AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.32 /5 (sur 11 notes)

Nationalité : France
Biographie :

Franc-comtois d’origine, il vit depuis 2006 dans le nord Québec, près de la rivière Mistassini, du lac David et de la forêt boréale.

Ses études l’ont conduit vers la philosophie et la pratique de l’écrit.

Devenu « chef de meute », il poursuit une réflexion éthique. Il la met en mots et en histoires pour la transmettre sous forme de roman ("Nitassinan", éditions Wild Project, 2012) ou de récit à la première personne ("Musher", éditions Wild Project, 2014), tout en se soumettant à l’exigence quotidienne de l’entretien des bêtes.

Ajouter des informations
Bibliographie de Julien Gravelle   (5)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (4) Ajouter une citation
raton-liseur   29 janvier 2021
Nitassinan de Julien Gravelle
Assis sur un banc de neige devant sa tente prospecteur, à regarder les chiens dévorer le veau, Léopold se mit à penser qu’il était comme ces chiens, un peu sauvage, mais avant tput domestique. Un Indien lui avait dit un jour que le bois était une idée de Blanc. Pour lui, il n’y avait nulle frontière, il n’aurait su dire où finissait le village, où commençait le bois.

(p. 312, Chapitre 7, “Celui qui avait un frère”).
Commenter  J’apprécie          10
raton-liseur   29 janvier 2021
Nitassinan de Julien Gravelle
Ils ne se posaient pas la question de savoir ce qu’il fallait croire ou non. C’est d’ailleurs une question que les Ilnuat ne se posaient que rarement. Ils étaient moins intéressés par la vérité que par le gibier.

(p. 42, Chapitre 1, “Celui qui eut peur d’un ours qui ne voulait pas mourir”).
Commenter  J’apprécie          10
raton-liseur   29 janvier 2021
Nitassinan de Julien Gravelle
Il manquait les mots ! Alors ils créèrent les Ilnuat pour que les mots puissent continuer à faire vivre le monde. Car finalement, Kakwa, que serait ce monde s’il n’y avait les mots pour en dire la beauté ?

(p. 88, Chapitre 1, “Celui qui eut peur d’un ours qui ne voulait pas mourir”).
Commenter  J’apprécie          10
Plume_de_laine   30 janvier 2021
Musher de Julien Gravelle
Ce sont là les deux figures de l'animal : l'animal familier, ce petit être adopté par les humains et qui a droit à tous les égards, et l'animal comme pure ressource, porc de batterie ou vache d'usine à lait, qui n'a d'autre valeur que celle de la matière qu'il produit.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Devinettes littéraires en vers

Nous sommes trois guerriers d’autrefois Trois grands amis, modernes toutefois Portant moustaches, bottes et chapeaux Mais n’utilisant jamais que nos pseudos. Nous sommes :

Les quatre fantastiques
Les trois mousquetaires
Les deux orphelines
Les cinq salopards

14 questions
64 lecteurs ont répondu
Créer un quiz sur cet auteur