AccueilMes livresAjouter des livres
Découvrir
LivresAuteursLecteursCritiquesCitationsListesQuizGroupesQuestionsPrix Babelio
Rejoignez Babelio pour découvrir vos prochaines lectures

Note moyenne 3.78 /5 (sur 1466 notes)

Nationalité : Australie
Né(e) à : Lakemba, Nouvelle-Galles du Sud , le 05/05/1929
Mort(e) à : Narromine , le 18/04/1987
Biographie :

Kenneth Cook est un journaliste, réalisateur, scénariste et écrivain australien.

Il étudia à Fort Street High School. Il a fondé une nouveau parti politique ainsi que la première ferme de papillon en Australie.

Son roman, "Cinq matins de trop" (Wake in Fright, 1961), qui est considéré comme un classique du roman noir dans son pays, a été adapté au cinéma en 1971 par Ted Kotcheff sous le titre "Outback" (titre français "Réveil dans la terreur").

Il est l'auteur d'une dizaine de romans et recueils de nouvelles.

Kenneth Cook est mort d'une crise cardiaque à l'âge de 57ans.

Source : Wikipedia
Ajouter des informations
étiquettes
Videos et interviews (3) Voir plusAjouter une vidéo
Vidéo de

Chronique des libraires de Dialogues, spéciale coups de cœurs de lycéens. Les libraires de Dialogues vous proposent cette sélection de livres qui ont été leurs coups de cœur d'adolescents. À savoir : le koala tueur de Kenneth Cook, les Chroniques de San Fransisco...


Citations et extraits (260) Voir plus Ajouter une citation
Marymary   23 juin 2015
Le blues du troglodyte de Kenneth Cook
J'ai un double problème quand je m'endors : j'ai toujours peur de ne pas me réveiller et toujours conscience qu'il va probablement falloir que je finisse par me réveiller.
Commenter  J’apprécie          500
jeranjou   21 mai 2013
A coups redoublés de Kenneth Cook
Il était d’une taille gigantesque et d’une énergie extraordinaire. […]

Jenny était aussi grasse que lui, mais toute petite. […]

D’ailleurs, vus de dos quand ils trottaient dans l’hôtel, côte à côte, ils ressemblaient à un éléphant et son éléphanteau.





Mick Buchanan le gérant et sa femme Jenny.
Commenter  J’apprécie          362
Marymary   18 juin 2015
Le blues du troglodyte de Kenneth Cook
Tony aime donner l'impression qu'il est un obsédé sexuel enragé, réfrénant ses pulsions grâce aux limites imposées par sa philosophie, contrairement au reste d'entre nous qui réfrénons nos pulsions grâce aux limites imposées par nos capacités.
Commenter  J’apprécie          281
marina53   30 septembre 2018
À toute berzingue de Kenneth Cook
À l’ouest, le lac plat du désert se fractura un océan de sable. De longues et hautes vagues, dont les crêtes scintillaient au clair de lune, s’étiraient à l’infini, en lignes parallèles. Toujours en mouvement mais ne se brisant jamais, elles progressaient imperceptiblement dans le lac des plaines.
Commenter  J’apprécie          250
marina53   30 septembre 2018
À toute berzingue de Kenneth Cook
L'homme a toujours eu ses démons. Plus ces démons lui ressemblent, plus ils sont terrifiants.
Commenter  J’apprécie          260
le_Bison   07 mai 2013
La vengeance du wombat : Et autres histoires du bush de Kenneth Cook
Au clair de lune comme à l’aurore, l’endroit est serein, charmant, parfait pour le repos et la méditation.

Ne vous en approchez jamais.

Il est truffé de wombats redoutables.

J’aimais beaucoup les wombats, avant. A première vue, ces aimables créatures ressemblent à des oursons, se baladent tranquillement la nuit et mastiquent innocemment des racines. La vérité est tout autre.
Commenter  J’apprécie          240
nadiouchka   04 juillet 2018
À toute berzingue de Kenneth Cook
Le désert se décline en mondes différents. Rocaille. Sable. Pierre. Puis les étranges lignes de broussailles à l’emplacement des anciens soaks. La seule constante, c’est l’isolement extrême. L’isolement et l’immuable soleil assassin.

P.90
Commenter  J’apprécie          220
viou1108   12 mai 2013
Cinq matins de trop de Kenneth Cook
Il atteignit l'hôtel, traversa le plancher affaissé de la véranda et entra dans le bar. On y était à l'ombre, mais pas au frais. Il ne faisait jamais frais à Tiboonda, mis à part les nuits de plein hiver, quand le froid te pénétrait les os. En hiver, on désirait l'été; en été, on désirait l'hiver; et été comme hiver, c'était bien le diable si l'on ne souhaitait pas être à des milliers de kilomètres de Tiboonda.
Commenter  J’apprécie          210
ClaireG   05 novembre 2015
L'ivresse du kangourou et autres histoires du bush de Kenneth Cook
C'était un moment touchant : piégés et coupés du monde dans une cellule en pierre au beau milieu du blizzard, un homme et un rat communiaient d'une manière mystique et immémoriale. Puis la petite brute plongea ses dents de devant dans l'index de ma main droite (p. 121)
Commenter  J’apprécie          210
Sachenka   10 septembre 2018
Le koala tueur : Et autres histoires du Bush de Kenneth Cook
Mais il faut bien reconnaître que les amitiés de bistrot sont rarement durables.
Commenter  J’apprécie          220

Acheter les livres de cet auteur sur

FnacAmazonRakutenCulturaMomox



Quiz Voir plus

Citations humoristiques ...

-Ah ! Dans ce cas, prenez un peu de kouign amann, c'est léger ! - Joli biscuit, drôle de nom. - Kouign veut dire "gâteau", amann, "beurre". C'est une spécialité de Douarnenez. Ce qui était bien, c'était que la recette était incluse dans le nom. Ils proposaient aussi une spécialité plus courante : l'andouille de Guéméné. Les marchands ambulants en vendaient un peu partout à Paris. Sauf devant l'hôtel de Rohan-Guéméné, sur la place Royale : le prince de Guéméné goûtait mal d'entendre sous ses fenêtres les cuisiniers crier "Andouille de Guéméné !" Indice : du chou-fleur

Tout va très bien Madame la Comtesse ! de Francesco Muzzopappa
Au service secret de Marie-Antoinette : L'enquête du Barry de Frédéric Lenormand
Tous tes secrets de Lisa Jewell
Le mystère de Roccapendente de Marco Malvaldi

12 questions
13 lecteurs ont répondu
Thèmes : romans policiers et polars , humour , citations philosophiquesCréer un quiz sur cet auteur

.. ..