AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Citation de fabien2830


fabien2830   18 avril 2021
Parce que tu es mon fils et le sien de Karine Friedrich
Je me suis tourné vers Yseult dans un tremblement plus fort que les autres. Son visage grave frémissait de solidarité. Sans un mot, je l’ai regardé comme si, à ce moment-là, rien ne moi ne voulait se cacher et elle attrapa ma main droite avec un empressement plein de violence retenue.
- Je ne peux pas comprendre Joseph, je n’ai pas eu d’enfant mais j’ai aimé et j’ai souffert comme peu de gens ont souffert. Là - elle posa ma main sur son sein gauche -, il me reste quelque chose assassiné de chagrin, quelque chose qui, peut-être, ressemble à votre douleur.
J’ai baissé la tête.
Commenter  J’apprécie          130





Ont apprécié cette citation (12)voir plus