AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.62 /5 (sur 119 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Saint-Etienne , le 6 mars 1973
Biographie :

Juliette Arnaud est une actrice, scénariste et dialoguiste française née le 6 mars 1973 à Saint-Étienne.

Elle publie son premier livre jeunesse "Arsène" en 2012.

Depuis 2014, Juliette Arnaud intervient comme chroniqueuse littéraire dans l'émission 'Si tu écoutes, j'annule tout' sur France Inter.

Avec Christine Anglio et Corinne Puget, elle a connu un joli succès au théâtre avec "Arrête de pleurer, Pénélope".



Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (6) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

A l'occasion du salon "Le livre sur la place" à Nancy, rencontre avec Juliette Arnaud autour de son ouvrage "Maintenant, comme avant" aux éditions Belfond. Rentrée littéraire Septembre 2019. Retrouvez le livre : https://www.mollat.com/livres/2344800/juliette-arnaud-maintenant-comme-avant Notes de musique : Youtube Audio Library Visitez le site : http://www.mollat.com/ Suivez la librairie mollat sur les réseaux sociaux : Facebook : https://www.facebook.com/Librairie.mollat?ref=ts Twitter : https://twitter.com/LibrairieMollat Instagram : https://instagram.com/librairie_mollat/ Dailymotion : http://www.dailymotion.com/user/Librairie_Mollat/1 Vimeo : https://vimeo.com/mollat Pinterest : https://www.pinterest.com/librairiemollat/ Tumblr : http://mollat-bordeaux.tumblr.com/ Soundcloud: https://soundcloud.com/librairie-mollat Blogs : http://blogs.mollat.com/

+ Lire la suite

Citations et extraits (29) Voir plus Ajouter une citation
Juliette Arnaud
Ziliz   14 avril 2018
Juliette Arnaud
[ à propos du 3e opus de 'Vernon Subutex', de Viginie Despentes ]



Alors je sais bien, je suis pas folle, je sais bien que j'ai pas manqué à Vernon, mais à moi il a manqué, de ouf. [...]

Vernon, c'est un genre de DJ. [...] Il passe de la musique, et ça nous ouvre, ça s'appelle la douceur des convergences, c'est ces rassemblements informels entre danse, musique et douceur - surtout, surtout, la douceur.

Et le tome trois, c'est revoir ces deux dernières années, et ces deux dernières années, c'est pas doux : c'est Charlie, c'est le Bataclan, c'est Nuit debout, c'est David Bowie qui n'est plus là, c'est Prince qui n'est plus là.

Ces deux dernières années, on a eu l'impression d'être entrés dans une machine à laver, programme 90°. Et on a eu bien raison d'avoir cette impression.

En lisant le 3e opus, en fait, ça te refait exactement le même effet. Et vu que le contexte reste pas fou-fou, vu qu'on s'est pas trop sorti le cul des ronces, on s'est dit qu'il allait falloir s'y faire, à la machine à laver.

Ou alors... Ou alors chercher un passage, avec au bout, peut-être, la victoire.

Mais on sent bien qu'il va falloir une main tendue. Vernon Subutex en est une.

Parce que Vernon est (je vous cite, Virginie), parce que Vernon 'ouvre les gens'. Mais c'est pas un chef, parce que (et je vous cite toujours) 'il n'en a pas l'étoffe'.

En fait, ce groupe de bras cassés qui l'entoure, ce groupe de bras cassés caractériels n'aurait pas supporté un vrai leader, et ça tombe bien parce qu'on en a plein le cul, des chefs. Oui.

C'est un livre, mais un livre c'est parfois une main tendue, c'est de la littérature, c'est une langue, c'est juste des mots.

Dans la langue anglaise, y a les winers et les losers. Et les kids, à l'internationale, il aiment mimer, vous savez, le L et le W avec leurs doigts.

Il se trouve qu'en français, qui est la langue de Hugo, vous savez le type des 'Misérables', les vainqueurs et les vaincus - qui sont je vous le rappelle des milliers, et qui cherchent un passage - eh bien ils partagent la même lettre, et c'est celle du V de la victoire.

