AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures
Citations de Jules Verne (1474)


Nastasia-B   09 mars 2012
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
Ce ne sont pas de nouveaux continents qu'il faut à la terre, mais de nouveaux hommes!
Commenter  J’apprécie          1480
Jules Verne
petch   21 février 2013
Jules Verne
La véritable supériorité de l'homme, ce n'est pas de dominer, de vaincre la nature. C'est, pour le penseur, de la comprendre, de faire tenir l'univers immense dans le microcosme de son cerveau. C'est, pour l'homme d'action, de garder une âme sereine devant la révolte de la matière, c'est de lui dire : "Me détruire, soit ! m'émouvoir, jamais !"
Commenter  J’apprécie          1083
Kanelbulle   04 avril 2011
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
La mer est le vaste réservoir de la nature. C'est par la mer que le globe a pour ainsi dire commencé, et qui sait s'il ne finira pas par elle ! Là est la suprême tranquillité. La mer n'appartient pas aux despotes. À sa surface, ils peuvent encore exercer des droits iniques, s'y battre, s'y dévorer, y transporter toutes les horreurs terrestres. Mais à trente pieds au-dessous de son niveau, leur pouvoir cesse, leur influence s'éteint, leur puissance disparaît ! Ah ! Monsieur, vivez, vivez au sein des mers ! Là seulement est l'indépendance ! Là je ne reconnais plus de maîtres ! Là je suis libre !
Commenter  J’apprécie          1071
Jules Verne
Dionysos89   23 juillet 2013
Jules Verne
[À propos de H. G. Wells] Je me sers de la science, il l’invente.

Commenter  J’apprécie          831
TheBookFetish   12 novembre 2012
Le tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne
Si nous sauvions cette femme ? dit-il.
— Sauver cette femme, monsieur Fogg !… s’écria le brigadier général.
— J’ai encore douze heures d’avance. Je puis les consacrer à cela.
— Tiens ! Mais vous êtes un homme de cœur ! dit sir Francis Cromarty.
— Quelquefois, répondit simplement Phileas Fogg. Quand j’ai le temps.
Commenter  J’apprécie          801
Jules Verne
genou   11 février 2017
Jules Verne
Un Anglais ne plaisante jamais quand il s'agit d'une chose aussi importante qu'un pari.
Commenter  J’apprécie          731
iarsenea   14 octobre 2010
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
On peut braver les lois humaines, mais non résister aux lois naturelles.
Commenter  J’apprécie          731
LiliGalipette   08 septembre 2012
Voyage au centre de la Terre de Jules Verne
« Jamais minéralogistes ne s’étaient rencontrés dans des circonstances aussi merveilleuses pour étudier la nature sur place. Ce que la sonde, machine inintelligente et brutale, ne pouvait rapporter à la surface du globe de sa texture interne, nous allions l’étudier de nos yeux et le toucher de nos mains. » (p. 183 & 184)
Commenter  J’apprécie          600
Gwen21   30 octobre 2015
Voyage au centre de la Terre de Jules Verne
Ah ! femmes, jeunes filles, cœurs féminins toujours incompréhensibles ! Quand vous n’êtes pas les plus timides des êtres, vous en êtes les plus braves ! La raison n’a que faire auprès de vous.
Commenter  J’apprécie          575
grisette   17 juin 2010
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
Ce que les joueurs regrettent par-dessus tout, d'ordinaire, c'est moins la perte de leur argent que celle de leurs folles espérances.
Commenter  J’apprécie          562
diborde   08 mai 2012
Voyage au centre de la Terre de Jules Verne
- La science, mon garçon, est faite d'erreurs, mais d'erreurs qu'il est bon de commettre, car elles mènent peu à peu à la vérité.
Commenter  J’apprécie          500
Jules Verne
Piatka   24 février 2016
Jules Verne
QUAND PAR LE DUR HIVER...

Quand par le dur hiver tristement ramenée
La neige aux longs flocons tombe, et blanchit le toit,
Laissez geindre du temps la face enchifrenée.
Par nos nombreux fagots, rendez-moi l'âtre étroit !

Par le rêveur oisif, la douce après-dinée !
Les pieds sur les chenets, il songe, il rêve, il croit
Au bonheur ! - il ne veut devant sa cheminée
Qu'un voltaire bien doux, pouvant railler le froid !

