inventa la femme docile et la femme docile inventa la sournoiserie (ndlr : mdrrrrrr). La sournoiserie inventa les masques qu'on revêt pour se défendre. Ces masques inventèrent la guerre des sexes, avec bien d'autres choses d'ailleurs. Et c'est ainsi que tout retourna à l'état de confusion.
Commenter  J’apprécie          174
Under_the_Moon   09 décembre 2013
J'ai tué Schéhérazade : Confessions d'une femme arabe en colère de Joumana Haddad
La vraie candeur, c'est d'être honnête envers soi-même et les autres.
Commenter  J’apprécie          180
Under_the_Moon   10 décembre 2013
J'ai tué Schéhérazade : Confessions d'une femme arabe en colère de Joumana Haddad
Vivre, c'est accepter qui on est. Mais c'est aussi accepter le changement. C'est pourquoi j'ai toujours essayé de formuler mes points de vue tout en m'autorisant le doute, et une marge de variation. C'est un droit humain que de changer. Ce qui n'est pas synonyme d'un manque de cohérence, comme certains esprits rigides le croient. Au contraire. Il s'agit de laisser l'univers nous parcourir et ses vagues onduler dans l'esprit et l'âme. (...) Rester ouvert aux possibles. Se laisser emporter par de nouveaux enthousiasmes. Devenir "blasé" est le pire qui puisse arriver à un être humain. "Déjà vu, déjà fait." Quelle tristesse... l'anti-vie par excellence.
Commenter  J’apprécie          150
colimasson   29 mars 2013
Superman est arabe de Joumana Haddad
Commençons par parler de cette horrible coutume des crimes d'honneur, qui continue de sévir. Laissez-moi vous présenter Maha, une jordanienne de trente-quatre ans. Elle commit le crime de tomber enceinte après avoir été violée par son voisin. Par conséquent, elle fut tuée par son propre frère pour avoir jeté l'opprobre sur la famille. Elle reçut des coups de couteau répétés au visage, au cou et dans le dos avant d'être dépecée avec un hachoir à viande. Le voisin nia les faits et déménagea. Un tribunal jordanien condamna le frère à six mois de prison et justifia la clémence de la peine en invoquant l'état de fureur qui l'avait conduit à défendre l'honneur de sa famille de manière irrationnelle. Le même tribunal indiqua également que le comportement de cette femme avait été honteux, qu'elle s'était écartée des traditions de la société jordanienne et avait entaché la réputation de sa famille.
Commenter  J’apprécie          103
Under_the_Moon   06 décembre 2013
J'ai tué Schéhérazade : Confessions d'une femme arabe en colère de Joumana Haddad
(...) le patriotisme est l'expression d'un romantisme candide ; ce qui est pour moi inacceptable. Le patriotisme rend aveugle, y compris à soi-même. Le patriotisme vous plonge dans un état de déni constant. Si on ne se montre pas sévère et critique envers soi-même, pour essayer de s'améliorer, on ne peut nourrir aucune attente.
Commenter  J’apprécie          110
Mimeko   10 novembre 2021
Le livre des reines de Joumana Haddad
Qana avait toujours dû souffrir pour obtenir ou vivre ce que d'autres estiment normal ou facile. Elle avait le sentiment constant d'être un poids, d'être en trop dans la vie des autres.
Commenter  J’apprécie          110

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

La Planète des singes, de Pierre Boulle

En quelle année le livre "La Planète des singes" a-t il été publié ?

1973
1963
1936
2003

10 questions
56 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur

.. ..