AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 4.21 /5 (sur 111 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Julie Huleux est auteure de romances.

En 2015, elle a été lauréate d’un concours d’écriture organisé par la marque de prêt-à-porter Etam, et a gagné un concours de nouvelles érotiques plébiscité par plus de 4000 lecteurs.

Son premier roman, "Miss Exquise" était publié aux éditions Harlequin-HQN de 2016 à 2018. La republication en autoédition s’intitule désormais "Exquise".

Elle a poursuivi ses fantaisies en indépendante avec "Petites nouvelles mutines", un recueil coquin, et "La Panthère Noire", un roman d’espionnage très sexy, traduit en 5 langues.

Son quatrième roman, "Alpha Player", une romance passionnée sur fond de boxe anglaise et de coups bas, sortie en octobre 2018 chez les éditions Addictives est dors et déjà un best-seller numérique.

"Rouge", un roman d’amour haletant avec un héros pompier, paraît en mars 2019 aux éditions J.C Lattès, Collection &moi.

En plus de l’écriture, Julie aide des consœurs romancières à se professionnaliser dans différents aspects de leur métier artistique, à travers des conférences et des masterclass.

son site : http://www.juliehuleux.fr/
page Facebook : https://m.facebook.com/juliehuleuxromanciere
Twitter : https://mobile.twitter.com/juliehuleux?lang=fr
chaîne YouTube : https://www.youtube.com/channel/UCXqeQD_-YhKKj1cjoJxJ2pA

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Livre Paris 2018 - Les 40 ans des éditions Harlequin - Julie Huleux et Iris Hellen
Citations et extraits (58) Voir plus Ajouter une citation
Ninie067   20 mars 2016
Miss Exquise de Julie Huleux
Pseudonyme :



Mademoiselle Exquise.



Il y a peu de chance que je croise des clients sur ce site de rencontre…



Voilà. Mon inscription est finie.



La première étape est trompeusement rapide. Ensuite vient le temps de remplir mon profil en détail, de parler de moi, mes passions, mon travail, mes goûts et habitudes. De poster une photo.



Un bien beau mensonge que tout le monde se raconte.



Comme les petites annonces pour des appartements. « Loue studette lumineuse, tout équipée ». Traduire : loue chambre de bonne minuscule au sixième sans ascenseur, avec fenêtre mal isolée, une plaque électrique, un frigo hors d’âge et les toilettes sur le palier.



Là, c’est pareil. Ce « Jeune homme cherche femme 25-55 ans complice et plus si affinités » est, sans l’ombre d’un doute, un vieux gredin septuagénaire en quête d’une aventure extraconjugale !



Je ne me berce pas d’illusions. Nous savons toutes que le prince charmant n’existe pas. Ou plus, en tout cas.
Commenter  J’apprécie          30
Hamisoitil   24 septembre 2015
La Love Compagnie 1 de Julie Huleux
Si tu veux quelque chose que tu n'as jamais eu, il faut faire quelque chose que tu n'as jamais fait.
Commenter  J’apprécie          40
eowyntara   09 août 2019
Exquis aparté de Julie Huleux
Je suis ravie que notre escapade de quelques jours t’ait plu. C’est ma façon à moi de te remercier, d’être entrée dans ma vie, d’avoir bousculé mes conventsions, d’avoir foutu le bordel dans ma tête et surtout dans mon coeur… comme chante certain de m’être arrivée comme un coup de poing sur la gueule… je sais mes références musicales sont pourries…
Commenter  J’apprécie          20
LiliMatoline   14 janvier 2018
La Love Compagnie, tome 4 de Julie Huleux
Chapitre 1 :

" - Ça m’a fait du bien, avoue-t-il en reportant son regard vers les baigneurs.

- Encore heureux ! Dix jours de repos au bord de l’eau, ça ne peut que reposer. Les barbecues, les apéros, la plage, les petites sorties… Moi aussi j’ai adoré. C’était juste trop court.

- C’est gentil de la part de tes parents de m’avoir invité dans leur maison de vacances.

- Enfin, chéri, c’est normal ! Ils sont contents de voir leur fille avec un homme tel que toi, alors ils te bichonnent, minaude-t-elle, flatteuse.

Catherine s’attend à entendre son petit-ami s’esclaffer, comme il le fait à chaque fois qu’elle évoque sa fierté d’être en couple avec lui. Au lieu de ça, elle l’entend grommeler un juron. Interloquée, elle ouvre à nouveau les yeux vers lui, et le découvre debout sur sa serviette, les mains en visière et toute l’attention tournée vers l’horizon.

- Mon cœur ?

- Va chercher le maître-nageur ! ordonne-t-il avant de partir en courant en direction de l’océan.

Elle se lève en sursaut. Max est déjà en train de plonger entre les vagues. Les gens s’écartent autour de lui, surpris par le sérieux et la rapidité de ce jeune gars arrivé comme une flèche.

Catherine met à son tour les mains au-dessus de ses sourcils et plisse les yeux dans l’espoir de distinguer ce qui lui aurait échappé. C’est là qu’elle voit une minuscule forme au loin disparaître et réapparaître des flots par à-coups désordonnés.

- Oh mon Dieu !

Elle ne prend le temps que d’attraper son sac à main avant de courir à son tour. Direction la petite guérite des sauveteurs ! Elle bondit au-dessus des vacanciers, au-dessus des pâtés de sable, en perd ses lunettes de soleil sur la plage et arrive à bout de souffle.

- Quelqu’un se noie ! Au secours ! hurle la jeune femme en sautillant sur place.

Quand les maîtres-nageurs sortent en trombe du cabanon, jumelles à la main, elle leur désigne le large.

- Vite ! Vite !

