AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.92 /5 (sur 75 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Moselle , 1986
Biographie :

Prothésiste dentaire de métier, Julie Muller Volb est passionnée de littérature fantastique depuis son plus jeune âge.

Elle s’est mise à l’écriture par plaisir et pour s’évader.

Son premier roman, "Le secret d'Eli" (2017), le premier tome de la série "L’Hayden" (Évalué sous le titre "A l'aube d'un nouveau monde, tome 1 : L'Hayden", 2016), publié aux éditions Nouvelles Plumes (France Loisirs), a obtenu le Prix de l'imaginaire 2017.

page Facebook : https://www.facebook.com/mullervolbjulie/

Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Julie Muller Volb, lauréate 2017, nous livre ses impressions à chaud suite à la remise du Prix obtenu pote son roman L'hayden, le secret d'Eli. Alexiane de Lys et Charline Rose, lauréates 2014 et 2016, témoignent de leur propre experience et marquent leur soutien à Julie.

Citations et extraits (22) Voir plus Ajouter une citation
domisylzen   13 février 2018
L'Hayden : Le secret d'Eli de Julie Muller Volb
Le premier symptome de l'amour vrai chez un jeune homme c'est la timidité, chez une jeune fille c'est la hardiesse.
Commenter  J’apprécie          310
Lipette   08 août 2018
L'Hayden 2 : Esperance de Julie Muller Volb
Je me laisse tomber sur le banc, la tête dans mes mains, frottant mes tempes du bout des doigts pour apaiser mes réflexions douloureuses.

- Euh... sinon, interrompt Liam, c'est toi qui a fait ça, Mila ?

- Quoi ?

- Ces trucs. C'est toi qui les as fait pousser ?

Il pointe du menton un petit regroupement de fleurs jaunes, à mes pieds.

- Qu'est-ce que j'en sais de ce que c'est. Des fleurs. Pourquoi voudrais-tu que je fasse pousser des fleurs, j'en suis bien incapable ! m'emporté-je devant sa plaisanterie.

- N'en sois pas si certaine, Liam a raison. Ce sont des fleurs de souci, et elles n'étaient pas là il y a quelques minutes.

Quoi ! ils se foutent de moi ?

- C'est une blague ?

- Je ne crois pas, répond Jeremiah le plus sérieusement du monde.

- Alors là, c'est vraiment ma veine ! Quelle guerrière sanguinaire je fais avec mes pâquerettes !

- Des soucis.

- Pâquerettes, soucis... quelle différence ça fait ? Je ne vais pas me battre à coup de rhododendrons non plus.

Liam ne peut retenir un rire franc, et qui pourrait lui en vouloir ? Je suis tellement ridicule que même moi j'en rirais presque si je ne me trouvais pas si tristement pitoyable.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          70
Lipette   01 juillet 2018
L'Hayden : Le secret d'Eli de Julie Muller Volb
Voilà la dure réalité de la vie quotidienne dans un lycée : si l'on ne rentre pas dans le moule, on est forcé de vivre toute sa scolarité en paria !

Et puis il y a moi. Je n'entre dans aucune des deux catégories, tout simplement parce que je m'y refuse. Il est hors de question pour moi d'être définie par ces étiquettes, je veux être libre de pouvoir être celle que je suis, avoir la possibilité d'être à la fois ringarde et mignonne, peut-être, ou bien intelligente et fréquentable, sans aller jusqu'à être populaire, mais surtout briser ces chaînes qui nous entravent tous. Aller au-delà des conventions et des a priori...
Commenter  J’apprécie          50
laliezeuse   15 novembre 2018
L'Hayden 2 : Esperance de Julie Muller Volb
- Oh, le mioche, tu te calmes ! T'as quel âge pour me parler ainsi ? Un peu de respect ! Je te signale que je viens juste de sauver ton petit cul de prétentieux lunatique d'une mort certaine, alors ne me remercie pas, surtout !

J'en reste coite de stupeur et ma mâchoire se décroche de son propre chef. Il le remarque aussitôt et affiche un sourire satisfait, éblouissant, qui en ferait pâlir plus d'une.

- Ouais, je sais ! s'exclame-t-il. J'ai découvert la grossièreté en arrivant sur Terre et je trouve ça exquis ! se justifie-t-il.
Commenter  J’apprécie          40
Lipette   03 juillet 2018
L'Hayden : Le secret d'Eli de Julie Muller Volb
Je jubile intérieurement de l'avoir touché dans son amour propre, les mots sont une arme puissante dont personne ne me privera. Ma liberté d'expression m'appartient et j'en ferai usage tant que je vivrai ! Enfin tant que je le pourrai... ils seraient capable de me couper la langue... j'en frissonne rien qu'à y penser.
Commenter  J’apprécie          40
Rosabella26   09 septembre 2018
L'Hayden 2 : Esperance de Julie Muller Volb
- [...] Mes chants pourraient te contraindre à m’offrir ce baiser.

[...]

- Peut-être bien, mais que vaut un baiser s’il n’est pas offert avec amour ?

[...]

- Je n’en connais pas la différence, avoue-t-elle.

[...]

- Quel est votre nom ?

- Pourquoi ?

- Pour que je puisse me souvenir de votre générosité et vous remercier du cadeau que vous m’accordez.

- Un cadeau ? Ce n’est pas un cadeau, tu le dis toi-même, les hommes de Morval arrivent.