Il tisonne son feu du bout de sa pincette ;
La flamme s'élargit, comme une étoile jette
L'étincelle que l'oeil dans l'ombre fixe et suit ;

Il lui semble alors voir les astres du soir poindre ;
L'illusion redouble ; heureux ! il pense joindre
A la chaleur du jour le charme de la nuit !
Commenter  J’apprécie          460
sousweet   17 octobre 2017
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
On peut braver les lois humaines, mais non résister aux lois naturelles.
Commenter  J’apprécie          441
Jules Verne
dido600   27 mars 2017
Jules Verne
Tout ce qui est impossible reste a' accomplir
Commenter  J’apprécie          350
Hindy   21 décembre 2010
L'Ile mystérieuse de Jules Verne
Je meurs d'avoir cru que l'on pouvait vivre seul
Commenter  J’apprécie          340
Villoteau   27 janvier 2013
Vingt mille lieues sous les mers de Jules Verne
Cependant, le capitaine avait raison. L'acharnement barbare et inconsidéré des pêcheurs fera disparaître un jour la dernière baleine de l'Océan.
Commenter  J’apprécie          310
Fifrildi   23 mars 2018
Le tour du monde en quatre-vingts jours de Jules Verne
Phileas Fogg accepta la gibelotte et la goûta consciencieusement ; mais en dépit de sa sauce épicée, il la trouva détestable.
Il sonna le maître d'hôtel.
"Monsieur, lui dit-il en le regardant fixement, c'est du lapin, cela?
- Oui, mylord, répondit effrontément le drôle, du lapin des jungles.
- Et ce lapin-là n'a pas miaulé quand on l'a tué?
- Miaulé? Oh! mylord! un lapin! Je vous jure...
- Monsieur le maître d'hôtel, reprit froidement M. Fogg, ne jurez pas et rappelez-vous ceci : autrefois, dans l'Inde, les chats étaient considérés comme des animaux sacrés. C'était le bon temps.
- Pour les chats, mylord?
- Et peut-être aussi pour les voyageurs!"
Commenter  J’apprécie          302
Jules Verne
titiseb77   01 mars 2015
Jules Verne
Ma vie est pleine, aucune place pour l'ennui. C'est un peu près tout ce que je demande.
Commenter  J’apprécie          300
LydiaB   29 janvier 2014
Un neveu d'Amérique, ou Les deux Frontignac de Jules Verne
MARCANDIER.

Que voulez-vous ? Voilà six mois que vous êtes à Marseille pour votre grande affaire de terrains. A votre retour, madame Roquamor a l'heureuse idée de donner un bal pour vous faire renouer connaissance avec le monde parisien. Rien de plus simple...


IMBERT.

Vous devez être enchanté de voir madame Roquamor admirée, adulée, entourée.


MARCANDIER, bas.

Taisez-vous donc ! Il est jaloux comme un tigre !


ROQUAMOR.

Parlons-en de ma femme et de cette foule de petits drôles qui sautillent, voltigent et glapissent autour d'elle. Tenez, en ce moment, elle polke avec une espèce de fat que je ne connais pas et qui lui fait des mines ! Mon Dieu... que cette polka est longue... Non... permettez. (II remonte et essaye de se frayer un passage à la porte du fond).


PREMIER INVITÉ, à Roquamor.

Ne poussez donc pas, monsieur !


DEUXIÈME INVITÉ.

Vous n'espérez pas nous passer au travers du corps ?


ROQUAMOR.

C'est que... j'aurais désiré...


PREMIER INVITÉ.

Après la polka, monsieur.


ROQUAMOR.

Mille pardons, j'attendrai. (Redescendant la scène.) Décidément, là, c'est fort ennuyeux de ne pas être connu.


MARCANDIER.

Eh bien ! vous n'entrez pas ?


ROQUAMOR.

A moins d'envoyer chercher quatre hommes et un caporal.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          300
Gwen21   03 novembre 2017
Michel Strogoff de Jules Verne
Aux maisons de poste, on trouve à se loger et à se nourrir. D’ailleurs, à défaut de relais, la maison du paysan russe n’eût pas été moins hospitalière. Dans ces villages, qui se ressemblent presque tous, avec leur chapelle à murailles blanches et à toitures vertes, le voyageur peut frapper à toutes les portes. Elles lui seront ouvertes. Le moujik viendra, la figure souriante, et tendra la main à son hôte. On lui offrira le pain et le sel, on mettra le samovar sur le feu, et il sera comme chez lui. La famille déménagera plutôt, afin de lui faire place. L’étranger, quand il arrive, est le parent de tous. C’est "celui que Dieu envoie".
Commenter  J’apprécie          290



Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Jules Verne

Quel est le premier livres écrit par Jules Vernes?

Robur le conquérant
Les enfants du capitaine grant
5 semaine en balon
L'étoile du sud

5 questions
213 lecteurs ont répondu
Thème : Jules VerneCréer un quiz sur cet auteur

.. ..