AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 3.5 /5 (sur 253 notes)

Nationalité : Suède
Né(e) à : Huskvarna , le 08/06/1965
Biographie :

Karin Alvtegen est une scénariste et romancière suédoise.

Elle est la petite-nièce de la romancière Astrid Lindgren (1907-2002).

À partir de 1985, elle travaille comme art designer pour le cinéma. Elle amorce une fructueuse carrière de scénariste en 1993 en signant de nombreux épisodes de séries télévisées produites par la télévision suédoise. En 1996, son frère aîné est mort lors d'une chute en montagne.

À partir de 1998, elle se lance dans la publication de thrillers psychologiques dont l'action est presque toujours située en Suède. "Skuld" est son premier roman.

"Recherchée" (Saknad, 2000), son deuxième roman, remporte le Prix Clé de verre du meilleur roman policier nordique en 2001 et fait l'objet d'un téléfilm pour la télévision britannique en 2006 mettant en vedette Joanne Froggatt et Gregor Fisher. À sa publication aux États-Unis en 2009, ce même roman est nommé pour l'obtention du Prix Edgar-Allan-Poe de l'association des Mystery Writers of America.

En 2004, elle participe au scénario du film policier "Hotet".

En 2005, "Honteuse" (Skam), le quatrième roman de Karin Alvtegen, est nommé pour l'obtention du Duncan Lawrie International Dagger Award de la Crime Writers' Association britannique.

son site : http://www.karinalvtegen.com/

+ Voir plus
Ajouter des informations
Bibliographie de Karin Alvtegen   (6)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (98) Voir plus Ajouter une citation
nameless   22 mars 2020
Trahie de Karin Alvtegen
Elle pensa à cette histoire d'un groupe d'Indiens Sioux qui, au cours des années 50, avaient pris l'avion de leur réserve du Dakota du Nord, pour participer à une réunion avec le président du pays. Grace aux moteurs à réaction, ils avaient couvert en très peu de temps les milliers de kilomètres les séparant de la capitale. Une fois arrivés dans le hall de l'aéroport de Washington, ils s'étaient assis par terre et avaient refusé de se lever malgré de pressantes invitations à gagner les limousines qui les attendaient. Ils étaient restés là un mois, à attendre leurs âmes qui n'avaient pu se déplacer à la même vitesse que leur corps dans l'avion. Trente jours plus tard ils se déclaraient prêts à rencontrer le président.
Commenter  J’apprécie          190
nameless   21 mars 2020
Trahie de Karin Alvtegen
Elle avait autrefois un autocollant sur le tableau d'affichage de sa chambre de jeune fille : "Bien sûr que je lutte contre les injustices du monde : je n'arrête pas de dire "Oh ! là ! là !"."
Commenter  J’apprécie          203
nameless   11 janvier 2020
Oublier son passé de Karin Alvtegen
Tandis que la valeur des oeuvres d'art et des antiquités suivait l'évolution de la conjoncture économique générale, celle des guitares d'occasion ne cessait d'augmenter. Elles étaient devenues des objets de collection recherchés par des hommes aux tempes grisonnantes et aux richesses accumulées, prêts à payer n'importe quel prix pour acquérir leur rêve de garçon perdu à jamais.

Même s'ils ne savaient plus en jouer.

Si la guitare était réputée, l'on ne pouvait qu'imaginer son prix. La "Blackie" d'Eric Clapton avait était vendue aux enchères pour sept millions sept cent mille couronnes.
Commenter  J’apprécie          160
nameless   12 janvier 2020
Oublier son passé de Karin Alvtegen
Négocier est un processus dans lequel on obtient ce que l'on veut de la part de quelqu'un d'autre en donnant à ce quelqu'un ce qu'il demande. Ne pas confondre la personne avec le rôle professionnel.
Commenter  J’apprécie          152
Ziliz   20 novembre 2013
Oublier son passé de Karin Alvtegen
[échange mère-fils trentenaire, suite à coming-out]

- Ça fait combien de temps que tu fais des trucs comme ça ?

