AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.2 /5 (sur 5 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Julien Deslembre est un jeune agrégé d’histoire. Il est spécialiste de l’époque médiévale et ses recherches l’ont conduit à s’intéresser à l’histoire religieuse.
"Le Manuscrit des Parfaits. Chroniques limousines" est son premier roman.

Source : www.lesardentsediteurs.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
LiliGalipette   01 avril 2013
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
« Je sais […] que la véritable histoire est le partage de quelques-uns seulement, que le peuple se repose sur le travail de chroniqueurs comme moi. Je connais le pouvoir de l’écrit. Qu’y a-t-il donc de condamnable à relater ce qui aurait dû se passer, plutôt que ce qui s’est passé, lorsque ceci est mal ? » (p. 35 & 36)
Commenter  J’apprécie          190
LydiaB   20 octobre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
- L'Eglise Jumelle ? Alexandre entendait ce terme pour la première fois. Qu'est-ce que cela signifie ?

- Chaque chose dans ce monde est régie par la règle des principes, expliqua le comte de Sédiant. Le soleil et la lune. Le masculin et le féminin. La terre et le Ciel. La lumière et les ténèbres. Mais ces principes, loin d'être simplement opposés l'un à l'autre, présentent parfois de troublantes affinités. Comme les deux faces d'une même pièce. Comme des jumeaux qui auraient choisi un chemin différent. (Alexandre retint son souffle.) Le bien et le mal ne procèdent-ils pas souvent d'une même volonté ? Il n'y a qu'à voir votre Révolution : elle a débuté sous les plus beaux auspices, avec les meilleures intentions du monde. Et maintenant ? Elle ne connaît plus de frein : noyée dans la Terreur, elle s'est mise à dévorer ses propres enfants. Ton Robespierre, qui est-il ? Un idéaliste qui refuse de voir le monde et les hommes tels qu'ils sont, et qui, confronté à la médiocrité du réel, en devient criminel ! Toi-même, qui es-tu ? Est-ce bien le même enfant, ému aux larmes par l'injustice, qui envoie des femmes à la guillotine ? (P133)
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          150
Ode   27 octobre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
Alexandre alla s'asseoir dans les premiers rangs, comme le lui imposait son statut de membre du comité de Salut Public. L'orateur donnait lecture d'un discours prononcé par Robespierre à la Convention nationale il y avait quelques jours de cela :

- Nous voulons substituer, dans notre pays, la morale à l'égoïsme, la probité à l'honneur, les principes aux usages, les devoirs aux bienséances, l'empire de la raison à la tyrannie de la mode, le mépris du vice au mépris du malheur, la fierté à l'insolence, la grandeur d'âme à la vanité, l'amour de la gloire à l'amour de l'argent, les bonnes gens à la bonne compagnie, le mérite à l'intrigue, le génie au bel esprit, la vérité à l'éclat, le charme du bonheur aux ennuis de la volupté, la grandeur de l'homme à la petitesse des grands, un peuple magnanime, puissant, heureux, à un peuple aimable, frivole et misérable, c'est-à-dire toutes les vertus et tous les miracles de la République, à tous les vices et à tous les ridicules de la monarchie.
Commenter  J’apprécie          110
Ode   28 octobre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
l'enfer lui-même n'est rien comparé à la colère d'une femme...
Commenter  J’apprécie          110
Ode   25 octobre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
Sur les routes, les pèlerins affluaient, toujours plus nombreux, passant par Limoges pour atteindre Compostelle. En effet, l'année où le roi des Francs, Charlemagne, avait été couronné empereur à Rome, une étoile guidant les fidèles du Christ révélait le tombeau de l'Apôtre saint Jacques. De là, l'étymologie que d'aucuns proposaient pour Compostelle : campus stellae, le champ de l'étoile.
Commenter  J’apprécie          70
LydiaB   20 octobre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
- Quoi ?

D’indignation, l’inquisiteur s’était levé d’un bond.

- C’est la vérité. Nous sommes tombés dans un piège ; ils étaient armés et prêts à nous recevoir. Au cours de l’échauffourée, le Parfait est mort, ainsi qu’une quinzaine de ses fidèles. Les autres se sont enfouis. Nous avons mis le feu à Gimel.

- Ce ne sont pas là nos méthodes ! Nous avions besoin de ta garde personnelle, mais ton départ plusieurs heures avant ce qui était convenu relève d’un procédé inqualifiable. Sais-tu combien de temps mes frères dominicains ont attendu devant ton palais pour finalement apprendre que tu étais déjà parti ? Retiens bien ceci, Raynaud : le temps de l’inquisition épiscopale est révolu ; celui de l’Inquisition dominicaine est venu. Au très Saint Ordre des Frères Prêcheurs a été dévolue la défense de la foi ! Sais-tu comment nous appellent nos ennemis, Raynaud ? Les Domini canes : les chiens du Seigneur. C’est un nom qui nous convient tout à fait. (P72)
Commenter  J’apprécie          40
Ode   31 octobre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
Les Sédiant descendent de la lignée éteinte des barons de Gimel ; nous nous sommes fait graver sur le bras, depuis des générations, cette marque de reconnaissance qui est un des plus anciens symboles chrétiens : l'œil du Créateur, inscrit dans le Triangle des Trois-qui-sont-Un, inscrit dans le cercle, image de la perfection céleste.

- On dirait un emblème fanc-maçon, observa Alexandre.

- La même source, des ruisseaux différents.
Commenter  J’apprécie          30
Ode   10 novembre 2012
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
- Obscurantisme ? Ne méprise pas les bâtisseurs de cathédrales. Leur spiritualité ferait pâlir la nôtre.
Commenter  J’apprécie          30
LiliGalipette   01 avril 2013
Le Manuscrit des Parfaits : Chroniques limousines de Julien Deslembre
« En ces temps où l’écrit était rare, le dernier mot restait toujours à celui qui avait su le coucher sur le papier. » (p. 10)
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quel fatras !! 📚 🚪

Jules Verne :

de la terre à la dune
de la terre à la lune
sept semaines en ballon

12 questions
48 lecteurs ont répondu
Thèmes : lettres , titres , jeux de langage , littérature , baba yagaCréer un quiz sur cet auteur