AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.91 /5 (sur 60 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Melun
Biographie :

Après des études de droit à Assas, Juliette Sachs exerce le métier de juriste dans une grande entreprise pendant plusieurs années, avant de basculer vers le domaine de l’innovation en tant que chef de projet.

En 2017, elle a décidé de se lancer dans l’écriture de son premier roman, "On n'attire pas les hirondelles avec du vinaigre" (2019), une comédie romantique, mêlant l’humour et le suspense.

Juliette Sachs habite en région parisienne.

page Facebook : https://www.facebook.com/juliette.sachsauteur.5

Source : editions-alter-real.com
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (33) Voir plus Ajouter une citation
placedesbouquins   20 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
T’as pété le service en porcelaine de mémé Huguette ? P’tain, si c’était moi qui avais fait cette erreur, je me serais fait défoncer par mes vieux.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
L’histoire et la philosophie faisaient partie des matières que j’exécrais au lycée (tout comme les mathématiques, la physique, la biologie, le latin, l’anglais…). Alors, j’imagine déjà les discussions ô combien passionnantes qui ne manqueront pas d’égayer cette semaine de vacances. Non seulement je vais crever d’ennui, mais en plus mon inculture sera étalée au grand jour. C’est surtout vis-à-vis de Marc que ça m’embête. Car il n’est pas uniquement mon petit ami. Il est aussi le rédacteur en chef de la Gazette de Perclin. Mon boss, en d’autres termes. Malgré mes grands principes (on ne mélange pas l’amour et le travail, on ne couche pas avec son patron et autre devise du même genre), j’ai succombé à son charme six mois plus tôt. Il faut dire qu’il est bel homme et qu’il ne fait pas ses cinquante ans. Avec ses cheveux poivre et sel et son sourire aux dents blanches et bien alignées, il ressemble à George Clooney.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
Une bouffée de bonheur m’envahit. Nous sommes ensemble depuis huit mois et je n’en reviens toujours pas d’avoir rencontré un mec comme lui. Non content d’être sexy et charismatique, il est d’une gentillesse et d’une bienveillance à mon égard qui surpassent de loin tout ce que j’aurais pu rêver chez un homme. Avec lui, j’ai l’impression d’être une princesse. Aujourd’hui, il endosse une nouvelle fois son armure de preux chevalier pour me défendre face à l’affreuse sorcière rousse. Pas de chance, cette dernière a plus d’un tour dans son sac.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
Si j’en avais le pouvoir, je me serais volontiers téléportée jusqu’à la salle de bains, histoire de mettre un terme rapide et discret à mon humiliation. Malheureusement, je ne suis pas dans Ma Sorcière bien-aimée et nous sommes obligés de retraverser la salle à manger. Je serre un mouchoir en papier autour de mon doigt pour arrêter le saignement. J’adresse une prière muette à mon ange gardien afin que nous passions inaperçus. Je n’ai aucune envie de devoir révéler à tout le monde à quel point je suis maladroite.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
Là, j’ai rencontré une fille dont je suis tombé raide dingue amoureux. Pas de chance, elle était volage et elle m’a trompé avec un de mes copains. Alors, pour me venger et lui montrer que je m’en fichais, j’ai décidé de sortir avec Lucie. On est restés ensemble six mois. Ensuite, j’ai été admis en DEA à Paris. Elle était prête à abandonner ses propres études pour me suivre. C’était bien sûr hors de question. Je savais que je n’étais pas amoureux d’elle. Je n’allais pas la laisser gâcher son avenir pour moi.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
Malgré leurs trente ans d’écart, je surprends le regard appréciateur de Jules sur son anatomie. J’observe à la dérobée la réaction de mon chéri et constate, rassurée, qu’il semble absorbé par la contemplation du tapis persan. Je comprends à ses lèvres pincées et aux rides qui entourent ses yeux qu’il est préoccupé. Pendant que ses parents raccompagnent son ex, il m’emmène dans une pièce adjacente, dont les étagères garnies de centaines de livres laissent deviner qu’il s’agit de la bibliothèque.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
De mon côté, je n’avais que faire de cette gamine encombrante qui me collait aux basques. Les choses ont évolué lorsque j’étais à la fac. La fillette aux tresses et taches de rousseur s’est métamorphosée en une magnifique jeune femme à la chevelure flamboyante. Tous les mecs lui tournaient autour, pourtant elle n’avait d’yeux que pour moi. Cela flattait mon ego qu’une fille comme elle me drague, d’autant que mes potes crevaient de jalousie.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
Le moindre verre de mousseux me donne des maux de tête (alors que je peux boire trois litres de bières et péter la forme le lendemain. Allez comprendre).



Je déteste l’accordéon (dans ma vision des soirées campagnardes, il y a toujours un accordéon).



Je suis timide, ce qui a tendance à me faire enchaîner les gaffes.



Mon amour pour mon homme l’emporte sur mon crâne, mes oreilles et ma dignité.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
Pourtant, leur différence d’âge saute aux yeux. Je lui donne quarante-cinq ans, mais sa silhouette menue et sa petite taille la font peut-être paraître plus jeune qu’elle ne l’est en réalité. J’observe avec une pointe de jalousie le legging en cuir qui gaine ses jambes fines et le chemisier cintré qui met en valeur sa taille.



Moi, là-dedans, je ressemblerais à une chipolata.
Commenter  J’apprécie          00
rkhettaoui   15 septembre 2020
Fête de famille fatale de Juliette Sachs
La salive me monte à la bouche. Je suis accro à ces gâteaux. J’ai beau savoir qu’ils sont bourrés de gras et que mon tour de taille fera la gueule le lendemain, dès qu’un sachet est ouvert devant moi, je ne réponds plus de rien. Aujourd’hui, c’est encore pire puisque je n’ai dans le ventre que le maigre sandwich avalé sur l’aire d’autoroute ce midi.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Occupons nous, faisons un bébé ...

1- On s’ennuie si on faisait un bébé … 2 - Ah non, c’est l’« apocalypse bébé »…

Stephen King
Virginie Despentes
Charlotte Link
Pascal Voisine

8 questions
3 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature française , humour , enfantsCréer un quiz sur cet auteur

.. ..