AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.39 /5 (sur 41 notes)

Nationalité : Corée du Sud
Né(e) à : Séoul , le 07/12/1975
Biographie :

Chang Kang-myoung est un écrivain sud-coréen.

D'abord journaliste pour un grand quotidien coréen, Kang-myoung Chang se lance ensuite dans la fiction.

Ajouter des informations
étiquettes
Citations et extraits (17) Voir plus Ajouter une citation
Fuyating   01 septembre 2019
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Dans le bonheur aussi il y a les "capitaux" et les "liquidités". Certains bonheurs viennent du fait qu'on accomplit quelque chose. Le souvenir de cette réussite reste en mémoire et rend les gens heureux un peu chaque jour pendant longtemps. C'est leur capital bonheur.
Commenter  J’apprécie          50
luocine   12 décembre 2017
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Quand on devient australien, on peut toucher des indemnités chômage sans rien faire, et quand on attrape une maladie grave, on est soigné gratuitement. Quand on achète pour la première fois une maison, on touche vingt mille dollars d’aide de la part de l’État. On reçoit aussi plusieurs dizaines de milliers de dollars pour financer les études universitaires de ses enfants. En bref tout est merveilleux. En additionnant tout ça, on peut dire que la nationalité australienne vaut environ un milliards de Wons coréen.
Commenter  J’apprécie          40
secondo   28 octobre 2017
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Mon pays natal, la Corée du Sud, s'aime d'abord lui-même. Il chérit uniquement les membres de la société qui lui font honneur, comme la patineuse Kim Yuna ou l'entreprise Samsung. Et il colle une étiquette infamante sur ceux qui ternissent son image.

Si je me retrouve dans la misère et que je ne suis plus en mesure d'accomplir mon devoir de citoyenne, il ne m'aidera pas, ce sera à moi de faire en sorte de ne pas entacher la gloire de ma patrie.
Commenter  J’apprécie          30
Wictoriane   08 février 2018
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Moi aussi j'ai demandé à Jae-in pourquoi il était venu en Australie.

- Parce que je ne veux pas faire mon service militaire, m'a -t-il répondu fièrement.

- Il n'y a pas de quoi se vanter !

- Et pourquoi pas ? De toute façon, il vaut mieux pas. Si j'y vais, je finirai par tuer tous les soldats de ma compagnie avant de me tirer une balle. C'est mieux pour tout le monde que je ne fasse pas mon service. Pendant que nous sirotions notre vin bon marché, le soleil s'était couché. Le ciel était limpide et les bâtiments sombres. C'est sans doute pour cette raison que le paysage nocturne était beaucoup plus beau qu'à Séoul. Cette brique de deux litres de vin que je ne pensais pas que nous finirions ne contenait plus que quelques gouttes à présent. - Au fait, t'as un petit-ami ? m'a demandé Jae-in, la voix un peu pâteuse.

- Oui, ai-je répondu après avoir réfléchi un moment. En fait, je n'en avais plus puisque j'avais officiellement rompu avec Ji-myeong quarante-huit heures plus tôt.
Commenter  J’apprécie          20
Gwenaweb   13 février 2020
Génération B de Kang-myoung Chang
C’était un ultime piège, encore plus subtil : après sa propre mort, une promesse pouvait être rompue, mais pour le faire, il faudrait d’abord s’expliquer : « pourquoi ai-je décidé de vivre dans ce monde-là ? »
Commenter  J’apprécie          30
Mero   20 octobre 2017
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
On m'a demandé pourquoi je n'aimais pas ma patrie. Mais tu sais, ma patrie ne m'aimait pas non plus. En vérité, je crois que mon pays se fichait royalement de mon existence. On m'a dit que mon pays m'avait nourrie, logée, habillée, protégée, mais moi j'ai toujours respecté la loi, accepté l'éducation qu'on me donnait et payé tous les impôts que je devais. J'ai accompli mon devoir comme il faut.

Mon pays natal, la Corée du Sud, s'aime d'abord lui-même. Il chérit uniquement les membres de la société qui lui font honneur. Et il colle une image infamante sur ceux qui ternissent son image. Si je me retrouve dans la misère et que je ne suis plus en mesure d'accomplir mon devoir de citoyenne, il ne m'aidera pas, ce sera à moi de faire en sorte de ne pas entacher la gloire de ma patrie. Voilà la mentalité de mon pays.
Commenter  J’apprécie          10
luocine   12 décembre 2017
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Ma famille vivait et vit aujourd’hui encore dans un très vieil immeuble délabré dont les matériaux de construction et les encadrements de fenêtres étaient de très mauvaise qualité dès le départ. Chaque année en octobre, mon père recouvrait les fenêtres avec d’épaisses feuille de plastique, mais ça n’empêchait pas l’air glacial de pénétrer dans la chambre au plus fort de la saison froide. Quand le vent soufflait, il faisait gonfler les feuilles de plastique vers l’intérieur. Ces jours-là, nous avions beau mettre le chauffage au sol au maximum, seuls les endroits où passaient les tuyaux était chauds. Ailleurs dans la pièce on était transi de froid. Dans le lit, on avait le bout de nez gelé.
Commenter  J’apprécie          10
Mero   20 octobre 2017
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
La plupart des Coréens sont comme ça. Ils cachent tellement leur bonheur qu'ils préfèrent le cacher au plus profond d'eux-mêmes et supportent chaque jour qui passe non pas grâce à ce bonheur mais en puisant de l'énergie dans le malheur des autres.
Commenter  J’apprécie          20
benleb   04 février 2018
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Quand je regardais du coin de l’oeil les femmes aux seins nus, Dan me complimentait sur mon corps, avec, tu sais, cette expression exagérée qu’affichent parfois les Occidentaux. Le problème, c’était que ses éloges étaient souvent maladroits.



Par exemple, un jour, il s’est exclamé : « Kyena, tu es vraiment belle, tu as la peau dorée, c’est ravissant. ». Or, j’avais la peau plus blanche que lui. C’est rare de trouver des gens au teint aussi clair que le mien, même parmi les Blancs. Un jour où j’étais assise, les genoux contre la poitrine avec les pieds croisés, il m’a dit : « Je trouve ça très mignon, tes jambes courtes. » C’est pas un compliment, ça !
Commenter  J’apprécie          10
Mero   20 octobre 2017
Parce que je déteste la Corée de Kang-myoung Chang
Quand on sort peu, qu'on ne rencontre pas grand monde, qu'on n'est jamais confronté à la moindre difficulté, on devient paresseux, notre esprit se racornit. On n'est plus capable de se mettre à la place des autres.
Commenter  J’apprécie          20
Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Quiz dominos (6) - niveau expert ⚠️

James Hadley Chase

Le grand sommeil
Le faucon de Malte
Pas d'orchidées pour Miss Blandish
Le crime de l'Orient-Express

15 questions
14 lecteurs ont répondu
Thèmes : tribuCréer un quiz sur cet auteur