AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.75 /5 (sur 21 notes)

Nationalité : États-Unis
Né(e) le : 22/06/1946
Biographie :

Kay Redfield Jamison est une psychologue et essayiste américaine.

Elle détient un doctorat en psychologie de l'Université de Californie à Los Angeles (1975), où elle commence sa carrière. Elle a travaillé comme professeur de psychologie à l'Université Johns-Hopkins.

Kay Redfield Jamison est l’une des plus grandes spécialistes mondiales des maladies dépressives, elle-même atteinte de maniacodépression, possède une connaissance intime du sujet : à vingt-huit ans, elle a essayé de mettre fin à ses jours.

Désignée comme l'un des "héros de la médecine" par "Time Magazine", elle est l'un des cinq experts interrogés pour la série télévisée "Great Minds of Medicine" de PBS.

Elle est l'auteure, avec Frederick K. Goodwin, du livre "Manic-Depressive Illness" (1990) et d'une autobiographie, "De l'exaltation à la dépression" ("An Unquiet Mind", 1995), dans laquelle elle raconte ses expériences en tant que bipolaire.

Kay Redfield Jamison a également étudié le lien entre la bipolarité et la créativité dans le livre "Touched With Fire" (1993).

+ Voir plus
Ajouter des informations
étiquettes

Citations et extraits (13) Voir plus Ajouter une citation
pergolese   26 mai 2012
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
Déprimée, je me suis traînée à quatre pattes pour traverser une pièce, et cela pendant des mois. Mais normale ou maniaque, j'ai couru plus vite, pensé plus vite, aimé plus fort que la plupart des gens que je connais.
Commenter  J’apprécie          120
ChristopheBrestois   27 mai 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
Je me demande comment je réussissais à passer pour normale au lycée [...].

Ce n'était pas un simple effort, mais un effort énorme que je faisais pour ne pas me trahir.

Je savais que quelque chose n'allait pas, vraiment pas, mais je n'avais aucune idée de ce que c'était [...].

Cela étant, tenir mes amis et ma famille à distance psychologique se révéla désespéramment facile.
Commenter  J’apprécie          60
ChristopheBrestois   27 mai 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
La distinction usuelle entre le jour et la nuit n'existait plus depuis longtemps.

Les heures sans fin de whisky, de coups e gueule et de crises de rire avaient fini par produire leur effet prévisible, sinon ultime.
Commenter  J’apprécie          41
ChristopheBrestois   27 mai 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
A 2h du matin, si vous êtes en état maniaque, même le centre médical de l'UCLA présente un certain charme.

L’hôpital, d'ordinaire un froid conglomérat de bâtiments sans attrait, représentait [...] un délicieux pôle d'attraction pour mon fringuant système nerveux connecté à merveille.

Vibrisses hypersensibles, antennes dressées, les yeux sur le qui-vive - à facettes comme ceux d'une mouche -, je captais tout ce qui m'environnait.
Commenter  J’apprécie          32
ChristopheBrestois   27 mai 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
M'en donnerait-on le choix, je me suis souvent demandé si je voudrais être maniaco-dépressive.

Si l'on ne pouvait pas se procurer de Lithium, ou s'il ne me réussissait pas, la réponse serait un NON catégorique.

Mais le Lithium agit bien sur moi, et je peux donc me permettre de poser la question.

Chose étrange, je crois que je choisirais d'avoir cette maladie !



Commenter  J’apprécie          31
Kay Redfield Jamison
BigDream   21 octobre 2015
Kay Redfield Jamison
L'exubérance nous emmène là où nous n'irions pas sans elle - par la savane, sur la Lune, dans l'imaginaire - et si, individuellement, elle nous fait défaut, nous sommes prêts à nous laisser porter ensemble par la joie communicative de ceux qui en sont pourvus.
Commenter  J’apprécie          30
Jason1987   02 octobre 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
Dans le travail comme dans le reste, le très bon cédait soudain au très mauvais, lequel était à son tour englouti dans le très bon. JE menais une existence insensée; merveilleuse, épouvantable, incroyablement difficile, étonnamment facile, compliquée, sans issue, délectable, cauchemardesque.
Commenter  J’apprécie          20
ChristopheBrestois   27 mai 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
Je suis sidérée de ne pas en être morte, laissée à moi-même, et je n'en reviens pas qu'une petite lycéenne ait eu la vie si compliquée , si risquée.
Commenter  J’apprécie          10
ChristopheBrestois   27 mai 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
Je ne suis pas toujours certain qu'une vie simple et tranquille m'aurait convenu, mais ça ne m'empêche pas d'en rêver.

(BYRON).
Commenter  J’apprécie          10
Tibbellule   15 juillet 2016
De l'exaltation à la dépression : Confession d'une psychiatre maniaco-dépressive de Kay Redfield Jamison
Il y avait tant de rêves perdus. Tout nos projets d'une maison pleine d'enfants, perdus. Tout le meilleur de tout, perdu.
Commenter  J’apprécie          10

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Edie, Fais-moi peur !

On peut trouver plusieurs raisons à la fascination qu’il continue à exercer sur nous, à commencer par la couleur de sa barbe, qui est déjà un élément étrange, plaçant ce personnage dans un cadre inquiétant, ni tout à fait réaliste, ni tout à fait surnaturel… Il y a ensuite un objet qui change de statut : la clé que sa nouvelle femme ne doit utiliser sous aucun prétexte se révèle être magique, acquérant une valeur symbolique dans un récit au réalisme terrifiant. En ouvrant la porte interdite, sa femme découvre en effet les corps des précédentes épouses de son mari, et, terrifiée, laisse tomber la clé dans le sang, qui restera tachée à jamais. Qui est l'auteur de ce conte ?

Charles Perrault
Jean de La Fontaine
Hans Christian Andersen
Grimm

10 questions
28 lecteurs ont répondu
Thèmes : psychopathe , tueur en série , littérature , contesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..