[...]

- Ça fait combien de temps que je 'fais le pédé', tu veux dire, pour reprendre ton expression ? J'avais onze ou douze ans quand j'ai réalisé que j'étais homo, ou malade mental, comme je croyais à l'époque. Parce que ça me faisait un bien fou, tu penses, d'écouter tes blagues de mauvais goût à longueur de journée. Tu te souviens par exemple du vieux qu'ils avaient retrouvé battu à mort, sur le parking du stade de foot, celui dont tout le monde savait qu'il était pédé ? Tout le monde savait aussi que des motards l'avaient tué, mais la police ne s'était même pas donné la peine de faire une enquête. On nous disait qu'il avait eu un accident de vélo parce qu'il roulait bourré. Et tu te souviens de ce que tu avais dit ? Hein, tu te rappelles ? Tu as dit que c'était bien fait pour lui, parce qu'il n'avait qu'à pas être pédé.

(p. 325-326)
Commenter  J’apprécie          120
nameless   11 janvier 2020
Oublier son passé de Karin Alvtegen
Elle nota "changer le joint" sur la liste des choses à faire et parcourut les autres points, raya "commander produits laitiers" et "réparer lampe dans la réserve". Elle éprouvait toujours la même satisfaction en passant le stylo sur ce qui avait été fait. L'illusion, nécessaire, de croire qu'un jour elle aurait tout terminé.
Commenter  J’apprécie          90
nameless   22 mars 2020
Trahie de Karin Alvtegen
Comme les choses avaient changé en cent ans. Il n'y avait strictement rien de semblable. Les voitures, les avions, les téléphones, les ordinateurs, le marché du travail, la place des femmes, les valeurs, les croyances. Un siècle de mutations. Qui incluait les pires atrocités que l'humanité ait commises
Commenter  J’apprécie          90
Ziliz   18 novembre 2013
Oublier son passé de Karin Alvtegen
Helena ferma les yeux, se préparant à entendre claquer la porte de la salle de bains. Et c'était reparti pour un tour. Elle faisait de son mieux pour atteindre sa fille [de 13 ans], mais Emilie, le regard plein de reproches, lui glissait sans cesse entre les doigts. Chaque jour était une course vaine pour essayer de maintenir un semblant d'équilibre.

(p. 19)
Commenter  J’apprécie          80
coca   17 février 2020
Ténébreuses de Karin Alvtegen
La population locale est en train de récolter le foin. Il faut remplir les greniers pour l'hiver, malgré la guerre, manger, poursuivre les activités quotidiennes. Devant une meule de foin faite dans la matinée, quatorze civils sont alignés. Ils ont tous les mains ligotées derrière le dos, et un bandeau sur les yeux. Schultz et ses sept camarades comprennent alors qu'ils se sont soudain transformés en peloton d'exécution.



Sur les huit soldats, sept n'hésitent pas, ils sont prêts à obéir et lèvent leurs fusils. Mais Joseph Schultz sent tout à coup qu'il en a assez. Dans le silence qui s'installe, il laisse tomber son arme à terre, s'avance lentement vers la meule de foin et prend place dans la rangée des condamnés à mort.
Commenter  J’apprécie          72
Ziliz   20 novembre 2013
Oublier son passé de Karin Alvtegen
Son reflet dans le miroir jurait avec l'image qu'elle avait d'elle-même, et chaque fois qu'elle se voyait cela lui faisait de la peine. Son esprit était resté le même, mais il habitait désormais le corps d'une femme aux apparences de vieille. Cet écran de rides et de cellulite derrière lequel elle se cachait la révulsait.

(p. 129)
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Les monstres de la saga Harry Potter

Quelles créatures magiques peut-on trouver à Gringotts, la banque des sorciers ?

des lutins
des orques
des gobelins
des korrigans

15 questions
1115 lecteurs ont répondu
Thèmes : monstre , créatures fantastiques , fantastique , jeunesse , magieCréer un quiz sur cet auteur

.. ..