___



• 'Vernon Subutex m'avait manqué', La chronique littéraire de Juliette Arnaud, France Inter, 12 juin 2017

► https://www.youtube.com/watch?v=81sU0XJ_5yk
+ Lire la suite
Commenter  J’apprécie          187
hcdahlem   19 novembre 2018
Comment t'écrire adieu de Juliette Arnaud
Chanter me donne un contentement intense. Toute seule, dans la rue, et je siffle aussi. Aucune musique n’est en mesure de me déplaire intégralement, à part, mettons, le free jazz. Je suis accommodante et facile.

Je ne mets pas Prince plus haut que tout, ni Bach, ni même mes chers Beatles et j’ai d’abord aimé Springsteen pour son physique à te faire perdre ta culotte.

Moi, en musique, «Tout m’est un», comme Montaigne.

C’est prétentieux d’accoler «moi» et «Montaigne»?

C’est seulement une manière d’avertissement.

J’emmerde ceux qui disent: «New Order, c’est tellement de la merde par rapport à Joy Division», et aussi ceux qui disent: «Kiss de Prince? Tellement commercial…», mais également: «la Grande Musique» pour évoquer la musique classique et le reste.

Sans oublier : «Mais les paroles des chansons, on s’en fout ! T’as qu’à lire de la poésie, à ce compte.»

Voilà, tout le monde est prévenu, je m’autorise à causer de musique et je n’ai pas les diplômes.

Commenter  J’apprécie          160
brigittelascombe   08 octobre 2012
Arsène de Juliette Arnaud
Chez moi je commande.C'est pas difficile je vis seul.
Commenter  J’apprécie          100
Nadael   12 septembre 2012
Arsène de Juliette Arnaud
 (…) j'ai compris un truc ce jour-là à propos du bonheur et du football : quand le match se passe aussi bien que celui-là, en vérité, ton bonheur il te suffit. Il te remplit tous les endroits de toi et tu n'as pas besoin de témoin. Et c'est peut-être pour ça qu'Arsène pense que le mariage c'est pas nécessaire.
Commenter  J’apprécie          80
Bazart   16 septembre 2018
Comment t'écrire adieu de Juliette Arnaud
" J'écoute de la musique de blanc, voire de blanc raciste car oui j'ai une faiblesse coupable ( je comprends les paroles ) pour Sweet Home Alabama."
Commenter  J’apprécie          80
Juin   25 mars 2014
Arsène de Juliette Arnaud
Les mômes de maintenant, on leur file ou des prénoms de vieux ( on se retrouve avec une chiée de Marcel, de Louis et d'Albert ) ou des prénoms ouvertement pas français, parfois même on se demande si c'est des prénoms qu'existent quelque part. Et puis il y a des prénoms qui ont disparu et qui me manquent : il n'y a plus de Bernard ou de Robert ou tout simplement de Luc.
Commenter  J’apprécie          60
Nadael   12 septembre 2012
Arsène de Juliette Arnaud
 (…) la vérité c'était que je pensais à La Crise, et qu'en plus la figure d'Arsène me plaisait moyen. Il y avait trop de brillant dans ses yeux et sur ses joues, trop de trompette en fait, ses boucles avaient l'air féroces, si c'est possible, et ses longues mains maigres allaient vite, de partout, comme des animaux sauvages. En même temps que ça me faisait peur, je trouvais qu'elle n'avait jamais été aussi fantastique à regarder.
Commenter  J’apprécie          50
brigittelascombe   08 octobre 2012
Arsène de Juliette Arnaud
Perdre n'est pas une fatalité.C'est de ne pas combattre qui en est une.
Commenter  J’apprécie          60
brigittelascombe   08 octobre 2012
Arsène de Juliette Arnaud
Moi à leur âge je croyais tout.Enfin tout ce que disaient les adultes.C'est un gain de temps certain,il me semble.C'est le doute qui ralentit.
Commenter  J’apprécie          50
Juin   25 mars 2014
Arsène de Juliette Arnaud
" C'est pourri ton truc. Déjà ta Méduse à toi c'est un homme. En plus il a pas de serpents. Et encore en plus, il a pas réussi à pétrifier la voisine. ( ...) "
Commenter  J’apprécie          40

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

L.O.L: La série

À la base de cette histoire, il existe une particularité entre les deux personnages principaux. Quel est-elle?

Ils sont de la même famille sans le savoir.
Ils ont le même prénom et nom de famille.
Ils sont de faux jumeaux.
Ce sont des espions pour le MIB.

13 questions
0 lecteurs ont répondu
Thèmes : adolescence , scolarité , humourCréer un quiz sur cet auteur

.. ..