AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.31 /5 (sur 635 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Paris , 1974
Biographie :

Julia Deck est une écrivaine française, née d'un père français, artiste plasticien, et d'une mère britannique, traductrice. Etudes à Henri-IV.
En 1991, après des études de Lettres à la Sorbonne, son mémoire est consacré à "La princesse de Clèves".

Elle part vivre un an à New York où elle obtient de petits boulots dans l'édition.

Après avoir été responsable de communications dans plusieurs groupes, elle quitte sa fonction en 2005 pour se consacrer à l'écriture.

En 2012, elle publie son premier «Viviane Elisabeth Fauville» aux Editions de minuit, l'accueil du livre en fait l'une des révélations de la rentrée.

En 2014, elle publie "Le triangle d’hiver".

En 2017, elle publie "Sigma" - toujours aux Editions de Minuit.
+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (18) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Anne Pauly, lauréate du Prix Summer 2020 pour son livre "Avant que j'oublie", rejoint Monica Sabolo (lauréate 2018) et Tiffany Tavernier (lauréate 2019) au palmarès du Prix Summer. Depuis 3 ans, l'association Lire à Bron et la Fête du Livre de Bron proposent aux lecteurs des médiathèques et bibliothèques de la Métropole de Lyon de participer au Prix Summer. Pour la 3ème édition du Prix, ce sont 627 lecteurs/jurés inscrits dans 41 médiathèques du territoire métropolitain qui ont relevé le défi pour l'édition 2020. Le Prix Summer 2020 a été remis vendredi 14 février 2020 à Anne Pauly lors de la Table Ronde dédiée au prix, en présence de Julia Deck, Hélène Gaudy, Vincent Message et Sylvain Prudhomme, les 4 autres auteurs sélectionnés pour cette édition. Anne Pauly a reçu son Prix des mains des équipes partenaires de la Métropole de Lyon et de la Ville de Bron, devant une salle comble. En partenariat avec la Métropole de Lyon. Toutes les infos sur le Prix Summer : https://www.fetedulivredebron.com/evenements-actions/prix-litteraire ©Garage Production
+ Lire la suite
Podcasts (5) Voir tous

Citations et extraits (84) Voir plus Ajouter une citation
Ellane92   13 juillet 2015
Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
Elle ne se rappelle plus très bien comment regagner son domicile, quelle ligne de métro ou d'autobus l'y conduirait le plus surement. Elle se souvient que ses bras sont vides et qu'il y manque l'enfant dont c'est la place.
Commenter  J’apprécie          210
Nastie92   22 septembre 2015
Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
Les semaines suivantes, vous avez beaucoup dormi, parfois vous avez regardé la télévision. Il s'y passe l'après-midi des choses aériennes situées dans de lointains décors. Des chirurgiens trahissent leur épouse avec des infirmières enceintes de pilotes de l'air, les maris meurent par le truchement de pics à glace, et les veuves roulent en décapotable sur toile de fond azuréenne.
Commenter  J’apprécie          160
pyrouette   04 mars 2020
Propriété privée de Julia Deck
Il suffit souvent de garder le silence pour que l'autre croie que vous vous intéressez, avec votre air circonspect qui très paradoxalement rassure, vous confère une réputation de compétence et d'objectivité, alors que je n'en avais vraiment rien à faire de leurs histoires de compost, de vide-greniers.
Commenter  J’apprécie          162
pyrouette   06 mars 2020
Propriété privée de Julia Deck
Il avait besoin d'occuper un maximum d'espace sonore, d'exister fortement dans toutes les dimensions de la vie.
Commenter  J’apprécie          170
cicou45   28 janvier 2013
Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
"Mais il apparaît vite qu'une absence de cause vaut mieux qu'une variété d'insatisfaisants mobiles, et ce qui appartient au silence lui est rendu."
Commenter  J’apprécie          150
pyrouette   08 mars 2020
Propriété privée de Julia Deck
J’étais une femme seule qui mangeait de la salade piémontaise dans une cuisine inconnue, attendant qu’on lui rende sa vie d’avant, ou qu’on lui en offre une autre plus acceptable.
Commenter  J’apprécie          130
pyrouette   29 février 2020
Propriété privée de Julia Deck
Tu savais très bien qu'ici, rien ne demeurait caché. Oui, c'étaient des mots gratuits pour semer le doute, agiter l'air.
Commenter  J’apprécie          130
Missbouquin   19 novembre 2012
Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
« Vous êtes Viviane Elisabeth Fauville. Vous avez 42 ans, une enfant, un mari, mais il vient de vous quitter. Et puis hier, vous avez tué votre psychanalyste. Vous auriez sans doute mieux fait de vous abstenir. »
Commenter  J’apprécie          120
GabySensei   28 juillet 2012
Viviane Elisabeth Fauville de Julia Deck
Lèvre sur siennes tremblotantes, agacements, morsures, dévient vers l'oreille, dents attaquent le pavillon, langue contre lobe, mains sous le tee-shirt, chair de poule. Doigts qui pincent, remontent au collet, saisissent la mâchoire, et quelle mâchoire, si délicate, semble taillée dans du cristal. Main sur nuque, immobilisation de la proie, plaquage complet, serrage de près. Voir ce que ça donne en bas, si ça monte, si ça crépite, mesurer sa frappe, viser juste. Fortes turbulences en zone sismique. Descente des flancs, barrage pantalon, obstacle ceinture, doigts fouillant la boucle, érection d'un nouvel obstacle. Obstacle prometteur. Mains sur mains, sous les couches de tissu, pointes dressées, vigueur redoublée de l'obstacle. Pulls jetés à terre, pantalons les rejoignent, chaussures coincent, enlever les chaussures, gestes flous, précipitation contre-productive, chaussures coincent d'autant plus mais on y arrive, on y arrive. Obstacle majestueux contre dentelle blanche. Harponner l'obstacle, l'intromettre. Obstacle frémit, lutte pour sa survie. Mais déroute, retraite, acharnement inutile, ennemi en fuite, victoire trop facile, absence de péril, triomphe sans gloire. Réagir. Ranimer la bataille. Mains partout, doigts agiles, introduits, regain de flamme, on y croit, on y croit. Flanche pareil. Trouver autre chose. Imagination, imagination. A genoux, Elisabeth. Gorge déployée, efficacité retrouvée. Proie respire, se détend, roue libre enfile boulevard, glisse tout seul. Lièvre se rebiffe. Lasso, lancer, obstacle maîtrisé. Obstacle furieux, rugit, débourse sans compter. Obstacle assoupi.

(P99)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          90
Annette55   10 janvier 2020
Propriété privée de Julia Deck
«  Alors j’ai compris que c’étaient des démons. Ils n’espéraient pas seulement nous faire déménager. Ils voulaient nous voir souffrir, nous empêcher de penser, de nous aimer, fracturer le complexe édifice de notre entente.

Ils projetaient notre éradication totale et définitive » .



«  Ne voyait - on pas à leurs demeures bien tenues , à leurs panneaux solaires , à leur compost , qu’ils pratiquaient la non - violence » ? .
Commenter  J’apprécie          100
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Viviane Elisa-quoi?

Qui Viviane tue-t-elle au début du roman ?

Son psychologue
Son psychanalyste
Son père
Son hamster

7 questions
18 lecteurs ont répondu
Thème : Viviane Elisabeth Fauville de Julia DeckCréer un quiz sur cet auteur
.. ..