- Vous m’avez offert de garder mon libre arbitre, vous ne m’avez pas contraint à être vôtre. Je mourrai libre d’avoir su rester fidèle à mon cœur. Votre âme est bonne et je vous souhaite d’être aimée d’un amour profond et pur, pour que vous puissiez ressentir la différence inestimable.
Commenter  J’apprécie          30
Lipette   01 juillet 2018
L'Hayden : Le secret d'Eli de Julie Muller Volb
Je me souviens de ses paroles lors du décès de mon père : "Tout ira bien. Ce n'est qu'un mauvais chapitre dans le livre de ta vie. Tourne une page après l'autre et bientôt tu ne te souviendras que des bons moments."
Commenter  J’apprécie          40
Lipette   23 juin 2020
L'Hayden : Le secret d'Eli de Julie Muller Volb
- Chers concitoyens... (ou partisans de mes deux...) nous sommes réunis, ici, aujourd'hui... (de gré ou de force...) à la demande de notre aimable souverain, Morten Valek... (maître Morval le tyran...) pour célébrer... (pour déplorer...) l'union de cet homme, Morten Valek... (pff...) et de cette femme, Elizabeth Wilde... (ah tiens donc, c'est son véritable nom ?) dans l'amour et le respect mutuels (mais bien sûr ! C'est tout à fait ça !). Morten Valek, consentez-vous à prendre Elizabeth Wilde ici présente pour épouse... (tu parles qu'il y consent !) de l'aimer, la chérir... (de la torturer et la punir...) dans la richesse comme dans la pauvreté... (surtout pour s'enrichir, oui...) dans le bonheur comme dans l'adversité... (particulièrement dans ce dernier cas, je dirais...) et ce, jusqu'à ce que la mort vous sépare (c'est-à-dire probablement dans les plus brefs délais...).

- Je le veux (évidemment, connard !).

- Elizabeth Wilde, consentez-vous à prendre Morten Valek ici présent, pour époux (NON !) de l'aimer (NON !), de le chérir (NON !), dans la richesse comme dans la pauvreté (NON et NON !), dans le bonheur comme dans l'adversité, et ce, jusqu'à ce que la mort vous sépare (NOOOOON !) ?

Ça y est... c'en est fini...

- Non. Je refuse.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          20
EmmaDarder   20 février 2019
L'Hayden : Le secret d'Eli de Julie Muller Volb
Normalement les livres fantastique c'est pas ce qui m'intéresse mais lui je me suis dis pourquoi pas... Et j'ai bien fais ! C'est un véritable coup de cœur pour moi...
Commenter  J’apprécie          30
Lipette   01 juillet 2020
L’Hayden 3 : La prophétie de Julie Muller Volb
- C'est toi qui m'as soignée ?

- Tu rigoles ? Tu penses sérieusement que je suis capable de faire ça ?

- Qui alors ?

- Etant donné que je suis entré à peine quelques minutes après que Morval, la rousse sexy et ton mec soient sortis, et qu'il n'y avait personne d'autre que toi, je dirais que...

- Wilbert n'était pas là ?

- Non, pourquoi ? Je t'ai trouvée au sol sous la table de torture avec un tube qui répandait un liquide bizarre à côté de toi. Je ne savais pas que Wilbert était là.

- Je suis soulagée qu'il ait pu fuir. J'espère qu'il va bien.

- Oui pareil, mais ne change pas de sujet, tu es une nymphe de feu aussi maintenant ?

- Quoi ? Mais non !

- Bah je crois bien que si, cocotte. Tu as cicatrisé toute seule.

- Mais... je n'ai pas fait ça. Je ne savais même pas que les nymphes de feu pouvaient faire ça !

- Faut croire que si.

- Impossible.

- Moi je crois que si, je crois même que tu es l’Élue dont parle la prophétie.

- Punaise Liam, tu délires complètement ! Et puis c'est quoi cette prophétie dont tout le monde parle ?

- " Dans le secret sera élevé le nourrisson,

Dans l'ignorance il croîtra,

Les Eléments le distingueront

Un nouveau souverain l'Hayden connaîtra.

Il régnera sur la lumière et l'obscurité,

Par la lumière et l'obscurité,

Et l'aube d'un nouveau monde il gouvernera ", récite-t-il solennellement.

- OK, c'est du délire, tes neurones ont grillé, dis-je en me relevant. Allons chercher Jeremiah qu'on s'en aille d'ici.

- On peut pas, il joue encore la carte du fils prodige. Il nous retrouve ici quand il peut.

- Ha oui en parlant de ça, qui a eu la brillante idée de me planter une lame dans le cœur en espérant que, éventuellement-peut-être-si-la-chance-est-avec-nous, je ne meurs pas ? Parce que c'est pas passé loin !

- On ne savait pas pourquoi tu étais dépossédée de ton corps, ni qui l'occupait et encore moins pourquoi ? mais il a été suggéré - je ne dirais pas par qui - que sans corps valide l'usurpateur s'en séparerait.

- Sans savoir si, oui ou non, ça marcherait ? Ni si je serais à proximité pour le réintégrer ? Quelle théorie fumeuse ! Bravo !

- Eh ! Ça a fonctionné, non ? Alors, arrête de te plaindre ! De toute façon, c'était quitte ou double soit c'était jackpot soit...

- Soit j'étais perdue ?

- Bah quoi ? T'étais quand même déjà plus dedans, alors bon. Si on trouvait pas le moyen de te réintégrer, tu voulais faire quoi ?

- Sans commentaire ! m'énervé-je.

Liam se rassoit à mes côtés, m'attrape par le cou et frotte le dessus de mon crâne de son poing libre en me taquinant :

- L'autre était teigneuse, mais rien comparée à toi !

- Oh, alors ça ! Je le prends pour un compliment. Plus hargneuse qu'un Obscur.

- Mouais. Mais quand même, ne recommence pas, OK ?

- Comme si je l'avais fait exprès.
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Le carcan d'une rose

Quel âge à Perrine, au début du livre?

12 ans
16 ans
17 ans
14 ans

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : amours impossibles , amour , romanceCréer un quiz sur cet auteur