AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix BabelioRencontresLe Carnet

3.74/5 (sur 313 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) : 1945
Biographie :

Kate Alcott, de son vrai nom Patricia O’Brien, est journaliste et romancière.

Elle a écrit plusieurs romans, dont "A touch of Stardust" (2015) sur les dessous d’Hollywood à l’époque du tournage d’"Autant en emporte le vent" et "La petite couturière du Titanic" (The Dressmaker, 2012) premier de ses romans à être traduit en français.

Diplômée à l'Université d'Oregon, elle est également auteur de non-fiction.

Mariée et mère de quatre filles, elle vit à Washington.

son site: http://www.katealcott.com/
page Facebook: https://www.facebook.com/KateAlcott/

Ajouter des informations
Bibliographie de Kate Alcott   (2)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (2) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de
Kate Alcott "Si près des étoiles" En librairie le 13 mars 2019 336 pages ? 22 ? Les lumières dangereuses d'Hollywood 1938. Julie Crawford n?a qu?une idée en tête : devenir scénariste. Aussi quitte-t-elle sa ville natale de l?Indiana pour gagner Hollywood. Sur place, ses illusions se heurtent à la réalité des studios : réalisateurs irascibles, vedettes capricieuse?Par chance, la jeune femme croise la route d?une star : Carole Lombard, dont la liaison avec Clark Gable défraie la chronique. Devenue l?assistante de Carole, Julie est aux premières loges de ce scandale qui pourrait nuire au film à succès que promet d?être Autant en emporte le vent, en cours de tournage. Prise dans un tourbillon qui la dépasse, Julie réussira-t-elle à prendre son envol, ou verra-t-elle ses espoirs balayés par la prestigieuse usine à rêves ? « Si vous pouviez vivre l?âge d?or d?Hollywood, vous rêveriez d?assister au tournage d?Autant en emporte le vent. Ce roman réalise ce prodige. » The New York Times Book Review ?Une intrigue habilement menée, rivalisant d?intelligence et de subtilité. » Kirkus Reviews http://www.editionsarchipel.com/livre/si-pres-des-etoiles/ _______________ Journaliste et romancière, Kate Alcott vit à Washington. "La Petite couturière du Titanic" (L?Archipel, 2016 ; Archipoche, 2017), roman lui aussi fondé sur des faits historiques, a connu un vif succès.
+ Lire la suite

Citations et extraits (49) Voir plus Ajouter une citation
Le sénateur William Alden Smith a livré son rapport final sur la tragédie du Titanic dans une salle du Sénat bondée, le 18 mai 1912. Au moment de la catastrophe, déclarait-il d'une voix émue, les officiers ont fait preuve d'un total "mépris du danger" sur bien des points.
Il en a dressé la liste : le Titanic allait trop vite lorsqu'il a traversé le champ d'icebergs ; l'équipage était inexpérimenté; il n'y avait pas de jumelles à bord; le système de transmission radio était insuffisant ; aucun exercice d'évacuation n'avait été organisé ; enfin le paquebot n'emportait pas assez de canots de sauvetage eu égard au nombre de personnes embarquées.
Commenter  J’apprécie          270
"_On a toujours le choix dans l'existence, Tess. C'est bien ce qui rend la vie si compliquée."
Commenter  J’apprécie          230
"_[...] Les gens n'aiment jamais qu'on leur assène la vérité, ils en auraient pourtant souvent besoin. Vous vous êtes exprimée au nom de tout le monde, en quoi pourrait-on vous le reprocher ? Je préfère de loin entendre quelqu'un se battre pour la vérité que d'écouter toutes les rumeurs et autre ragots qui circulent en ce moment.3
Commenter  J’apprécie          190
La jeune fille s'avança sur les dalles du quai, rendues glissantes par les algues. Le cœur battant, elle se faufila au milieu de la cohue en respirant l'air de la mer à pleins poumons. S'étonnant de ne voir aucune affichette d'offre d'emploi, elle aborda un personnage à l'uniforme constellé de boutons dorés. Dans un français hésitant, qu'elle oublia très vite au profit de l'anglais, elle lui demanda à qui elle devait s'adresser pour un emploi de femme de chambre ou de cuisinière à bord du nouveau paquebot.

- Tu arrives trop tard, ma belle. Les places ont toutes été attribuées, les passagers ne devraient pas tarder à embarquer. Tu tombes de malchance.

Sur ces mots, il lui tourna le dos.

Les rêves de Tess s'écroulaient. Quelle idiote elle était ! Elle aurait dû se décider plus tôt. Que faire ? Elle ravala le sentiment de vide qui l'envahissait et tenta de reprendre ses esprits. Vite, chercher dans la foule de passagers des familles avec des jeunes enfants. Elle n'avait pas été l'aînée de sept frères et sœurs pour rien, elle ferait une excellente nounou. Le tout était de croiser la bonne personne, de prononcer les bonnes paroles. Pas question de rester piégée là. Tess s'y refusait obstinément.
Commenter  J’apprécie          160
"La vie n'est qu'une comédie grandeur nature, le tout est de feindre."
Commenter  J’apprécie          180
Le bonheur, il faut lutter pour l'obtenir. Et dès lors que vous commencez à batailler pour quelque chose, eh bien, vous avez déjà remportez la victoire. Peu importe l'issue.
Commenter  J’apprécie          150
La secousse fut à peine perceptible. A peine un léger soubresaut. Rien d'inquiétant. Les machines continuèrent de ronronner normalement dans un premier temps, avant de céder la place au silence. Elles s'étaient arrêtées.
Commenter  J’apprécie          90
"Il avait fini par céder à la facilité de cette lente glissade vers le néant. Il était moins douloureux pour lui de savoir qu'à l'heure de sa disparition le monde se souviendrait sans verser de larmes. Tel était le sort des célébrités."
Commenter  J’apprécie          80
A droite de l'iceberg, une immense tache brunâtre dessinait un cercle au milieu du bleu de l'océan. Il fallut quelques instants aux passagers pour comprendre de quoi il s'agissait.
C'était là qu'avait coulé le Titanic, son lourd tribut humain tragiquement décliné en objets intimes. Un bonnet de nouveau-né accroché à un long gant d femme. Des débris mal identifiables agglomérés les uns aux autre. Des chaises, des tabourets, des tables magnifiquement sculptées qui flottaient de guingois ou les pieds en l'air, des cartons, de nombreux vêtements parmi lesquels une écharpe de soie rouge qui ondulait à la surface de l'eau à la façon d'un serpent de mer, autant de souvenirs arrachés à la carcasse du Titanic. P. 88
Commenter  J’apprécie          60
"_Ma petite, laissez-moi vous donner une première leçon en matière de chance : ne jamais gaspiller son temps en fausse modestie. N'hésitez pas à crier vos exploits à la face du monde, car personne ne le fera à votre place."
Commenter  J’apprécie          70

Acheter les livres de cet auteur sur
Fnac
Amazon
Decitre
Cultura
Rakuten

Lecteurs de Kate Alcott (427)Voir plus

¤¤

{* *}