AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.38 /5 (sur 13 notes)

Nationalité : Espagne
Né(e) à : Vitoria-Gasteiz, Espagne , le 27/10/1981

Ajouter des informations
Bibliographie de Katixa Agirre   (1)Voir plus

étiquettes

Citations et extraits (9) Ajouter une citation
Fanou87   22 mai 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Si on se réfère à l’Histoire, tuer des enfants, tuer ses propres enfants, n’était même pas considéré comme un crime. Pourquoi? Eh bien, parce que les enfants, à l’image des femmes et des esclaves, ont toujours été vus comme une propriété, la propriété de leurs parents en l’occurrence ; c’est encore le cas aujourd’hui dans une certaine mesure. D’ailleurs, au fil des siècles, la méthode la plus efficace pour contrôler la natalité (…) a été l’infanticide. Mais n’est-ce pas logique, si on pense les choses froidement? L’avortement a été, jusqu’à un XXe siècle bien avancé, une pratique à haut risque pour la mère (…) ; mais abandonner son bébé dans le bois, au contraire, est totalement indolore.
Commenter  J’apprécie          20
Fanou87   22 mai 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Tu vois? Toi aussi tu t’es rendu compte qu’il n’y a aucune essence magique chez les mères, rien qui nous rende capables de résister à absolument tout. Moi, aujourd’hui… Je ne te dirais pas que ça ne me semble pas terrible, évidemment, mais je les trouve crédibles, ces histoires de mères qui dans certaines circonstances abandonnent leur enfant, et même celles qui en finissent complètement…
Commenter  J’apprécie          10
Histoiresdenlire   24 mai 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Doris Lessing a écrit : « Rien de plus ennuyeux pour une femme intelligente que de passer d’innombrables heures avec un enfant en bas âge ». J’aime bien cette citation, parce qu’elle prouve que je suis une femme intelligente.
Commenter  J’apprécie          10
Histoiresdenlire   24 mai 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
L’identité de mère avait fini par dévorer toutes les autres et avait exilé tous mes autres moi du passé vers de lointaines contrées. Ecrivaine, moi ? Salariée ? Epouse ? Fille ? Ce n’était pas possible, pas possible.
Commenter  J’apprécie          10
Katixa Agirre
ThalieB   17 juillet 2021
Katixa Agirre
On parle beaucoup de la fatigue des premiers mois, de l’impossibilité de dormir, des cernes sous les yeux. Mais on n’évoque presque jamais les heures d’ennui qui constituent la vie d’une mère. Je veux parler de cette succession de jours gris et amorphes où donner le sein, changer des couches, endormir un bébé qui pleure et vérifier s’il respire une fois qu’il s’est endormi occupent votre vie au point de l’asphyxier, pendant que le temps suit son cours pour le reste de l’humanité.
Commenter  J’apprécie          00
Fanou87   22 mai 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Une mère peut être cruelle. Penser le contraire, c’est se soumettre à des préjugés d’un autre âge sur la féminité. La cruauté d’une mère n’est pas forcément lié à la folie.
Commenter  J’apprécie          10
Emiliec28   15 juillet 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Il y avait eu des époques heureuses, je peux très bien l'imaginer. Tomber amoureux, se projeter dans un futur avec quelqu'un, peau contre peau, souffle contre souffle, se comprendre, ne pas se comprendre mais s'aimer quand même, les habitudes construites peu à peu, à quatre mains, une intimité insaisissable pour n'importe quelle autre personne, mots, cheveux, caresses légères.
Commenter  J’apprécie          00
Emiliec28   15 juillet 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Parmi les relations que j'ai eues au cours de ma vie, je trouve, d'un côté, les histoires d'amour enivrantes qui m'ont uniquement fait souffrir, et, de l'autre, les relations tièdes, pratiques, agréables. Quelque chose me disait que je finirais par trouver le Saint-Graal : l'ivresse sans la souffrance, le bien-être sans la fadeur.
Commenter  J’apprécie          00
ThalieB   17 juillet 2021
Pas les mères de Katixa Agirre
Renoncez à l’avocat, prenez plutôt un bon écrivain. Ce n’est pas la vérité qui va gagner, mais l’histoire la plus crédible, la plus cohérente, la plus belle. Autrement dit, le récit avec le plus de résonances mythiques, celui qui colle le mieux à la vision du monde qu’a le jury.
Commenter  J’apprécie          00

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox

Listes avec des livres de cet auteur


Quiz Voir plus

Le quiz du 100% quasi assuré, mais speedez pour être le meilleur !

Les questions sont simples, même s'il faut parfois prendre le temps de réfléchir ! On tente de faire un 100% le plus rapide ?

OK, allez zy va
Trop la flemme, là...

20 questions
1815 lecteurs ont répondu
Thèmes : littérature , insolite , humourCréer un quiz sur cet auteur