AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio

Note moyenne 4.27 /5 (sur 87 notes)

Nationalité : France
Né(e) à : Hong Kong , 1985
Biographie :

Née à Hong Kong, arrivée en France à l’âge de 6 ans, Kei Lam a grandi à Paris et a obtenu son diplôme d’ingénieur en aménagement urbain. Diplômée de l'Ecole de Condé de Paris en juin 2016 (master d'illusstration).
Passionnée de dessin et poussée par l’envie de créer un monde à partir de deux fois rien (ou presque), elle se tourne vers l’illustration. Avec gourmandise, elle se nourrit des banalités du quotidien pour construire un univers riche en couleurs, plein des objets et des gens qui l’entourent.

http://keilam.fr/

Source : www.balibart.com
Ajouter des informations
Bibliographie de Kei Lam   (11)Voir plus

étiquettes
Videos et interviews (1) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Vidéo de Kei Lam


Citations et extraits (18) Voir plus Ajouter une citation
Metehera   17 juin 2017
Banana Girl de Kei Lam
A la maison nous avons un système de langage propre à notre famille. Chacun parle son dialecte natal en plus du mandarin auquel vient maintenant s'ajouter le français.



Cela fait cinq langues au total. Dans une phrase, il m'arrive de mélanger le cantonnais, le mandarin et le français. Il y a des mots que je connais que dans une seule langue.
Commenter  J’apprécie          40
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
Je ressentais une différence, sans véritablement en prendre conscience.

C'était comme si j'avais nagé toute ma vie à contre-courant et que, soudainement, on me demandait de nager dans un lac.

Je n'ai réalisé que bien plus tard avoir grandi en portant le poids de tous les rêves et espérances de mes parents. (p.147)
Commenter  J’apprécie          40
Metehera   17 juin 2017
Banana Girl de Kei Lam
Enfin si, ils parlent tous français !



Juste pas le même ...



Il y a celui de Carole et Gérard, niveau avancé, celui de mon père, niveau "basique avec accent chinois", et celui de ma mère, niveau "un sourire vaut mieux que deux tu l'auras".
Commenter  J’apprécie          40
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
Mon niveau de français et mon manque de culture sur la France à l'époque ont créé des lacunes dans certaines matières, notamment en histoire.

Louis XIV, la Première et la Seconde Guerre mondiale étaient aussi réalistes pour moi que les fables de La Fontaine. (p.75)
Commenter  J’apprécie          30
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
N'ayant pas d'autres membres de ma famille en France, ça m'a donné l'impression de n'avoir ni mémoire ni passé. C'est sans doute pour ça que j'ai toujours été mauvaise en histoire.

Le fait d'être née à Hong Kong, sachant que cette ville s'apparente plus à Londres ou New York qu'à Pékin, ne fait qu'accentuer ce sentiment de « non-appartenance ».  (p.82)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
Mes cousines consacrent un budget monstrueux aux produits cosmétiques pour avoir un joli teint. Elles veulent ressembler à des petites japonaises à la peau blanche. Il est très mal vu en Chine d'avoir une peau mate car cela rappelle les « paysans » exposés au soleil.  (p.108)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
J'oubliais que j'étais chinoise sauf quand on me le rappelait.

- Mais tu as le visage tout aplati !!!

- Non, mais en vrai ton prénom c'est quoi ?

- Vous mangez vraiment des chiens ?  (p.64)
Commenter  J’apprécie          20
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
Je me suis retrouvée dans une église à apprendre le catéchisme avec d'autres petits enfants chinois…

Je crois qu'ils [mes parents] se préoccupaient plus que je me trouve d'autres copains chinois que de faire mon éducation religieuse. D'autant plus que mes parents sont athées, même pas un tantinet bouddhistes.

J'étais déçue…

Il faut dire qu'un homme souriant et bien en chair me rassurait plus qu'un homme ensanglanté sur une croix.(p.126-127)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
J'ai constaté que les Français avaient des animaux domestiques et aimaient les chiens.

Le chien de chasse de Claire, qui faisait deux fois ma taille, tenait absolument à dormir avec moi ou plus précisément sur moi.

J'ai donc passé la nuit entière sous le lit de mon amie, à regarder son chien dormir dans mon sac de couchage et à l'écouter ronfler. (p.60)
Commenter  J’apprécie          10
zazimuth   14 août 2018
Banana Girl de Kei Lam
Ils collectionnaient des vers à soie de toutes les couleurs comme si c'étaient des cartes Pokémon. (p.93)
Commenter  J’apprécie          20

Acheter les livres de cet auteur sur

LirekaFnacAmazonRakutenCultura



Quiz Voir plus

Banana Girl

Quelle est l'origine du personnage principal ?

Américaine
Russe
Chinoise
Française

10 questions
0 lecteurs ont répondu
Thème : Banana Girl de Kei LamCréer un quiz sur cet auteur