- Mais ils sont deux ?! s’étonne l’un des sauveteurs pendant que ses collègues foncent vers l’eau avec du matériel.

- Non, l’autre qui nage vers la victime c’est mon mec ! Il est pompier de Paris !"
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   18 février 2017
La Panthère Noire de Julie Huleux
Tout en délicatesse, d’abord, l’extrémité si sensible, pendant qu’elle tient le reste en main. Puis plus vaillamment, dès que son érection prend de l’ampleur. Des lèvres pareilles, pulpeuses et gourmandes, sont un appel au crime. Faites pour administrer de tels plaisirs, il en est convaincu. C’est même la première chose qui lui a plu chez elle. Jamais encore il n’avait eu de conquête de couleur. Mais à la vue de cette bouche, ah, la tentation d’y goûter était trop grande. Et à cet instant, alors qu’elle le déguste comme une crème glacée, avec application et délectation, ses grands yeux noirs ouverts et souriants, il ne regrette pas d’avoir cédé. S’abandonner, en revanche est hors de question. Il sent son plaisir monter au rythme des insistances de la belle, et quand il estime que c’est assez, il empoigne avec plus de fermeté ses cheveux. La jeune femme cesse sa caresse à regret, et quitte la verge fièrement dressée d’un dernier baiser mouillé. Elle n’a pas le temps de soupirer de dépit, que l’homme remonte son visage à lui et vient croquer sa bouche tant adorée.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 janvier 2020
Rouge de Julie Huleux
Cette fille me plaît. J’aime sa façon conquérante d’exister. Un savant mélange de délicate petite chose fragile et de guerrière. Elle vient vers nous, perchée sur ses chaussures à talons, on la dévore tous des yeux, du bout de ses orteils peints en rouge jusqu’à sa jolie robe.

Je me lève, me tiens bien droit et la salue alors qu’elle nous rejoint.

— Bonjour Ophélie !

— Hello, me répond-elle en s’illuminant d’un sourire.

Elle retire ses lunettes, les plante sur ses cheveux et s’adresse à mes collègues.

— Bonjour messieurs.

— Bonjour, mademoiselle…

Les gars sont partagés, entre perplexité et agréable surprise. Ophélie vient jusqu’à moi sans se démonter, je me penche vers elle pour lui faire la bise, et je plonge aussitôt dans son parfum. J’en sors secrètement sonné.

Lucas n’a pas le droit au même traitement de faveur. Il lui décroche son sourire à fossettes qui fait des ravages auprès de la gent féminine, et elle lui répond d’un clin d’œil.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 janvier 2020
Rouge de Julie Huleux
C’est vrai que son ami est tout à fait charmant. Je suis trop loin pour juger en détail, mais d’ici, il a une carrure alléchante. Que voulez-vous, la chair est faible. Les hommes regardent nos formes avant notre minois ; nous, on mate les muscles et les gros bras. Et là, entre mon sauveur et son pote, il y a de quoi faire. C’est dingue comme ils se ressemblent, d’ailleurs. Ils ont vraiment l’air coupé pareil ! Il n’en faut pas plus pour m’intriguer et me donner une furieuse envie d’aller vérifier ça de plus près…

Quand je marche vers lui à travers le public, j’imite le pas décidé qu’avait le rouquin à la clinique. Un petit sourire triomphant aux lèvres et Célia à ma suite. Il glisse quelques mots à son pote en me voyant venir, et soutient mon regard, toujours un peu étonné. Il a souvent cette expression agréablement surprise, d’ailleurs.
Commenter  J’apprécie          00
Kimysmile   20 mai 2019
Rouge de Julie Huleux
C'est vrai que notre rencontre n'était pas banale, mais la vie ne l'est pas, pour qui sait saisir les opportunités.
Commenter  J’apprécie          20
rkhettaoui   31 janvier 2020
Rouge de Julie Huleux
C’est amusant de se retrouver si nombreux à se trémousser, jeunes et moins jeunes mélangés. J’observe autour de moi tout en donnant des coups de hanches joueurs à Célia. Elle a l’air d’apprécier sa soirée, un bras en l’air pour marquer le rythme, et sa bière dans l’autre main.

C’est là que je le vois.

Le rouquin.

De loin, j’ai encore l’ombre d’un doute. On est à cinquante bornes de sa caserne, il est habillé en civil, et ça n’est pas le seul mec mignon et roux des environs, nom d’un chien ! J’ai beau me raisonner, il y a une part de moi qui semble le reconnaître à chaque fois. Nos regards se trouvent, malgré les gens et les mètres entre nous. Il esquisse une expression surprise avant de me sourire.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   31 janvier 2020
Rouge de Julie Huleux
On sympathise avec des jeunes du coin qui chantent des chansons paillardes à tue-tête en buvant au goulot. Le cracheur de feu m’hypnotise, la harpe me berce, je tète une cervoise et laisse un bel inconnu me faire du charme. Les yeux mi-clos, à la lueur des flammes, il me caresse les jambes et je suis ailleurs.

Je ne pense plus à cette idée de film qui me manque, ni à mon déménagement dans deux mois. Ma vie prend son virage et je lui souris. Comme je souris à ce grand brun avant de l’embrasser. Notre baiser sent l’alcool et le tabac. Sa peau sent la chaleur du moment. Je croque sa bouche avec autant de gourmandise que je m’apprête à croquer mon destin et ma carrière de cinéaste.
Commenter  J’apprécie          00
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Triangles amoureux: on recherche le troisième point.

Carmen, Don José, ...

Almaviva
Catherine
Christian
Escamillo
Forcheville
Lancelot
Mathilde de La Mole
Santos Iturria

16 questions
58 lecteurs ont répondu
Thèmes : triangle amoureux , littérature , théâtre , opéra , cinemaCréer un quiz sur cet auteur